Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



IWC : interview de Christoph Grainger-Herr sur la construction de la nouvelle manuf'


De quelle manière l'architecture contribue-t-elle à des conditions de travail optimales et pourquoi le nouveau bâtiment incarne-t-il également l'esprit de la marque IWC : l'architecte Christoph Grainger-Herr, PDG d'IWC Schaffhausen, a participé personnellement à la création du nouveau Manufakturzentrum (investissement de 42 millions de francs suisses).



Qu’est-ce qui vous a fasciné dans l’architecture lorsque vous étiez jeune étudiant ?
Christoph Grainger-Herr : l'architecture va beaucoup plus loin que la seule conception d'un objet fonctionnel. Un bâtiment est un système d'habitat qui influence directement la manière dont les gens y vivent ou y travaillent.
 
Je le constate également avec le nouveau Manufakturzentrum, que les plus de 230 employés surnomment leur domicile professionnel. L'architecture influence leur vie quotidienne et leurs relations sociales. C'est la raison pour laquelle un architecte doit comprendre comment les hommes se comportent et interagissent les uns avec les autres. Cette vision holistique m'a toujours fasciné.
 
En tant qu’architecte, qu’attendiez-vous du Manufakturzetrum ?
Bien entendu, le bâtiment devait offrir des conditions de production optimales et les meilleures conditions de travail à nos employés. Une expérience unique pour les visiteurs était également très importante pour nous.
 
Mais nous ne voulions pas nous contenter de construire une usine fonctionnelle, nous voulions un bâtiment à haute valeur esthétique qui exprime parfaitement l'esprit de notre marque. C'est la raison pour laquelle nous avons investi énormément de temps et avons beaucoup réfléchi à la manière dont nous pouvions exprimer IWC du point de vue structurel auprès de nos employés et visiteurs. Tout comme nous le faisons par exemple dans nos boutiques ou lors de salons.
 
Quelle a été votre contribution personnelle ?
Après avoir défini le volume spatial dont nous avions besoin pour une conception optimale de la production, j'ai contribué aux premiers concepts pour l'aspect extérieur du bâtiment et lui ai donné sa direction architecturale de base. Au cours de la planification et de l'exécution ultérieures, j'ai représenté IWC sur le plan architectural, pris les décisions esthétiques et défini les matériaux.

Qu’est-ce qui vous a inspiré dans la conception ?
Je me suis souvenu des pavillons d'expo d'art moderne. Dans ces pavillons, les pays ont exposé leurs plus grandes réalisations dans les domaines de la technique, du savoir-faire artisanal et de l'art. Ce mélange de galerie, d'atelier et d'exposition d'ingénierie m'a semblé être un cadre architectural approprié. Le style art moderne classique convient également très bien à notre marque.
 
Nous sommes une manufacture qui a 150 ans d'histoire, mais en même temps, nous sommes tournés vers l'avenir. Cela s'exprime dans l'architecture du moderne. Il ne s'agit pas d'un classicisme rétrograde, mais d'une compréhension classique du langage des formes mise en oeuvre en se tournant vers l'avenir.
 
De quelle manière l’architecture peut-elle contribuer à de bonnes conditions de travail ?
De nombreuses manufactures sont construites sous la forme de cubes en verre. Cependant, il est clair que cela ne peut pas convenir à une salle de production, car le cube chauffe fortement et offre peu de zones d'ombre. De plus, il est difficile de structurer l'espace du fait qu'il y a du verre partout.

C'est la raison pour laquelle nous ne voulions pas de vitrage intégral, mais uniquement un socle avec des vitres et des avant-toits en surplomb pour pouvoir utiliser en même temps l'effet architectural de pare-soleil. Combiner le système voilant automatiquement la lumière et le porte-à-faux défini mathématiquement a permis de créer un espace pouvant être parfaitement structuré et utilisé de manière flexible, avec beaucoup de lumière du jour qui n'éblouit jamais.

Qu’est-ce que l’architecture apporte d’autre ?
Lorsque vous entrez dans le nouveau Manufakturzentrum, vous ressentez immédiatement l'esprit d'IWC et la fierté de nos employés dans leur travail. Un tel esprit n'est pas possible si la production est répartie sur plusieurs étages ou bâtiments.
 
Par exemple, pour promouvoir le travail d'équipe, nous avons mis en place des zones spéciales pour les ateliers. Les équipes peuvent y discuter des objectifs, des exigences de qualité et des sujets d'actualité, directement dans le département. Ce qui permet à l'architecture de contribuer à l'accélération des flux de communication et à l'amélioration des processus.
 
Nous avons également utilisé diverses astuces architecturales pour créer une atmosphère tout à fait spéciale. Par exemple, les avant-toits sont recouverts de planches en bois. Cela donne au nouveau bâtiment le caractère d'une maison avec une véranda spacieuse et crée une ambiance chaleureuse.
 
Comment les valeurs de la marque se reflètent-elles dans le bâtiment ?
Les surfaces vitrées et leurs profilés noirs contrastent nettement avec les avant-toits blancs lumineux en surplomb, comme c'est le cas sur beaucoup de nos cadrans. Le coeur en bois du bâtiment et les sols en pierre chauds donnent un sentiment de chaleur et de luxe. Le cœur chaud de la manufacture est enveloppé par l'atmosphère plus froide des salles de production, quasiment comme celle des laboratoires.


Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Août 2018 | Lu 897 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos