Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige
BMW XM

Chopard L.U.C. 1963 Heritage Chronograph : édition très limitée à 25 exemplaires "monde"


La maison horlogère Chopard, encore en mains familiales, présente en ce printemps 2023, son modèle L.U.C 1963 Heritage Chronograph, une édition exclusive, limitée et numérotée de 25 exemplaires « monde » dotée d’un boitier de 42 mm en acier Lucent Steel associé à un cadran vert anglais et au mouvement L.U.C 03.07-L à remontage manuel certifié chronomètre avec fonction retour en vol. De la très belle horlogerie.



Le mouvement L.U.C 03.07-L est installé dans un boîtier en Lucent Steel : rappelons qu’il s’agit de l’acier exclusif de Chopard composé à 80% d’éléments recyclés, reconnu pour sa résistance supérieure aux aciers standards, sa luminosité et sa dermo-compatibilité.
 
De cette boîte de 42 mm (étanche à 50 mètres) dépassent deux poussoirs champignon qui signent l’allure sportive, voire « racing » de la montre.
 
On remarque que le cadran offre un beau soleillage centré autour du logo « L.U.Chopard » à midi. On apprécie également l’absence de date qui permet une meilleure homogénéité de l’ensemble. Les index, à la typographie arrondie, présentent systématiquement deux chiffres arabes, comme sur un compte-tour automobile, là encore, on retrouve l’esprit « racing » cher à la maison suisse. Gradués de 05 à 60, ils indiquent ainsi les minutes et la seconde de chronographe.

Visible à travers un fond transparent, le mouvement présente des finitions de haute volée : la platine et les ponts sont dorés, à l’exception de la surface supérieure de ces derniers, qui en maillechort brut, pour renforcer les contrastes du calibre L.U.C 03.07-L ainsi que son effet de profondeur, encore renforcé par l’absence de masse oscillante qui permet de dégager totalement la vue.
 
Créé en 2012, le calibre 03.03-L (la « base » de ce calibre) avait représenté une étape majeure dans le développement et la maturité de Chopard Manufacture. Premier mouvement chronographe manufacturé par les ateliers de la maison, ce dernier est à remontage automatique et de construction dite intégrée – il ne s'agit pas d'un calibre de base enrichi d'une plaque modulaire de fonctionnalité mais d'un ensemble unifié. Les amateurs apprécieront…
 
Il a donné naissance à plusieurs versions, avec ou sans date, à remontage manuel ou automatique, utilisées dans des pièces emblématiques, toujours en séries très limitées telles que les modèles L.U.C Chrono One, L.U.C 1963 Chronograph ou Mille Miglia Classic XL 90th Anniversary Limited Edition. Avec seulement 25 exemplaires, le modèle L.U.C 1963 Heritage Chronograph ne fait pas exception à cette règle d’exclusivité.

Le L.U.C 03.07-L en est l’héritier du L.U.C 03.03-L, mais il est à remontage manuel et sans date ! Il s'appuie sur ses fonctionnalités avancées, mises au point par les équipes de R&D de Chopard et objets de 4 brevets d’invention.
 
La plus visible est bien évidemment le retour en vol, dit aussi flyback. Il permet d’enchaîner les chronométrages sans arrêter les compteurs, grâce au poussoir situé à 4 heures. Son système de marteaux est d'un type très particulier : les trois marteaux pivotants à bras élastique sont actionnés par une commande unique à déplacement linéaire.
 
Cette cinématique garantit un fonctionnement infaillible et un toucher d'une douceur inégalée. Cette considération haptique (relatif au sens du toucher) symbolise toute l'attention que les horlogers de Chopard Manufacture ont porté au calibre L.U.C 03.07-L et son niveau de qualité.

Son embrayage est vertical, ce qui garantit un démarrage plus fiable de la trotteuse de chronographe. Enfin, en tirant la couronne, la petite seconde située à 6h est remise et maintenue à zéro. Cela permet une synchronisation précise avec une heure de référence. « Last but not least », le cadran rappelle que ce « moteur » est « Chronometer » et certifié par le COSC.
 
Dans cette version à remontage manuel, le calibre L.U.C 03.07-L (réserve de marche de 60h) est élevé à un rang plus noble encore. Les pièces nécessaires au chronographe occupent la majeure partie de l’espace visible : ponts, bascules, leviers et roue à colonnes rhodiés se détachent du fond couleur or rose.
 
Ce contraste est renforcé par la variété des traitements de surface : perlage pour le fond, traits tirés pour les composants du chronographe, Côtes de Genève pour les ponts. Ces derniers sont réalisés en maillechort, un alliage au brillant exceptionnel.
 
Mais le maillechort ne tolère aucune erreur car aucune rayure à sa surface ne se rattrape par polissage. Une main assurée en polit les chanfreins, fils brillants qui dessinent leur contour. Leurs courbes, inflexions, coins et pointes sont autant de formes complexes que souligne un travail manuel et artisanal. Il est ici récompensé par le Poinçon de Genève.
 
Cette belle édition limitée se porte sur un bracelet en cuir de veau brun à la doublure contrastante. Il est cousu d'un fil de bride vert qui s'accorde à la couleur du cadran. Sur boucle ardillon.

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Avril 2023 | Lu 4584 fois