Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Universal Genève : Microtor Cabriolet, retour d'un mythe…


Universal Genève avait présenté en avril dernier, à l’occasion de Bâle 2008, une toute nouvelle version de sa légendaire montre cabriolet sortie à l’origine en 1928… Quelques 80 ans plus tard, la marque horlogère, en plein renouveau, revient avec une réinterprétation de l’un de ses modèles les plus mythiques, dans une version relookée, plus contemporaine, équipée de son incontournable Microtor UG 101…



Microtor Cabriolet
Dans les années 1920, les glaces en verre qui équipaient les montres-bracelets étaient d’autant plus fragiles que leurs porteurs faisaient partie d’une bourgeoisie active…

Face à ce problème courant à l’époque -qui fut également posé à Jaeger-LeCoultre*-, la marque Universal Watch inventa et breveta en 1928 une solution innovante : un astucieux système de bascule permettant au boitier de la montre de se retourner complètement sur un brancard pour ne plus présenter que le fond.

Ainsi, le propriétaire avait-il le loisir de protéger le verre de sa montre lorsqu’il se livrait à des activités sportives.

L’idée allait faire date dans l’histoire de l’horlogerie. La montre dite « cabriolet » était née.

Pour son centenaire, en 1994, la marque Universal Genève, lance un modèle commémoratif, la Golden Janus Cabriolet, inspirée de sa célèbre Cabriolet sortie soixante six ans plus tôt (en photo ci-dessous). Duo-face, pivotant sur un brancard en platine, son boitier en or de 26.5 mm x 43 mm abrite un seul mouvement mais permet la lecture de l’heure sur deux cadrans aux styles distincts, dont l’un avec des heures sautantes.

Aujourd'hui, ce nouveau garde-temps, baptisé Microtor Cabriolet abrite comme son nom l’indique… le fleuron de la production Universal Genève, à savoir le fameux Microtor UG 101. Un mouvement à remontage automatique par micro-masse excentrée sorti en 2007 et désormais bien connu des amateurs de montres. Proposé en acier, ce « Cabriolet affiche une généreuse dimension de 32.5mm de large sur 52 mm de long, cornes comprises, et une épaisseur de 11.35 mm (boite et brancard compris).

Sa boite rectangulaire aux bords biseautés possède un dessin très architecturé. « Le profil géométrique dégage en effet un sentiment de puissance équilibré par une face plus douce, née d’une réflexion très aboutie sur l’ergonomie au niveau du brancard et des cornes » souligne la marque dans son communiqué. Outre ce design travaillé, le Microtor Cabriolet relève d’une approche horlogère jusque dans ses moindres détails, comme la glace, qui est ici montée sur joints et non collée, et la lunette fixée à la carrure par 4 vis pour un ajustement parfait.

Cabriolet Universal Genève de 1928

Universal Genève : Microtor Cabriolet, retour d'un mythe…
La boite dispose d’un mécanisme d’ouverture et de rotation extrêmement ingénieuse. L’ouverture se pratique au moyen d’un bouton-poussoir de forme situé à 6 heures et intégré, non pas au brancard, mais à la boite elle-même, assurant ainsi au porteur une excellente prise lors de l’opération.

En outre, la boite est montée sur un axe de rotation comportant deux cliquets à billes qui la positionnent correctement après qu’elle ait tourné de 180° sur elle-même.

Cela, pour éviter toute rayure sur l’intérieur du brancard au moment de la fermeture. Le bouton-poussoir de la boite, situé à 6 heures, est verrouillé par deux tiges latérales qui maintiennent la montre parfaitement fermée en cas de chocs.

Le châssis, espace privé que le porteur sera seul à voir, a été laissé lisse afin de lui permettre de personnaliser la montre en faisant graver des initiales ou un motif de son choix.

Une fois la boite retournée, le fond laisse apparaître deux larges guichets transparents en forme de « 8 » incliné vers la gauche, le 8 étant également le nombre de vis fixant le fond à la carrure pour assurer à la montre une parfaite étanchéité. Clin d’œil discret aux 80 ans du modèle original, symbole de l’infini, ces deux étonnantes ouvertures prennent place sur une surface au guilloché vertical et permettent d’admirer, de haut en bas, le micro-rotor et l’échappement.

Par ses proportions « irrégulières », un cadran rectangulaire est par définition difficile à dessiner. L’architecture des cadrans de ce modèle propose pourtant six versions distinctes : argenté avec chiffres arabes noirs ; argenté avec chiffres arabes bleu nuit ; argenté avec chiffres arabes posés en leur milieu à la manière d’une partition de musique ; noir avec chiffres arabes blancs ; noir avec chiffre romains blancs et enfin, anthracite avec des chiffres romains aubergines.

Elliptique, la minuterie se divise en deux parties : dans le haut du cadran, elle court de 10h à 2h dans un style simple facilitant la lecture ; dans la partie basse, de 4h à 8h, elle est agrémentée par l’indication des minutes. A 6h, le guichet de la date laisse apparaître trois chiffres, celui du milieu (la date du jour) étant indiqué par un triangle –noir, rouge ou aubergine selon la version du cadran.

Tous les cadrans sont ornés d’index visants, étirés et biseautés, ainsi que d’aiguilles de forme dauphine redessinées et évidées pour donner plus de légèreté à l’ensemble. La typographie des chiffres arabes a été étirée pour s’intégrer de manière harmonieuse à la forme de la pièce. Celle des chiffres romains a été légèrement déformée pour épouser l’espace séparant la minuterie du haut du cadran de celle du bas afin de prolonger l’élan créé par les index visants et de renforcer ainsi l’impression de perspective. Enfin, un détail n’échappera pas à l’œil des experts : la trotteuse en acier bleui sur la version argent, est en effet marque distinctive des garde-temps historiques Universal Genève.

Le Microtor Cabriolet est proposé avec deux variantes de bracelets. En crocodile ou en veau Barenia, une qualité supérieure et particulière car le cuir est poncé pour offrir un aspect plus viril. Coupés franc, ces bracelets disposent de tranches vernies et de coutures droites finies main. Quant à la boucle, elle est en acier à trois lames dotée d’un couvercle muni de deux poussoirs de sécurité.

* le dépot du brevet de la Reverso date de 1931

Spécificités techniques de la Microtor Cabriolet Universal Genève

Universal Genève : Microtor Cabriolet, retour d'un mythe…
Mouvement
Calibre manufacturé Microtor UG 101
Remontage automatique par micro-masse excentrée, ponts décorés « Côtes de Genève » circulaires
Fréquence 28’800 A/h (4Hz)
Empierrage 30 rubis

Reserve de marche 42 heures

Affichage
horaire Heure, minute et seconde au centre ; date à 6h, large ouverture dévoilant 3 jours, date du jour indiquée par un triangle rouge.

Cadran
Noir galvanique brillant brossé soleillé
Minuterie décalquée blanc, 8 index applique, facettés, diamantés et rhodiés, index 12h et chiffres romain à 3h et 9h décalqués blanc.
Aiguilles HM : type dauphine, squelettées, diamantées et rhodiées

Boîte
Acier inox 316L, verre saphir de forme traité antireflet monté sur joint; couronne exclusive Universal Genève.

Etanche à 50 m (5ATM)

• Boîte rectangulaire réversible, reliée au brancard (châssis) par un axe central à 12h permettant une rotation verticale de 360° dans les deux sens.
• Ouverture/fermeture de la boîte au brancard à 6h par bouton poussoir de forme, facilitant l’ouverture.
• Positionnement correct de la boîte lors de la fermeture assuré au moyen de deux cliquets à bille servant de guide.

Fond de boîte :
• Décor guilloché vertical, inscription « Microtor Cabriolet », verre saphir de forme monté sur joint. Découpe symbolisant le signe de l’infini, laissant apparaître l’échappement et le micro-rotor.
• Fond fixé par 8 vis

Dimensions boîte
Largeur: 32.50 mm
Longueur 12h-6h : 52.00 mm
Epaisseur : 11.35 mm

Bracelet
Crocodile véritable, fait main, avec boucle déployante

Numéro de référence 8101.129

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Octobre 2008 | Lu 7020 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques