Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Amy Eujeny : les montres du Pays du matin calme


La Corée du sud est plus connue pour ses produits high-tech ou ses cosmétiques que pour l’horlogerie… Et pourtant, depuis 2012, le Pays du matin calme propose également des montres imaginées et assemblées sur place par la marque Amy Eujeny dont le splendide show-room se trouve au cœur de Séoul.



La Corée du sud est réputée dans le monde entier pour ses produits high-tech, pour ses cosmétiques, pour ses voitures, pour son goût immodéré pour les kimchi et pour son ginseng, qui est très probablement le meilleur au monde.
 
Mais clairement, le Pays de matin calme n’a pas la réputation d’être un pays d’horlogers. Et pourtant, dans les années 70, la Corée du sud était l’un des plus gros producteurs au monde de calibres avec la Suisse et le Japon.
 
C’est pour retrouver ces lettres de noblesse -horlogères- que Kim Young Duk, ingénieur de formation, a décidé de se lancer dans cette industrie. La marque est née en 2012, c’est en fait une filiale de son autre société, Fine, spécialisée dans les semiconducteur. 

Amy Eujeny (qui associe les deux prénoms du couple de fondateurs) a commencé par une ligne de parfum baptisée 2012, avant de proposer dans les mois qui suivirent, une collection de bijoux (dessinée à Séoul mais « made in France ») et une série de trois modèles de montres. Aujourd’hui, ces trois gammes représentent les trois piliers de cette jeune marque de luxe.
 
En 2014, Amy Eujeny a construit une usine destinée à l’assemblage de ses garde-temps. Pour le moment, les modèles sont designés en Corée du sud et la plupart des composants sont fabriqués sur place, sauf les calibres qui viennent de Suisse. On retrouve de fait au sein de ces garde-temps, les incontournables 7750 et 2824-2 qui équipent un grand nombre de montres dans le monde.
 
Mais la marque ne souhaite pas s’arrêter là… En effet, elle a pour ambition de commercialiser dans les mois à venir, son propre calibre mécanique « made in Korea ». Les équipes y travaillent actuellement d’arrache-pied dans la manufacture de Pyeong-Taek, qui se trouve au nord de Séoul. Affaire à suivre. Kim Young Duk espère sortir son propre mouvement dans le courant de l’année prochaine.  

Pour le moment, l’ensemble des collections d’Amy Eujeny est exposé dans un superbe show-room installé dans le quartier de Cheongdam-dong à Séoul. Il s’agit d’un immeuble de trois étages, entièrement noir, que l’on peut visiter uniquement sur rendez-vous.

A l’intérieur, chaque niveau est dédié à un instant « T » de la journée : le temps des sentiments, le temps de la joie et le temps de la relaxation ; on part de l’obscurité pour aller vers la lumière…
 
Pour symboliser ces différentes étapes, ces différents « temps », les marches arborent sur chacune d’elle, cinq segments métalliques dorés horizontaux sur lesquels sont gravés cinq heures de la journée. Par exemple, 04:53:46 ; 05:50:58 ; etc. Et fort logiquement, plus vous montez, plus vous allez vers la lumière. 

Ainsi, au rez-de-chaussée, une salle d’exposition toute en clair-obscure dévoile les différentes collections de montres et de bijoux. Au premier étage, un bar accueille le visiteur qui peut également y découvrir les parfums. Le second étage, le plus clair de tous, est en fait la salle réservée aux VIP ; décorée comme un salon d’appartement, elle donne le sentiment de se trouver chez un ami.
 
Actuellement, Amy Eujeny propose trois collections de montres. Deux chronos très masculins aux imposants boitiers dont l’un à huit pans (clairement le plus emblématique) et une montre de ville qui peut plaire autant aux hommes qu’aux femmes. La plupart des modèles sont commercialisés au choix, en acier, titane ou or et la pièce mixte est entièrement personnalisable.
 
Reste maintenant à cette jeune marque de luxe coréenne, à sortir son propre calibre et à se faire connaitre dans les autres pays asiatiques et pourquoi pas, dans le reste du monde…
 
Jean-Philippe Tarot  


Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Décembre 2017 | Lu 3313 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos