Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Junghans Meister Driver Automatic PVD or : la plus raffinée


Voici probablement la plus chic de toutes les montres Meister Driver de chez Junghans. Deux raisons à cela. Tout d’abord son boitier de 38,4 mm en acier recouvert de PVD or satiné et ensuite, son élégant bracelet en cuir vert anglais qui évoque bien évidemment, les grandes heures de l’automobile classique. L’ensemble, pour à peine plus de mille euros…


Junghans fait partie de ces marques horlogères qui n’ont jamais joué le jeu de la surenchère en matière de prix… Ce qui fait qu’aujourd’hui, ces montres restent dans des tarifs très acceptables pour la plupart de bourses. Et c’est tant mieux.  
 
Cette dernière nouveauté ne déroge pas à la règle : 1.090 euros pour une montre de qualité dotée d’un calibre mécanique automatique suisse « trois aiguilles-date » que l’on retrouve dans la plupart des modèles des autres grandes marques. Ce dernier avec son décor Côtes de Genève est visible à travers le fond transparent de la boite.
 
Cette Meister Driver de 38,4 mm (étanche à 30 mètres) offre une taille standard totalement mixte. Elle arrive dans cette version, vêtue de PVD or satiné, ce qui lui donne une petite touche de chic que les modèles en acier n’ont pas -plus sportifs.
 
Pour le reste, ce garde-temps met une fois encore en avant le lien fort et historique qui existe entre l’horloger de Schramberg (Forêt noire) et l’univers automobile. Un lien qui remonte à la fin du 19ème siècle. En effet, Arthur Junghans, le fils du fondateur de l’entreprise Erhard Junghans, était un véritable passionné de belles cylindrées. D’ailleurs, en 1892, il fit l’acquisition de l’une des premières voitures Daimler que Wilhelm Maybach livra personnellement jusqu’au village de Schramberg. Un véritable évènement à l’époque !  

Aujourd’hui, il se trouve que cette passion pour l’automobile se poursuit avec les nouveaux propriétaires de Junghans. De fait, Hans-Jochem Steim et Hannes Steim, possèdent une impressionnante collection de voitures anciennes. Parmi elles, un modèle mythique, la Maybach DS 8 Zeppelin de 1932 dont il ne reste que 25 exemplaires dans le monde ! C’est d’ailleurs cette auto qui a inspiré les Meister Driver !
     
Sur le cadran, à la place des habituels chiffres des heures, les grands chiffres rectangulaires des minutes ressortent au premier plan et évoquent les compteurs de vitesse des voitures. Ils sont dotés d’un revêtement luminescent pour rester visibles même dans l’obscurité.
 
Les aiguilles dauphines noires et allongées offrent à la fois une excellente lisibilité (luminescentes) et une touche de nostalgie. Egalement noire, la date est mise en valeur par son laquage. Le cadran bicolore rappelle les couleurs de la fameuse Maybach. Le tout est protégé par un verre plexi bombé avec traitement durcisseur de surface Sicralan.
 
Ce garde-temps se porte sur un bracelet en cuir de vachette lisse vert anglais (so chic) ou marron plus classique avec doublure perforée dans les deux cas. On aurait même pu imaginer un bracelet en daim et/ou à trous sur ce modèle.


Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Juillet 2017 | Lu 936 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos