Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



20 mai 1927 : Longines chronométrait la traversée de l'Atlantique de Lindbergh


Cette année, Longines célèbre le 90e anniversaire du premier vol transatlantique en solo sans escale, réalisé par Charles Lindbergh et chronométré par l’horloger suisse. Un exploit qui continue à fasciner plusieurs décennies plus tard. Dans le cadre de la célébration de cette prouesse, la marque a présenté une édition numérotée et limitée à 90 exemplaires de la montre à angle horaire, conçue en partenariat avec le célèbre aviateur suite à ce vol historique.



New-York, le 20 mai 1927, 7h52, le « Spirit of St. Louis » quittait l’aéroport Roosevelt. Sa destination : l’aéroport du Bourget, près de Paris. De l’autre côté de l’Atlantique. Quelque chose de courant de nos jours avec plusieurs vols quotidiens entre la « Grosse Pomme » et la capitale française ;  mais à l’époque, cet exploit était encore tout bonnement impensable !
 
Aux commandes de l’aéronef, un jeune pilote américain appelé Charles A. Lindbergh. Trente-trois heures et demie plus tard (il en faut six ou sept de nos jours), il se posait au Bourget au terme du premier vol transatlantique en solo sans escale. Un exploit qui allait entrer dans l’histoire.
 
En sa qualité de chronométreur officiel de la Fédération internationale de l’aéronautique, Longines participa également à l’homologation de cette prouesse en chronométrant le vol puis en l’ajoutant à la liste des records aériens.
 

Peu de temps après d’ailleurs, Charles Lindbergh se rapprochait de Longines pour créer un modèle qui répondait à ses besoins d’aviateur. Ainsi naissait la montre à angle horaire devenue une véritable icône de l’histoire de l’horlogerie mais également de l’aéronautique.
 
Conçue par Lindbergh lui-même, en collaboration avec Longines, elle permettait de déterminer avec précision la longitude au cours de vols longues distances. Pilotes ou navigateurs pouvaient ainsi s’orienter rapidement, efficacement et avec une grande précision. Cette pièce a été rééditée par la marque horlogère dès 2002 et figure parmi les pièces emblématiques de sa ligne Héritage.

Alors que Longines commémore le 90ème anniversaire de l’exploit de Lindbergh, la marque vient de dévoiler une nouvelle édition de la légendaire montre à angle horaire, produite en série numérotée et limitée à 90 exemplaires (pour les 90 ans), The Lindbergh Hour Angle Watch 90th Anniversary. Cette pièce est dotée d’un boitier en titane et acier et s’adresse à tous les passionnés d’histoire, d’aventure et d’horlogerie.
 
Le cadran argenté brossé affiche l’heure grâce à une minuterie « chemin de fer » et des chiffres romains peints, ainsi qu’une échelle 180° servant au calcul de la longitude. Un cadran rotatif noir galvanique et une lunette tournante en acier PVD noir complètent le dispositif. Aussi imposante que la pièce originale, ce modèle de 47,5 mm – une taille qui facilitait lecture et manipulation dans la pénombre et les vibrations des avions de l’époque, mais qui reste difficile à porter au quotidien de nos jours– ne manquera pas de se faire remarquer des aventuriers d’aujourd’hui.  


Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Mai 2017 | Lu 1089 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos