Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Girard-Perregaux Place Girardet : la force d'une manuf' intégrée


2016 est une année importante pour Girard-Perregaux. En effet, la manufacture célèbre cette année ses 225 ans d’histoire et de créations horlogères. Pour rendre hommage à cette date importante, GP propose une édition limitée de 225 exemplaires baptisée Place Girardet (41 mm en or rose) dont tous les cadrans sont individualisés. 225 montres uniques donc. Et, pour la première fois, le fameux pont d’or, emblématique de la manufacture, s’élance au-dessus d’un balancier Microvar.



À compter de ce 225e anniversaire, cette collection, de même que les futures créations de G-P afficheront un nouveau logo, marqué de l’an 1791, date de création de la manufacture. A noter que sur chacun de ces cadrans uniques, des aiguilles de type « feuille », (très « G.P. ») indiquent la marche du temps.
 
À 9 heures, la plaquette d’or, fixée directement sur le mouvement, apparaît sur le cadran au travers d’un guichet. Au centre, une citation souligne un événement majeur de la date inscrite : dans l’histoire de Girard-Perregaux, dans celle de l’horlogerie, mais aussi des faits marquants culturels, scientifiques ou encore politiques. Par exemple, l’année 1808, avec un cadran taupe guilloché, célèbre la Symphonie N°5 de Beethoven. Ou encore, la citation du modèle dédié à l’an 1963, avec un cadran bleu sablé grossier, relate le voyage de la première femme dans l’espace.
 
La Manufacture raffine encore plus la personnalisation des montres de la série avec des cadrans tous différents, par leurs styles d’index, d’échelle des minutes ainsi que par leurs décorations : guillochées grain d’orge ou fond de panier, satinées ou encore sablées. A noter que pour la toute première fois, l’emblématique pont d’or de la manufacture, s’élance au-dessus des oscillations du balancier Microvar placé à 6h (ce n’est pas un tourbillon).
 
Le fond saphir du boîtier révèle le calibre et sa masse oscillante en or, elle aussi gravée de la date de fondation de Girard-Perregaux, 1791. Le nouveau calibre mécanique automatique GP01800-0005 (194 composants) constitue une évolution du mouvement manufacture GP01800. Il offre les fonctions heures, minutes et seconde centrale. Sa réserve de marche s’élève à 54 heures. 

Les artisans de la manufacture ont décoré le mouvement selon les techniques traditionnelles : Côtes de Genève et perlage sur la platine et les ponts ou encore soleillage sur la masse oscillante. Un aigle, symbole de Girard-Perregaux depuis 1897 ainsi que la mention à l’édition spéciale anniversaire sont gravés sur le mouvement.
 
Le boîtier de la Girard-Perregaux Place Girardet, en or rose, affiche un diamètre de 41 mm, pour une épaisseur  légèrement inférieure à onze millimètres. Cette montre est équipée d’un bracelet d’alligator noir, équipé d’une boucle déployante, d’or rose également. La montre est garantie étanche à 30 mètres.
 
Rappelons que les origines de Girard-Perregaux remontent à 1791, lorsque Jean-François Bautte réalise ses premiers garde-temps. Il met alors sur pied une manufacture qui rassemble tous les métiers de l’horlogerie sous un même toit. Rare à l’époque, cette configuration distingue aujourd’hui encore celle de G-P et permet la maîtrise de chacune des étapes de la réalisation d’une montre jusque dans les ultimes finitions.
 
L’indépendance de Girard-Perregaux lui offre une liberté d’innovation totale. La preuve en est avec plus de 80 brevets enregistrés à son patrimoine. La série « Girard-Perregaux Place Girardet » retrace les moments mémorables de cette histoire extraordinaire. Par exemple : en 1889 déjà, G-P remporte une médaille d’or à l’Exposition Universelle de Paris pour son Tourbillon sous trois Ponts d’or. Puis, en 1966, la Maison présente le Gyromatic HF de 1966, premier mouvement à haute fréquence avec 36’000 alternances par heure. 

​Spécificités techniques

Boîtier or rose de 41 mm
Epaisseur : 10.89 mm
Glace saphir antireflet
Fond glace saphir
 
Cadrans : 225 cadrans uniques avec index en applique ou chiffres peints. Cadran rappelant une periode entre 1791 à 2016.
Aiguille de type « feuille»
 
Étanchéité : 30 mètres (3 AT M)
 
Mouvement GP01800-0005, mécanique à remontage automatique
Diamètre : 28.00 mm (131/4’’’)
Hauteur : 3.80 mm
Fréquence : 28,800 Alt/h – (4 Hz)
Nombre de composants : 194
Pierres : 31
 
Réserve de marche : min. 54 heures

Fonctions : heure, minute, seconde centrale
 
Bracelet alligator noir cousu sur boucle or rose déployante

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Mai 2016 | Lu 1217 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos