Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Hongkong : The Lavish Attic présente Blaken, le spécialiste de la customisation horlogère


Le concept-store hongkongais The Lavish Attic a reçu cette semaine au sein de sa boutique-appartement du Pedder Building en plein cœur de Central à Hongkong, Blaken, le spécialiste allemand de la customisation horlogère. Deutsche Qualität.



Avant de parler de Blaken, rappelons que The Lavish Attic est un concept-store de Hongkong qui propose le nec plus ultra des accessoires masculins : des montres bien sûr (Urwerk, Lange & Heyne, Armin Strom ou Singer), mais aussi des bijoux, des lunettes, des ceintures, etc. Le tout, dans une ambiance chic et cosy au sein d’une boutique-appartement installée dans le Pedder Building, l’un des plus vieux immeubles du quartier de Central à Hongkong.
 
Piano, fondatrice de The Lavish Attic a invité la semaine dernière, Hendrik Jürgens, le fondateur de Blaken, société spécialisée dans la personnalisation -ou customisation- des montres de luxe. Avec la démocratisation du marché des produits de luxe, le cercle de la clientèle s’est élargi, ce qui a entrainé, dans une certaine mesure, une « banalisation » de certaines marques.
 
C’est le cas par exemple des fameux sacs en toile Louis Vuitton. Trop vus, trop galvaudés, trop portés… A Séoul par exemple, on l’appelle le « 3 seconds bag », puisqu’on ne peut pas marcher dans la rue de la capitale sud-coréenne sans voir un Vuitton toutes les trois secondes…

Une partie de la clientèle s’est donc détournée de ces accessoires et souhaite désormais autre chose. C’est là qu’intervient la personnalisation des produits haut de gamme. En effet, la customisation permet d’avoir accès un à luxe encore plus exclusif, et surtout, plus « ultime ».
 
Le « produit de base » est le même, mais on le « fait sien » en le rendant unique. Ce qui est proposé aujourd’hui dans l’univers de la maroquinerie (Hermès, Louis Vuitton, Prada ou Gucci) ou du soulier haut de gamme (J.M. Weston), devient aussi monnaie courante dans l’industrie horlogère.
 
Si Patek Philippe le propose depuis des années en toute discrétion, c’est Vacheron Constantin, avec sa Quai de l’île, qui le premier a compris l’intérêt de la personnalisation en proposant au client diverses options qui rendent son garde-temps totalement unique. Ensuite, d’autres ont bien évidemment suivi.

Blaken s’inscrit dans un autre registre puisqu’il ne s’agit pas d’une marque horlogère mais d’un prestataire de service haut de gamme. Son concept ? Personnaliser votre garde-temps afin de le rendre unique. Un marché ouvert il y a une dizaine d’années par Bamford qui fut l’un des premiers à proposer des Rolex en PVD (puis ensuite DLC) noir. Depuis quelques mois, et étonnamment d’ailleurs, Bamford ne propose plus dans son catalogue, que des marques de montres du groupe LVMH…
 
Blaken est arrivé sur le marché de la customisation horlogère en 2012. Fondé par Hendrik Jürgens, la marque est installée dans une jolie bâtisse dans les alentours de Dortmund en Allemagne. L’idée étant de proposer à ses clients, des montres totalement personnalisées. Bien sûr, la quasi-totalité des commandes concernent des garde-temps « standards » recouverts de DLC noir (un à deux microns) mais pas uniquement…
 
Déjà, le DLC noir est proposé en deux versions : mat ou brillant ; le mat étant particulièrement séduisant. Dans les deux cas, l’aspect extérieur du DLC illustre… le dessous : ainsi, si la montre est polie, le DLC sera brillant. Si la montre est satinée, le DLC sera mat.

« Nous ne proposons que du DLC pour le moment, car c’est le meilleur des revêtements. De plus, je l’affirme, le processus est réversible. Si le client le souhaite, il peut retrouver la version originale de sa montre ! » précise Hendrik Jürgens.
 
D’autres techniques sont actuellement à l’étude. De fait, Blaken investit énormément dans la recherche et le développement de nouveaux procédés. On devrait ainsi voir arriver sur le marché dans les prochains mois, des revêtements bleu, kaki ou vert… Affaire à suivre.
 
L’une des dernières créations de la marque allemande est un boitier en carbone qui reprend exactement la forme de votre montre ; il vient donc remplacer le boitier original qui conserve toute son intégrité. Taillé dans la masse, il est « doublé » d’un caisson en titane qui accueille le calibre de votre garde-temps. Précisons d’ailleurs que si Blaken modifie l’apparence de votre montre, il ne touche jamais aux mouvements ! Ce n’est pas son métier.
 
Côté tarif, pour une transformation de base, comme passer de l’acier à l’acier DLC noir, il faut compter environ le double du prix de la montre d’origine. Ensuite, les prix peuvent s’envoler si vous souhaitez intégrer d’autres modifications ou si vous optez pour l’ajout de pierres précieuses.      

Jean-Philippe Tarot


Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Septembre 2018 | Lu 1246 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos