Vacheron Constantin : de l'acier pour son Historiques Cornes de vache 1955


Au sein de sa collection Historiques, la manufacture genevoise vient de dévoiler une belle version en acier de son fameux modèle à « Cornes de vache », premier chronographe étanche de la maison, qui lancé en 1955. Un garde-temps de 38,5mm doté du calibre 1142 à remontage manuel. Compter 41.600 euros.



Immédiatement reconnaissable par ses anses distinctives évoquant des cornes de vache, ce modèle est aujourd’hui l’un des plus recherchés des collectionneurs. Cette réédition, esthétiquement fidèle à l’original, est toutefois adaptée aux standards horlogers actuels.
 
De fait, le diamètre du boîtier étanche à 30 mètres a ainsi été porté à 38,5 mm (35 mm à l’origine), ce qui reste très raisonnable. Heureusement que la marque n’a pas été jusqu’à 40 mm pour un tel modèle !
 
Il embarque le calibre chronographe 1142 à remontage manuel, roue à colonnes, cadencé à 21'600 alternances/heure pour une réserve de marche de 48 heures seulement. Entièrement anglé et décoré main, avec finitions perlées coté cadran et Côtes de Genève au verso, ce mouvement de 164 composants se laisse admirer par le fond saphir cerclé par une lunette à dix pans.

Le modèle offre les fonctions horaires avec petite seconde et chronographe à trotteuse centrale et compteur des minutes. Une échelle tachymétrique (permettant de déterminer une vitesse moyenne sur une distance connue) sur base de 1'000m entoure la minuterie du chronographe dont les aiguilles en acier bleui offrent un meilleur confort de lecture.
 
Une minuterie blanche ponctuée de chiffres rouges foncés relève quant à elle la tonalité du cadran opalin velouté gris, agrémenté de deux compteurs azurés et ponctué d’index et chiffres romains or en applique.
 
La confection du bracelet en veau brun patiné -très beau- a été confiée au maroquinier Milanais Serapian, Maison de tradition fondée en 1928 qui signe ici une première collaboration avec Vacheron Constantin. A noter le second passant du bracelet en forme « attacco », signature exclusive que l’on retrouve sur les anses de leurs sacs.
 
Rappelons que VC a proposé précédemment deux premières rééditions en platine en 2015 et or rose en 2016.

Soulignons pour les collectionneurs, que la référence 6087 éditée en 1955 fait partie de ces montres mythiques (en photo ci-dessous). Elle est le premier chronographe étanche de la manufacture et aujourd’hui l’une des pièces les plus recherchées des amateurs étant donné sa production très réduite.
 
Equipé du calibre 492 à remontage manuel –le chronographe automatique n’apparaît qu’en 1969–, le modèle offrait pour l’époque un mélange singulier de rigueur technique et d’audace créative, notamment en raison de la forme évocatrice de ses anses en forme de cornes de vache.


Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Septembre 2019 | Lu 1007 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos