Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Antoine Preziuso : Prix Gaïa 2020 "Artisanat et Création"


Le jury du Prix Gaïa a distingué l’horloger Antoine Preziuso pour son approche systémique de la mécanique horlogère dans ses créations exceptionnelles, sa persévérance dans le développement de sa marque et son engagement dans la transmission de sa passion.


Antoine Preziuso est né à Genève en 1957. Passionné dès son plus jeune âge par l'horlogerie, il fait ses
études à Genève puis est admis, en 1974, à l'Ecole d'horlogerie de Genève, où il se forme en tant qu'horloger rhabilleur, puis horloger praticien.
 
En 1978, il est engagé par Patek Philippe au sein des ateliers de complications horlogères. En 1980, la maison de vente Antiquorum le sollicite pour l'ouverture du premier atelier de restauration et d'expertise en montres de collections. Il y affine ses connaissances de l'horlogerie ancienne et ses compétences dans les mouvements à complications.
 
Dès 1981, il ouvre son propre atelier d'horlogerie ancienne, où il se voit confier des pièces rares par le Musée d’Horlogerie de Genève ainsi que par des collectionneurs. En 1989, Breguet le mandate pour le développement et la mise en fabrication en série de montres bracelets à répétition minutes et quantième perpétuel.
 
La première montre portant la signature d’Antoine Preziuso voit le jour en 1986. Baptisée Sienna, elle
s’inspire de l’horloge de Sienne, en Italie. Pour l’habiller, l’horloger relève le pari original de découper
un cadran en marbre de Carrare. En 1991, il créé une répétition minute à quantième perpétuel, dotée d’un système breveté, d’armage de la sonnerie, par la lunette tournante de la boîte.
 
Parallèlement, il participe au développement de montres compliquées pour différentes grandes marques. Il expose au Salon de Bâle pour la première fois en 1996 sur le stand de l'Académie des Horlogers Créateurs Indépendants (AHCI).
 
En 2002, il présente une collection de sept tourbillons dans des habillages innovants, dont la météorite deviendra l’empreinte du créateur. Cette même année il participe à l’Opus Two de Harry Winston. Prospectant les marchés du Moyen Orient et de Russie, Antoine Preziuso réalise également plusieurs modèles pour femmes.
 
Ainsi, outre Genève (2004), il ouvre au fil des années des boutiques à Kiev et Osaka (2007) et Dubaï
(2010).
 
L'entreprise croît d’une façon contrôlée, en conservant une indépendance totale et en poursuivant les
objectifs fondamentaux d'Antoine Preziuso : à savoir, la recherche de la qualité, de l’innovation, de l’originalité et de la créativité.
 
Depuis 2001, Antoine Preziuso réalise chaque année une exposition à l'occasion de laquelle connaisseurs, amateurs, clients et professionnels de la communication visitent les ateliers de production et de création et peuvent dialoguer avec les horlogers, graveurs et sertisseurs de la marque.
 
Le quart de siècle d’indépendance d'Antoine Preziuso est marqué par la création d’une pièce emblématique, protégée par deux brevets : le TRI-Tourbillon.
 
En 2015, il présente au Salon Baselworld son Tourbillon des Tourbillons, résultat de trois années de collaboration intensive avec son fils Florian. Ce chef d'œuvre reçoit deux récompenses lors du Grand Prix d’Horlogerie de Genève : le Prix de l’Innovation et le Prix du Public.
 
L'œuvre d'Antoine Preziuso s’articule autour de trois valeurs fortes que sont le respect des traditions horlogères, la maîtrise des grandes complications et la recherche constante de l’innovation, dans le domaine technique comme dans celui du design.
 
Antoine Preziuso Genève est une affaire de famille. Florian, qui a suivi le même cursus d’études que son père, est aujourd’hui très impliqué dans toutes les nouvelles créations. Il maîtrise tout l’aspect R&D et production de la société.
 
Quant à Laura, bijoutière et joaillère, elle alterne entre les enseignements à l’école d’arts appliqués à Genève et la création de bijoux mécaniques, une interprétation unique dans l’univers de la haute joaillerie. Finalement, pour la gestion des différentes facettes de cette entreprise familiale, May son
épouse, vient compléter ce trio.

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Août 2020 | Lu 1336 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances