Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Vacheron Constantin : une nouvelle manufacture de composants au Brassus


La prestigieuse marque genevoise Vacheron Constantin, vient d’annoncer l’ouverture d’une manufacture de composants dans la Vallée de Joux, et plus précisément au Brassus. Les 7.000 m2 de cette usine accueilleront plus de 200 collaborateurs d’ici à fin 2013. Détails.


Vacheron Constantin : une nouvelle manufacture de composants au Brassus
C’est au Brassus, au cœur de la Vallée de Joux (et historiquement le fief d’Audemars Piguet), que Vacheron Constantin a choisi de réunir sous un même toit ses activités de production de composants horlogers répartis jusqu’ici en trois bâtiments... L’investissement global est supérieur à 30 millions de francs.
 
Au-delà de ce regroupement, l’action de la prestigieuse marque genevoise s’inscrit résolument dans le long terme puisque cette entité est appelée à accroître ses effectifs à l’avenir pour répondre à la demande croissante de garde-temps. Si cette manufacture du Brassus a pour tâche exclusive de produire des composants horlogers, l’assemblage des mouvements, l’emboîtage et le contrôle final seront réalisés à la manufacture de Plan-les-Ouates (Poinçon de Genève oblige).
 
Conçue pour répondre aux besoins croissants planifiés pour les années à venir, la manufacture Vacheron Constantin de la Vallée de Joux comptera plus de 200 collaborateurs –sur les 900 que la marque emploie au total- d’ici la fin de l’année et pourrait accueillir plus de 300 employés à l’horizon 2016/2017. Au-delà de l’outil, cette nouvelle manufacture témoigne de la volonté de V.C. d’intégrer toujours davantage de métiers et dans un avenir proche, de produire la totalité de ses mouvements mécaniques tout en certifiant le 100% de sa production du prestigieux Poinçon de Genève.
 
« Cette nouvelle manufacture de composants est un pas significatif pour notre Maison » a souligné à cette occasion Juan- Carlos Torres, PDG de Vacheron Constantin. « Non seulement elle permettra de développer notre capacité de production et d’intégrer de nouveaux métiers, mais elle est surtout la marque de notre confiance en l’avenir et de notre capacité à nous projeter à long terme. »

Vacheron Constantin : une nouvelle manufacture de composants au Brassus
Pour l’heure, plus de 40 métiers sont mis en œuvre sur les quelque 7.000 m2 de surfaces utiles déployés dans la nouvelle manufacture de la Vallée de Joux. Du prototypage à la décoration en passant par le laboratoire, la recherche en technologie et l’usinage, c’est toute la chaîne de production des composants nécessaires à l’élaboration des mouvements mécaniques Vacheron Constantin qui est déployée au Brassus. Une fois terminés, les composants prennent le chemin de Plan-les-Ouates où les mouvements sont assemblés, réglés et emboîtés et les montres contrôlées selon les exigences du Poinçon de Genève.
 
Marque genevoise, Vacheron Constantin a tissé de longues dates des liens avec les fabricants de composants de la Vallée de Joux. Dès le début du XIXe siècle, la manufacture genevoise fait appel au savoir-faire de la région et entame des relations suivies et durables avec des fournisseurs de premier plan. Une fidélité à une région et à des compétences que Vacheron Constantin se plaît à renforcer encore aujourd’hui.
 
Outre sa conception moderne, la nouvelle manufacture du Brassus se distingue des autres sites de production horlogers par le système d’organisation mis en place. Un système (Lean Manufacturing) qui a fait ses preuves dans d’autres industries et que Vacheron Constantin a adapté aux spécificités de la production de composants horlogers manufacturés haut de gamme. Cette organisation, non plus par ateliers, mais axée davantage par flux, par processus ou par familles de pièces, permet de responsabiliser davantage les collaborateurs, de gagner en qualité tout en réduisant les temps de passage. Si l’organisation du travail a été repensée, les gestes et les métiers mis en œuvre demeurent inchangés. Car telle est bien la réalité de cette nouvelle manufacture du Brassus : la technologie la plus aboutie qui côtoie la tradition et le travail manuel.

Vacheron Constantin : une nouvelle manufacture de composants au Brassus
Tous les composants des mouvements mécaniques Vacheron Constantin sont décorés manuellement sur toutes les faces, même celles qui demeureront à jamais invisibles, à l’image des faces décorées d’un pont et d’une platine qui viendront ensuite imbriquées. Pour l’exemple, notons que le seul anglage des composants d’un tourbillon squelette exige plus d’un mois de travail à un angleur chevronné. Le seul pont de cage du tourbillon nécessite une douzaine d’heures d’anglage et chaque tourbillon en compte deux. Dans le même ordre d’idées, ce sont plus de 1.500 perles qui doivent être disposées dans une succession parfaite sur la surface restreinte d’une platine d’un mouvement automatique. Autant d’activités –anglage touret et anglage lime, étirage, brouillage, dressage, perlage, Côtes de Genève– qui exigent une maîtrise et un doigté exceptionnels.

Vacheron Constantin : une nouvelle manufacture de composants au Brassus
En parallèle à l’édification de cette nouvelle manufacture, Vacheron Constantin assume également ses responsabilités en termes de formation. Les métiers manuels les plus en vue, ceux qui exigent le plus de dextérité et d’expérience –à l’instar des métiers de la décoration– ne sont l’objet d’aucune filière de formation en Suisse. C’est donc à l’interne que Vacheron Constantin met en place des programmes de formation pour ces collaborateurs garants de ces infinis éléments de décoration qui, au final, feront toute la différence et seront la signature unique d’une montre Vacheron Constantin. Dans ce même esprit, la manufacture du Brassus est appelée à former à l’avenir des apprentis dans tous les secteurs de la production.
 
Outre cette nouvelle entité de la Vallée de Joux, Vacheron Constantin bâtit également son avenir sur le site de son siège genevois puisque la manufacture de Plan-les-Ouates connaît actuellement d’importants travaux d’extension. Sa surface sera plus que doublée pour passer à 17.000 m2. L’extension de la manufacture devrait être opérationnelle au 1er trimestre 2015.

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Octobre 2013 | Lu 1468 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail