Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Louis Vuitton Tambour Répétition minutes : voyager en musique


Louis Vuitton poursuit le développement de son iconique modèle Tambour avec cette version ultra haut de gamme : la Louis Vuitton Tambour Répétition minutes. Une pièce d’exception, en or et personnalisable, qui illustre bien qu’en plus de bagages et accessoires de luxe de renommée internationale, la marque au célèbre monogramme affirme sa présence dans le monde de la haute horlogerie.



Louis Vuitton Tambour Répétition minutes
Les montres à répétition minutes ont toujours été considérées par les collectionneurs avertis comme la référence mécanique en matière d’oeuvres horlogères.

« Plutôt qu’un long discours métaphysique autour de ce garde-temps qui donne l’heure en musique et offre au second de nos cinq sens l’appréhension de la temporalité, voici en trois points ce qu’il est bon de savoir sur la reine des complications » rappelle la marque dans son communiqué.

- Les montres à sonnerie ont été inventées, dit-on, par Daniel Quare (1649–1724), un horloger anglais brillant et minutieux.

On rapporte également que ce serait Thomas Mudge, lui aussi Anglais et actif de 1738 à 1794, qui aurait inventé le mécanisme permettant à une montre à répétition aux quarts, déjà dotée de deux timbres, de sonner les minutes.

Cela est possible grâce à la mise en place d’un râteau supplémentaire et d’une roue à quatre branches portant chacune 14 encoches. Cette roue étoilée, indexée sur le canon de la roue des minutes possède un mécanisme microscopique appelé « surprise », en plus de ses 14 dents ou épaulements (un par minute). Son emploi est d’empêcher, à l’heure juste, de sonner à nouveau 14 coups ou un seul.

Louis Vuitton Tambour Répétition minutes : voyager en musique

Louis Vuitton Tambour Répétition minutes : voyager en musique
- Le but d’une telle mécanique est de disposer de l’heure sans la consulter au cadran. En d’autres termes, il est alors possible de savoir l’heure sans avoir à tirer la pièce de sa poche et d’indiquer ainsi son ennui de façon ostensible. Plus tard, lorsque les moeurs ont amené les gens à se regrouper dans des lieux plus exigus, les horlogers ont inventé les montres à tact et à toc. Leurs mécanismes donnent l’heure non par des sons mais par des vibrations, afin de répondre à cette nouvelle problématique sociétale.

- Durant tout le XIXe siècle et jusqu’à l’invention du train, les montres de carrosses ont égrené les heures de leur sonnerie lorsque la pénombre empêchait de lire le cadran de la montre.

La répétition minutes est considérée par les maîtres en la matière comme une des complications les plus abouties. Mais en plus de cet aura à nulle autre pareil, la « Tambour Répétition Minutes possède un petit quelque chose en plus, qui la différencie des montres à répétition minutes classiques » souligne Louis Vuitton dans son communiqué.

En effet, afin d’exprimer sa passion pour le voyage –normal pour ce célèbre malletier-, Louis Vuitton a demandé aux meilleurs artisans, familiers à l’univers des complications, de réaliser une montre Tambour dotée de cette subtile complication associée à un mode de lecture utile aux globe-trotters.

De fait, la maison Louis Vuitton (qui a récemment racheté La fabrique du temps, atelier de haute horlogerie), a créé une montre répétition minutes de voyage donnant au cadran l’heure du lieu où le voyageur se trouve et celle de son lieu d’origine (home time) dans le guichet au centre du cadran. Et parce que l’art voit sa force augmentée par l’usage, le calibre à remontage manuel, protégé par son boîtier en or étanche à 30 mètres et visible à travers le cadran et le fond transparent, sonne non pas l’heure affichée en grand aux aiguilles, mais celle du lieu de départ.

« Avec cette Tambour, les notes offrent une dimension plus sensible et personnelle au temps, que la montre soit en mouvement ou immobile (réserve de marche de 100 heures) » souligne encore le communiqué de la marque.

Et parce que le luxe n’a de sens que dans l’unique, la montre Tambour, en or gris, or rose ou or jaune, est proposée en commande spéciale, personnalisable à la demande. Ainsi, chaque montre Tambour Répétition Minutes peut être singularisée avec les initiales, le blason ou un élément en relief, placés en lieu du chiffre 4 sous le cadran en saphir légèrement fumé.

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Août 2011 | Lu 6594 fois


Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques