Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Corée du nord : Kim Jong-un remet les pendules à l'heure de Séoul


Alors que l’heure semble à la détente entre les deux Corée, Kim Jong-un a annoncé, lors de sa récente rencontre avec son homologue du sud Moon Jae-in dans la DMZ, qu’il allait remettre Pyongyang à l’heure de Séoul, soit avec 30 minutes de plus.



Depuis le 15 aout 2015, Pyongyang et Séoul n’étaient plus sur le même fuseau horaire. La Corée du nord ayant en effet décidé, unilatéralement, de retarder toutes ses horloges de trente minutes.    
 
Officiellement, Pyongyang voulait se défaire du temps imposé en 1912 par les « impérialistes japonais cruels ». Le pays rejoignait donc par la même occasion, les quelques nations dans le monde qui n’étaient pas en « heures pleines » par rapport à Greenwich.
 
Depuis que les deux dirigeants se sont rencontrés lors du sommet Nord-Sud qui s’est tenu dans le village de Panmunjom, à l'intérieur de la Zone démilitarisée (la fameuse DMZ) le 27 avril 2018, les pendules ont été remises à l’heure.
 
En effet, en signe de bonne volonté (geste hautement symbolique), Kim Jong-un a décidé de remettre la Corée du nord à la même heure que la Corée du sud (GMT +8H00)*, le 5 mai dernier.

Comme le souligne l’AFP reprenant une dépêche de l’agence nord-coréenne KCNA : cette « réinitialisation horaire est la première mesure pratique prise après la troisième rencontre au sommet historique Nord-Sud en vue d’accélérer le processus pour que le Nord et le Sud ne fassent plus qu’un ».

Rappelons que la Corée du Sud avait elle-même changé d’heure en 1954, également pour marquer sa rupture avec le Japon, avant de revenir en arrière en 1961, après l’arrivée au pouvoir de Park Chung-hee à l’occasion d’un coup d’Etat militaire.

Le nouvel homme fort du pays avait alors expliqué que les deux principaux alliés des USA dans la région, Séoul et Tokyo, se devaient d’être sur la même longueur d’ondes.

Pour la petite histoire, cette décision de Kim Jong-un serait intervenue suite à la vue de deux horloges, l’une nord-coréenne et l’autre sud-coréenne, n’indiquant pas la même heure… Et si, symboliquement, cette remise à l’heure aidait ces deux frères ennemis à faire la paix ? Rien n’est encore gagné, mais espérons que ce geste aidera le nord et le sud à se reparler plus souvent…
 
En 2007, le président vénézuélien Hugo Chavez avait décidé de passer à l’heure vénézuélienne, propre à son pays, avec un différentiel d’une demi-heure par rapport à l’ancienne heure. Soit une différence entre Caracas et l’heure GMT de Greenwich de 4h30 en moins par rapport à l’Europe (vs 4h auparavant). Il s’agissait alors d’améliorer le métabolisme des Vénézuéliens le matin et d’augmenter leurs capacités de travail. 

*Rappelons que le Greenwich Mean Time (GMT), ou « Temps Moyen de Greenwich », marque l’heure solaire moyenne à l’Observatoire royal de Greenwich, près de Londres, et constitue le méridien d’origine pour le calcul des longitudes et le découpage des fuseaux horaires autour du globe (24 fuseaux en heures pleines et 16 fuseaux avec demi-heures ou trois-quarts d’heures. Désormais il y aura donc un 17ème fuseau en demi-heure).






Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Mai 2018 | Lu 1174 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos