Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Une Folle Journée avec Trilobe : quand l'heure prend de la hauteur


Dès le premier coup d’œil pas de doute ; c’est bel et bien une Trilobe. On reconnait les différents cercles qui caractérisent cette montre totalement à part dans l’univers horloger. Mais à y regarder de plus près, c’est une Trilobe qui se serait « verticalisée » pour offrir cette lecture de l’heure en 3D en quelque sorte, s’affichant sous un large dôme de saphir. Une montre qui, assurément, fait entrer la jeune marque française dans le cercle restreint des horlogers indépendants qui vont compter dans les années à venir. Compter 21.500 euros.



On le sait, depuis son lancement en 2018 avec son modèle « Les Matinaux  », Trilobe (jeune pousse horlogère française) n’a jamais rien fait comme les autres. De ses montres se dégagent toujours une certaine poésie -la marque fait d’ailleurs souvent référence à la littérature ; cela change du sport, de l’espace, des exploits en tous genres, etc.- avec de surcroit, des lectures du temps décalées mais toujours intuitives.
 
Après avoir développer différents modèles depuis quatre ans, globalement et pour faire simple, des évolutions de la montre Les Matinaux, puis ensuite, une première vraie « rupture » avec Nuits Fantastiques, aujourd’hui, Trilobe est à un tournant de son histoire avec cette nouveauté baptisée Une folle journée (en référence non pas à Ferris Bueller, mais à Beaumarchais !).
 
Cette montre ronde est dotée d’un boitier en titane de 40,5 mm (avec surface poli-miroir alternant des traitements satinés) avec cornes rapportées. Mais là où les modèles précédents affichaient l’heure sur un cadran plat, cette Folle Journée se fait 3D et donne l’heure par le biais de trois anneaux rotatif placés à différents niveaux et protégés par un large dôme en saphir : le plus grand anneau pour les heures, le médian pour les minutes et le plus petit pour les secondes. Sur le dessin, il 7 heures et 19 minutes. A noter aussi que c’est la première fois chez Trilobe qu’un cadran est ajouré !

Plus concrètement, ces anneaux rotatifs tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre grâce au mouvement X-Centric3 (au cube) offrant une réserve de marche de 48h (4 Hz, 33 rubis) par le biais d’un micro-rotor. La mise en volume de cette complication (qui n’est pas sans évoquer certaines créations de MB&F), laisse l’œil curieux, admirer un mouvement « maison » largement repensé pour l’occasion.
 
L’assemblage des 196 composants a été réalisé sur-mesure. Les ponts et platines architecturés en volume offrent des arêtes saillantes qui ont été patiemment polies et diamantées afin de mettre en valeur le travail de grainage Anthradec réalisé sur leurs surfaces planes.
 
Les trois anneaux (noirs ou bleus) sont étagés et s’élèvent à une hauteur de plus de 10 mm ! Projetés dans l’espace (temps ?) et mis en équilibre par 9 colonnes, ces anneaux sont le fruit d’un complexe assemblage. Une corniche de titane, évidée et polie, vient accueillir une bague intérieure galbée et satinée, également réalisée en titane. Choisi pour sa légèreté, l’alliage titane-aluminium-vanadium est aussi l’un des plus denses et des plus complexes à travailler.

Prenant parfois feu lors de son usinage, et particulièrement difficile à polir –a fortiori à si petite échelle – ce métal offre, une fois parachevé, un niveau de finition exceptionnel. Mais c’est avant tout sa légèreté incomparable qui permet de propulser ces trois anneaux qui semblent flotter sous le dôme comme en apesanteur.
 
Le galbe concave des anneaux et la précision apportée aux chiffres tampographiés met en évidence un savoir-faire horloger d’exception. Un pointeur fixe, rouge à 6h, permet quant à lui, la lecture immédiate de l’heure et de la minute.

Ces trois anneaux évoluent sous une gigantesque bulle saphir de 10,2 mm de hauteur. Fabriqué selon le processus traditionnel de fusion à la flamme et usiné au Japon, ce dôme saphir est entièrement adouci et poli en Suisse ! Rappelons que le saphir est, après le diamant, le matériau le plus dur et le plus résistant, offrant une surface parfaitement transparente et à l’épreuve du temps.
 
Dernière petite chose qui illustre bien l’esprit espiègle de la marque : regardez le fond de boite et vous verrez que le traditionnel poisson d’étanchéité (50 mètres) a été troqué contre un canard barbotant ! Un détail qui illustre parfaitement Trilobe et son goût des choses un tantinet décalé. Tout ce que l’on aime.
 
*Brevet : concept d’affichage composé de 3 organes d’affichage, représentant les heures, minutes et secondes courantes situés sur le même plan que le cadran.


Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Mars 2022 | Lu 6997 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail