Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Breguet Tradition Répétition Minutes Tourbillon 7087 : graal horloger


En 2015, Breguet dévoilait le résultat de plusieurs années de recherche fondamentale dans le domaine de l’acoustique. Avec la Tradition Répétition Minutes Tourbillon 7087, une pièce révolutionnaire, Breguet relevait un défi jusque-là inaccompli : concevoir son garde-temps autour d’un son prédéterminé. A travers cette approche résolument pionnière, la maison a pu créer une œuvre horlogère dont la pureté du son est exceptionnelle et sa tonalité inédite. Aujourd’hui, cette montre arrive sur le marché après avoir subi des ajustements visant à améliorer la sonorité et ses performances. Elle est désormais présentée sous sa forme finalisée.



Plus qu’un garde-temps à grandes complications, cette montre s’annonce comme « un concentré d’innovations ». Pour créer cette pièce, les ingénieurs de chez Breguet se sont consacrés à la recherche scientifique et n’ont abordé qu’au cours d’une seconde étape les composants indispensables à la production du son.
 
En recourant à des synthétiseurs spécialement développés, ils ont expérimenté plus de 200.000 combinaisons de fréquences qu’ils ont ensuite classées en familles selon des critères psycho-acoustiques. Ces sons ont été écoutés et évalués afin de déterminer la combinaison répondant au mieux aux objectifs de développement.
 
Le choix issu de ce processus de sélection a ensuite piloté le développement et la construction de la pièce. Cette démarche révolutionnaire, associée à la compréhension et la maîtrise des paramètres qui interviennent dans la production du son, a défini le choix de chaque aspect du garde-temps, des innovations intégrées à la forme des composants. De fait, ce garde-temps affiche six nouveaux brevets et de cinq éléments constitutifs majeurs qui n’ont jamais existé précédemment dans un mécanisme de montre à répétition minutes.
 
Eléments essentiels aux répétitions minutes, les ressorts-timbres -une invention Breguet, soit dit en passant- ont été entièrement retravaillés. D’habitude enroulés autour du mouvement et frappés par les marteaux à l’horizontale, ils ont ici été fixés à la lunette et sont frappés verticalement par les marteaux. Cette construction répond au principe selon lequel le verre saphir et la lunette permettent de rayonner le son de manière optimale lorsqu’ils vibrent verticalement.
 
De fait, en frappant les timbres de bas en haut, les marteaux favorisent la transmission de la vibration vers les éléments rayonnants, puis dans l’air. La structure des marteaux recèle également une innovation. Sous l’effet du marteau, le ressort-timbre entre en vibration. Afin d’éviter un rebond du marteau susceptible de provoquer un étouffement de la vibration du timbre, les répétitions minutes traditionnelles sont équipées d’un mécanisme d’amortissement.
 
Cependant, ces constructions ont pour inconvénient de consommer une partie de l’énergie disponible pour la frappe... Pour résoudre ces problèmes, Breguet a inventé un amortisseur dit « semi-actif », qui intervient après la frappe pour éviter tout nouveau choc du marteau. L’énergie injectée dans les timbres lors de la frappe est ainsi à son maximum !

Les ressorts-timbres de cette « Tradition » ont pour particularité supplémentaire d’avoir été conçus en forme de lobes dont les dimensions ont été pensées pour enrichir le son et en étendre la durée. Sur la base des recherches acoustiques conduites par Breguet depuis plus de dix ans, les ressorts-timbres ont été confectionnés dans le même alliage que le boîtier, en or rose ou en or blanc, puis rhodiés. Afin de favoriser le rayonnement sonore par la répétition minutes, ils ont été fixés à la lunette de la montre.
 
Au lieu d’être intégrée de façon rigide au boîtier, cette dernière est dotée de trois piliers, eux-mêmes solidaires du boîtier. Ces piliers disposant d’une certaine liberté de mouvement, la lunette et le verre saphir peuvent vibrer en résonance avec les timbres. Le son rayonné est ainsi enrichi, car la lunette et le verre transmettent plus aisément les fréquences basses tandis que le boîtier assure une meilleure propagation des fréquences élevées.
 
Comme le modèle Classique La Musicale 7800, cette nouvelle Tradition 7087 possède une chambre acoustique aménagée dans la carrure –techniquement appelée « cavité de Helmholtz »– dont le rôle est d’augmenter le niveau sonore de la répétition minutes tout en filtrant les bruits pouvant venir du mécanisme.
 
Celle-ci se devine grâce à huit petites ouvertures disposées sur la lunette de fond. Sa forme est adaptée en fonction de la résonance des sons et des fréquences désirées. Ici, elle adopte un profil rectangulaire et entoure le mouvement, dont elle est séparée par une membrane destinée à isoler le mécanisme de l’air ambiant. Contrairement au modèle 7800 dont la membrane était en verre métallique, Breguet a cette fois réalisé une membrane en or sur laquelle a été fixée une glace saphir offrant une vue imprenable sur le mouvement.
 
A toutes ces innovations s’ajoute l’utilisation d’un régulateur magnétique, développé sur la base du concept que l’on retrouve dans le modèle Classique La Musicale. Ce système breveté se compose de masselottes en argent encerclées par des aimants disposés sur la circonférence du régulateur. En tournant dans cet environnement magnétique, les masselottes produisent un courant électrique qui s’oppose au champ magnétique des aimants.
 
Plus la rotation est rapide, plus la résistance est grande et, inversement, plus la rotation est lente, plus la résistance est faible. Il en résulte un dispositif qui assure une vitesse de rotation constante, puisque l’accélération comme le ralentissement rencontrent une résistance opposée et d’une intensité identique. L’utilisation d’un régulateur magnétique recèle un avantage supplémentaire : le silence.
 
Comme les éléments mécaniques n’entrent pas en contact les uns avec les autres, ce régulateur exclusif à Breguet est parfaitement silencieux. A l’inverse du régulateur magnétique de La Musicale, dissimulé au regard, celui de cette « Tradition », décoré et ajouré, est visible côté cadran. Il a en outre été entièrement réétudié et a fait l’objet de nouveaux calculs et d’optimisations afin de correspondre au mécanisme de la répét’minutes. Le titane utilisé pour la fabrication des ponts et de la platine, de pair avec un dimensionnement adapté des composants, permet également d’éviter la propagation des vibrations provenant du mécanisme de sonnerie, en filtrant leur transmission jusqu’à l’habillage.
 
Au-delà de ces caractéristiques techniques, cette « Tradition » est aussi un hommage à la longue histoire de Breguet. Elle est donc dotée d’un tourbillon, dont le remontage automatique se fait grâce à une masse oscillante en platine située en périphérie du calibre. L’activation de la sonnerie, généralement effectuée à l’aide d’une gâchette, se fait ici par une simple pression sur un poussoir à baïonnette. L’énergie requise est délivrée à la répétition par l’entremise d’une chaîne. Ce mode de transmission rappelle celui de la célèbre montre de poche N°160, réalisée pour la reine de France Marie-Antoinette et rééditée par Breguet en 2008.

​Spécificités techniques

Boîtier 44 mm en or rose 18 carats à carrure finement cannelée
Fond saphir à double glace
Attaches soudées, barrettes vissées
 
Cadran en or 18 carats argenté et guilloché à la main, excentré à 1h30
Individuellement numéroté et signé Breguet
Tour d’heures en chiffres romains
Aiguilles Breguet à « pomme évidée » en acier bleui
 
Mouvement Cal. 565DR mécanique à remontage automatique à répétition minutes avec tourbillon 60 secondes à 6h
Numéroté et signé Breguet
Platine et ponts en titane
16 lignes, 58 rubis
Sonnerie à régulateur magnétique
Masse oscillante en platine située en périphérie du calibre et tournant dans les deux sens
Pont supérieur de la cage de tourbillon en titane
Echappement à ancre de côté inversée avec cornes en silicium
Balancier Breguet
Spiral Breguet en silicium
Fréquence 4 Hz
Ajusté dans 6 positions.
 
Réserve de marche de 80 heures avec indication dans un guichet à 12h
 
Bracelet en cuir
 
Disponible également en or blanc 

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Novembre 2016 | Lu 2838 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos