Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Breguet Marine chronographe 5527 : une version titane pour la première fois


Breguet présente cette année le renouveau de sa collection Marine avec l’arrivée de trois nouveautés qui intègrent cette gamme de « sportives » dans le plus pur style Breguet. Deuxième pièce ? La Marine chronographe 5527, un chrono bicompax-date automatique de 42.3 mm en or blanc ou rose ou titane étanche à 100 mètres.



Abraham-Louis Breguet est à l’origine d’innombrables inventions dans le monde de l’horlogerie. Outre le tourbillon et le pare-chute pour ne citer qu’elles, c’est également à lui que l’on doit le chronographe, une complication fort appréciée depuis deux siècles et qui est devenu au fil du temps, le symbole de la montre sportive.
 
Afin d’éviter toute polémique sur « qui a créé le premier chronographe ? », Breguet souligne que « les premiers garde-temps dotés d’une aiguille des secondes se déclenchant et s’arrêtant à la demande datent d’avant 1810 et sont considérés comme les véritables ancêtres du chronographe ».
 
A.-L. Breguet réalise ensuite un ingénieux chronographe encreur avec son élève Fatton et à partir de 1820, il va encore plus loin en concevant un « chronomètre à doubles secondes, dit d’observation ». L’ensemble de ses travaux représente à juste titre, la source de tous les chronographes modernes.

Doté des codes graphiques de la nouvelle génération de pièces Marine introduite l’an dernier, ce garde-temps de 42,3 mm donne le ton. L’aiguille du chronographe placée au centre est reconnaissable à travers un détail marin.
 
Les différentes informations liées à la mesure du temps sont affichées dans deux compteurs distincts, à 3h pour les minutes et à 6h pour les heures. Celui excentré à 9h indique quant à lui la petite seconde. Le tout est complété par une indication de la date située entre 4h et 5h.
 
Une première version associe un boîtier en or blanc à un cadran bleu en or, dont le guillochage au motif « vagues » rappelle les origines de la collection. Une variation en or rose est proposée avec un cadran argenté guilloché. Breguet décline également sa Marine Chronographe 5527 en titane, une grande première dans l’histoire de la collection. La Maison offre en outre à son porteur le choix d’opter pour un bracelet en cuir ou en caoutchouc.

​Spécificités techniques

Boîtier de 42.3 mm en or blanc 18 carats à carrure cannelée
Fond saphir
 
Étanche à 10 bar (100 m).
 
Cadran bleu en or, guilloché à la main
Individuellement numéroté et signé Breguet
Tour d’heures en chiffres romains et repères luminescents
Compteur des minutes à 3h, des heures à 6h et petite seconde à 9h
Date dans un guichet entre 4h et 5h
Aiguilles Breguet à « pomme » en or facettées, avec matière luminescente
Aiguille du chronographe au centre, inspirée de codes marins.
 
Mouvement mécanique à remontage automatique, cal. 582QA. 14½ lignes
28 rubis
Numéroté et signé Breguet
Échappement à ancre en ligne inversée avec cornes en silicium
Fréquence 4 Hz
Spiral en silicium
 
Réserve de marche de 48 heures
 
Bracelet en caoutchouc. Disponible également sur bracelet cuir

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Juin 2018 | Lu 1065 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos