Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



​Roland Garros 2015 : Nadal et Wawrinka jouent avec leurs montres au poignet…


De nos jours, certains joueurs de tennis, ambassadeurs de marques, jouent avec leur montre au poignet. C’est le cas, bien évidemment, de Rafael Nadal avec sa Richard Mille, qui fut le tout premier, mais également de Stan Wawrinka avec son Audemars Piguet. Nouvelle tendance de fond. De court, bien sûr.



Depuis des années, les marques de montres de luxe sont présentes sur les tournois de tennis… Comme chronométreur officiel tout d’abord ; c’est le cas par exemple de Longines à Roland Garros ou de Rolex à Wimbledon. Mais aussi et surtout, aux poignets des joueurs lors des remises de trophées, durant les interviews et dans la « vraie vie »…
 
On se souvient de Yannick Noah et de son Ebel en 1982, mais il y a aussi Roger Federer, ambassadeur Rolex depuis des années (Jo-Wielfried Tsonga aussi d’ailleurs) ou plus récemment Gaël Monfils, ambassadeur De Bethune, Novak Djokovic, ambassadeur Seiko depuis l’année dernière, Maria Sharapova, ambassadrice TAG Heuer, etc. La liste et longue et changeante en fonction des contrats, des résultats des joueurs, des modes et des marques.
 
Mais incontestablement, la grande nouveauté, est l’arrivée de la montre au poignet des joueurs durant les matchs… Le tout premier fut Rafael Nadal en 2010. C’était d’ailleurs, le deal avec Richard Mille. Le tennisman devait pouvoir porter une montre tourbillon ultralégère capable de résister à tout, même aux coups et chocs reçus lors d’un match de tennis de haut niveau… « Créer pour Rafael une montre qui deviendrait, selon ses termes, une « deuxième peau » s’est révélé être un immense défi pour nous, avoue Richard Mille. Découvrir la capacité de résistance de ces nouveaux matériaux, tester ces mouvements tourbillon ultralégers dans les conditions extrêmes d’accélération lors des matchs de tennis de haut niveau et soumettre le boitier en composite de carbone aux cycles de vieillissement, à la transpiration et à la chaleur, auront été un véritable cauchemars ».
 
D’ailleurs, l’une des plus grandes craintes de Richard Mille, lorsque Nadal porta sa montre pour la première fois à Roland Garros, était surtout que le bracelet cède et que la montre vienne s’écraser sur la terre battue ocre de Paris. Devant toutes les caméras du monde ! « Maintenant, si je joue sans la mettre souligne de son côté Rafa, j’ai l’impression qu’il me manque quelque chose ». A noter que l’Espagnol porte sa montre au poignet droit et qu’il est gaucher.
 
Pendant longtemps, Rafa fut le seul et unique à jouer avec sa montre au poignet durant les matchs… Mais hier à Roland Garros, au cours du tout premier match de Stan Wawrinka, on a pu voir le jeune Vaudois arborer son Audemars Piguet Offshore… Incontestablement, Wawrinka a meilleur goût pour les montres que pour les shorts !
 

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Mai 2015 | Lu 1642 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos