Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Les voiles d’Antibes : Rowdy, Mariska, Arcadia et Savannah remportent les prix Officine Panerai


Juin 2011 – Après quatre jours de régates devant les remparts d'Antibes (Alpes-Maritimes), la première étape du Circuit méditerranéen du Panerai Classic Yachts Challenge 2011 s’est terminée avec les victoires de Rowdy (Époque), Arcadia (Classique), Mariska (Big Boats) et Savannah (Esprit de Tradition). Du 8 au 12 juin 2011, plus de quarante bateaux se sont ainsi affrontés sur des parcours côtiers ou de type triangle, profitant du climat favorable et des vents offerts par cette magnifique ville du sud-est de la France.



Les voiles d’Antibes : Rowdy, Mariska, Arcadia et Savannah remportent les prix Officine Panerai
Port Vauban, l’un des plus grands ports de plaisance de Méditerranée. Il est même doté d’un quai surnommé, « le quai des milliardaires » qui accueille les plus grands et plus beaux yachts des « rois du monde », notamment le Luna du russe Roman Abramovitch
.
Pendant cinq jours, une quarantaine de yachts classiques se sont installés dans le port d’Antibes. Pendant cinq jours, des amateurs de bateaux anciens ont pu admirer ces voiliers qui datent parfois du 19ème siècle. Pendant cinq jours, des amoureux ont pu flâné main dans la main sur les quais rêvant de voyages au long cours. Pendant cinq jours des familles sont venues avec les bambins voir les « beaux bateaux » s’affronter avec élégance. Pendant cinq jours, le Port Vauban, orné de centaines de fanions bleu Panerai, a vibré grâce à la présence gracieuse de ces rois des mers.

De plus, cette année, contrairement à l’édition précédente, le soleil était au rendez-vous -exit la pluie. Avec juste ce qu’il fallait de vent (force 3) pour que les bateaux puissent se mesurer entre le Cap d’Antibes et Marina Baies des anges.

Pendant cinq jours, le lounge de l’horloger florentin a accueilli sur le plateau du bastion Saint Jaume, juste derrière la monumentale sculpture d’acier peint de blanc de l’artiste espagnol Jaume Pensa, les équipages internationaux, les familles et les proches des skippers et marins, ainsi que les journalistes et quelques invités triés sur le volet.

Visages burinés, lunettes de soleil, bermudas blancs, chaussures de bateau, polos bleus marines… L’ambiance est résolument « gentlemen sailors ». Totalement raccord avec le bois blond du lounge -qui ressemble à une cale de bateau- et les fauteuils en cuir blanc où se dégustent d’excellents expresso… italiens bien sûr ! Sans compter les délicieux petits gâteaux et plateaux repas italiens également ! Panerai ne se déplaçant jamais sans être accompagné de son traiteur transalpin !

Côté résultats… En remportant les trois places sur quatre dans la catégorie « Epoque Marconi plus de 15 mètres », Rowdy a remporté le prix Panerai pour la classe Epoque et a confirmé l’intention de son armateur de concourir également en 2011 pour le Trophée Panerai Classic Yachts Challenge. Lancé en 1916, Rowdy, s’est mesuré à des embarcations comme The Blue Peter, vainqueur de sa classe, et Oiseau de Feu, de 1937, classé monument historique français.

Toute-puissance du cutter italien Bona Fide (absolument splendide ce numéro 54 !) dans la catégorie « Epoque aurique moins de 23 mètres » : le bateau de 1899 remporte -comme toujours pourrait-on dire- les quatre régates, suivi par Tigris, lancé la même année, et Waymard. Avec ses trois victoires, Helen K33 se place en tête de sa catégorie « Epoque Marconi moins de 15 mètres ».

Dans la catégorie « Classique », c’est le sloop Arcadia de 1969, basé au Club Nautique d’Antibes, qui gagne la montre Panerai. Avec trois victoires, il se place en tête de la « Classe Marconi moins de 15 mètres » et du classement général.

La catégorie « Classiques Racer », regroupant les bateaux classiques caractérisés par d’excellentes performances en régates, voit le triomphe d'Emeraude, voilier très connu dans le circuit PCYC qui a remporté le trophée Classique pas moins de trois fois (2006, 2007 et 2010). Finalement, c’est le yawl Stella Polare de la Marine militaire italienne qui domine la « Catégorie Marconi plus de 15 mètres ».

Dans la catégorie Big Boat, avec trois victoires sur quatre, le cutter aurique de 1908 Mariska devance Mariquita de 1911 et Cambria de 1928, tandis que le 27 mètres Savannah de 1997 s'impose dans la catégorie Esprit de Tradition.

Lors de la cérémonie de remise de prix, un prix spécial Fair Play à également été remis à Rowdy pour avoir secouru un homme à la mer pendant la première régate, et le cutter marconi Outlaw de 1963 s’est vu attribuer un prix spécial fidélité aux Voiles d’Antibes.

www.paneraiclassicyachtschallenge.com

Voir le reportage photos

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Juin 2011 | Lu 1674 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos