Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Girard-Perregaux Laureato 34 : au bonheur des dames


L’année prochaine, Girard-Perregaux va présenter sa fameuse Laureato dans une version pour femme de 34 mm en acier, or et acier ou tout or avec lunette en diamants et calibre quartz. Un an après son grand retour sous la forme d'une série limitée en hommage aux 225 ans de GP, cette icone poursuit son aventure contemporaine avec le modèle Laureato 34.


La Laureato 34 est la dernière-née d'une longue lignée. En effet, lancée en 1975, la Laureato n'a jamais cessé de se renouveler sans jamais altérer ses traits de personnalité. On retrouve la forme de sa lunette octogonale qui encercle un cadran rond fait d'un motif Clou de Paris. C'est ensuite une ligne, qui lie d'un seul trait un boîtier sans cornes à un bracelet métallique souple, aux larges entre-maillons bombés. Du pur « seventies ».
 
En 2017, G-P reprend ces codes esthétiques et en propose une interprétation toute féminine. Cette montre est une logique continuité de l'histoire d'abord par son mouvement à quartz. En effet, il faut rappeler que Girard-Perregaux fut un pionnier des mouvements de ce type. Très investie dans la recherche et développement, marque de référence de calibres à quartz durant les années 1970, elle fut la première à proposer un mouvement assez compact pour équiper des montres féminines, dès 1978.
 
La Laureato 34 est proposée avec un cadran argenté, gris ardoise ou bleu. Ses aiguilles bâton indiquent l'heure et la minute, complétées par la date. Le boîtier est disponible en acier satiné, en or rose ou en version or et acier très eighties. Dans cette déclinaison bicolore, le corps (boitier) de la montre est fait d'acier tandis que lunette, couronne et entre-maillons sont en or. Dans tous les cas, le sertissage de la lunette s'impose au regard. En effet, G-P l'a sertie de 56 diamants dont les dimensions varient selon leur position. Ils sont en chute pour occuper tout l'espace disponible dans la lunette.
 
Cette intention rappelle celle qui a dicté la forme du bracelet métallique. Ses premiers maillons ont la largeur du boîtier et les derniers, au niveau du fermoir, sont plus fins (ce qui revient nettement plus cher à usiner puisque la plupart des maillons sont de tailles différentes). Sur les modèles montés sur un bracelet en alligator, disponible en blanc, noir ou en gris anthracite, cet affinement est préservé. Il se termine par une boucle déployante à triple lame.

​Spécificités techniques

Boîtier 34 mm en acier ou or rose et acier, ou or rose 18 ct.
Sertissage : lunette sertie de 56 diamants taille brillant pour un total de 0,82 ct.
Epaisseur : 7,75 mm
Verre saphir traité antireflet
Fond fermé
 
Cadran argenté, ou gris ardoise, ou bleu, avec motif « Clou de Paris »
Aiguilles de type bâton, garnies de matière luminescente
 
Etanchéité : 30 mètres (3 ATM, 3 bar)
 
Mouvement quartz
Diamètre : 20,80 mm (9’’’1/4) 
Epaisseur : 1,91 mm
Fréquence : 32 768 Hz
Rubis : 7
 
Fonctions : heures, minutes, date
 
Bracelet en cuir d'alligator blanc ou gris anthracite, ou noir, avec surpiqûres
Bracelet métallique acier ou or rose et acier, ou or rose 18ct, avec alternance de surfaces polies et satinées
Boucle : déployante à triple lame, en acier ou en or rose 18 ct
 
PS : les garde-temps montés sur bracelet en cuir sont livrés avec un second bracelet en caoutchouc.

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Décembre 2016 | Lu 1912 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos