Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Herbelin Cap Camarat Dame : tout le charme discret de l'or rose


Redessinée il y a deux ans par la maison horlogère française Herbelin, la Cap Camarat Dame arbore fièrement sa nouvelle silhouette depuis 2022. Toujours ponctuée d’une touche seventies, elle épouse au plus près les courbes du poignet, jusqu’au plus fin. Ce garde-temps s’avère très polyvalent et encore plus sport-chic dans sa livrée PVD « or rose ». A partir de 749 euros.



Tout comme dans la mode, la musique et le cinéma, les années 70 furent riches en créations horlogères avec le lancement sur le marché, de plusieurs garde-temps encore aujourd’hui iconiques, notamment avec les modèles créés à l’époque par Gerald Genta.
 
Depuis, ces montres n’ont pas pris une ride et la plupart existent encore en catalogue dans des versions à peine retouchées. Cette Cap Camarat de chez Herbelin puise son inspiration dans cette même époque, dans cette « veine » seventies.
 
Une époque qui séduit autant les Millenials pour son aspect vintage que les plus anciens pour son côté nostalgique. Bref, une époque transgénérationnelle !
 
Pour rappel, le cap Camarat qui donne son nom à cette collection, se situe dans le sud de la France, dans le Var, près de Saint-Tropez.
 
Ce cap a déjà inspiré Jeanneau pour l’un de ses bateaux à moteur et depuis 2018, Herbelin a choisi ce cap pour baptiser cette collection déjà riche d’un chrono, d’une version automatique en DLC noir, d’une GMT, d’une nouvelle version en acier pour femmes depuis 2022 et aujourd’hui, de cette belle sportive-chic en PVD or rose.
 
Plus compact avec son diamètre de 33 mm, cette Cap Camarat à quartz présente une forme hexagonale en acier PVD or rose brossé vertical et poli. Ornée de six vis décoratives, la lunette polie vient quant à elle, parfaire la géométrie du modèle.
 
Paré de nacre blanche véritable, le cadran rainuré est protégé par un verre saphir. Positionnés sur le pourtour, les index biseautés sont animés par les aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes, recouvertes de matière luminescente blanche. Le tout, complété d’un guichet de date à 6h.
 
Fusionnant avec la boîte, le bracelet en acier est intégré (l’une des caractéristiques des montres "sport chic") finalise l’esthétisme de cette pièce par ailleurs étanche jusqu’à 100 mètres.
 
Disposés en chute jusqu’au fermoir (les amatrices apprécieront le détail), ses quatre maillons à la finition polie et brossée procurent, par leur souplesse, un porter à la fois chic et confortable.
 
Cette montre (Réf.14545BPR19) embarque un mouvement quartz de chez Ronda, trois aiguilles et date, à la fiabilité éprouvée, d’une autonomie de 54 mois. A découvrir dans le flagship Herbelin à Paris.

Montres-de-luxe.com | Publié le Mercredi 3 Avril 2024 | Lu 1825 fois