Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Hong Kong : des manifestations qui menacent le marché du luxe…


Alors que la deuxième édition de Watches and Wonders démarre ce jour à Hong Kong, la ville est en effervescence avec des manifestations anti-Pékin dans les principaux centres névralgiques de l’ex-colonie britannique. Un mouvement pour plus de démocratie qui menace cependant l’industrie du luxe à Hong Kong.



Hong Kong : des manifestations qui menacent le marché du luxe…
Cela fait déjà quelques semaines que la tension monte entre les Hongkongais (notamment les étudiants) et les pouvoir central à Pékin. Déjà cet été, le quartier de Central, avait été totalement bloqué pendant un tout un week-end par des manifestations. Par la suite, fait inhabituel, on pouvait voir déambuler dans les rues de l’ex-colonie britannique, beaucoup plus de patrouilles de police que d’habitude.
 
Mais depuis deux jours, les choses ont changé. En fait, depuis le 27 septembre 2014, des centaines de milliers de Hongkongais sont descendus dans la rue (« révolte des parapluies ») pour réclamer plus de liberté et surtout, plus de démocratie pour Hongkong. Comme le souligne un récent article du monde : Les manifestants s'insurgent principalement contre un nouveau mode de scrutin pour désigner le dirigeant du territoire. Annoncé fin août, il prévoit pour 2017 l'élection au suffrage universel du nouveau chef de l'exécutif hongkongais parmi deux ou trois candidats triés sur le volet par un comité de 1 200 grands électeurs ».
 
Jusqu’à maintenant, ces manifestations étaient restées pacifiques. Sitting, banderoles, slogans scandés dans des hautparleurs, etc. Mais dimanche dernier, les choses ont changé. Pour la première fois, « de mémoire de Hongkongais »,  les forces de l’ordre sont intervenues et ont usé de la force avec gaz lacrymogène à l’appui. Du jamais vu.  
 
Naturellement, tout ceci n’arrange pas les affaires de l’horlogerie de luxe, déjà mise à mal par la politique chinoise anticorruption qui avait d’ores et déjà fait baisser les ventes de montres à Hong Kong. Cette situation conflictuelle, qui intervient alors que la deuxième édition de Watches and Wonders vient de démarrer, n’arrange pas les choses… Rappelons que d’une manière générale, l’industrie du luxe réalise environ 10% de son chiffre d’affaires dans l’ex-colonie britannique. De plus, Hong Kong reste, selon les chiffres de la Fédération horlogère suisse, le premier importateur de montres au monde, avec quasiment 2,4 milliards de francs suisses en valeur.
 
Dans ce contexte, on comprend que l’aggravation des tensions actuelles à Hong Kong représente un véritable souci pour l’industrie du luxe, et notamment pour l’horlogerie haut de gamme, déjà confrontée à un marché plus que difficile dans de nombreuses régions du monde (Europe et Chine notamment)…
 
Espérons donc, tout d’abord pour les Hongkongais, que la situation va se calmer et que les choses vont rentrer dans l’ordre dans les prochaines heures, voire les prochains jours, mais également pour l’industrie du luxe qui compte-tenu d’un marché mondial déjà morose, ce serait bien passée de cette nouvelle crise asiatique…

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Septembre 2014 | Lu 580 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos