Michel Herbelin Cap Camarat : cap black


L’horloger français Michel Herbelin poursuit le développement de sa collection Cap Camarat entamée en 2018 et qui s’inspire de l’une de ses montres des années 70. Cette sportive chic « trois aiguilles date » de 40,5 mm à l’origine en acier, revient cette année dans une version DLC « black » très tendance. Et pour toujours, un rapport qualité-prix imbattable sur le marché à moins de 900 euros.



Tout comme dans la mode, la musique et le cinéma, les années 70 ont été riches en créations horlogères avec le lancement sur le marché, de plusieurs garde-temps encore aujourd’hui iconiques, notamment avec les modèles créés à l’époque par Gerald Genta.
 
Depuis, ces montres n’ont pas pris une ride et la plupart existent encore en catalogue dans des versions à peine retouchées. Cette Cap Camarat de chez Michel Herbelin puise son inspiration dans cette même époque. Une époque qui séduit autant les Millenials pour son aspect vintage que les plus anciens pour son côté nostalgique.
 
Le cap Camarat se situe dans le sud de la France, dans le Var, près de Saint-Tropez. Ce cap a déjà inspiré Jeanneau pour l’un de ses bateaux à moteur et depuis 2018, c’est donc Michel Herbelin qui choisit ce cap pour baptiser sa nouvelle création horlogère avec déjà un chrono et une version pour dames.

Cette nouvelle Cap Camarat, tout en conservant son design 70’ s’avère plus contemporaine avec son boitier hexagonal en acier 316L DLC (Diamond like carbon, plus résistant que le PVD) noir de 40,5 mm brossé et poli étanche à 100 mètres. Sa couronne vissée est protégée et sa lunette brossée acier, également DLC noir pour un aspect quasi « full black » est ornée de six vis décoratives radiales (les amateurs apprécieront le travail). On retrouve par ailleurs, un bracelet en acier intégré (très tendance) -DLC noir- à quatre maillons, caractéristiques de M.H.
 
Le cadran à bandes horizontales, de forme ronde est protégé par un verre saphir ; exit le bleu dégradé du premier modèle. Cette fois-ci, la montre arbore un cadran noir qui correspond parfaitement à l’esprit de cette pièce. Les index biseautés tout comme les aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes sont recouverts de matière luminescente. La date se trouve quant à elle, traditionnellement à 6h.
 
Côté moteur, cette montre embarque un calibre mécanique automatique suisse, un Sellita SW 200, qui assure une réserve de marche standard de 38 heures. A noter que ce dernier, avec sa masse oscillante gravée Michel Herbelin avec Côtes de Genève est visible à travers le fond transparent.

Cette nouvelle Cap Camarat, tout en conservant son design 70’ s’avère plus contemporaine avec son boitier hexagonal en acier 316L DLC (Diamond like carbon, plus résistant que le PVD) noir de 40,5 mm brossé et poli étanche à 100 mètres. Sa couronne vissée est protégée et sa lunette brossée acier, également DLC noir pour un aspect quasi « full black » est ornée de six vis décoratives radiales (les amateurs apprécieront le travail). On retrouve par ailleurs, un bracelet en acier intégré (très tendance) -DLC noir- à quatre maillons, caractéristiques de M.H.
 
Le cadran à bandes horizontales, de forme ronde est protégé par un verre saphir ; exit le bleu dégradé du premier modèle. Cette fois-ci, la montre arbore un cadran noir qui correspond parfaitement à l’esprit de cette pièce. Les index biseautés tout comme les aiguilles rectangulaires facettées des heures et des minutes sont recouverts de matière luminescente. La date se trouve quant à elle, traditionnellement à 6h.

Michel Herbelin est disponible à Paris et en ligne chez Emile Léon.   La marque y possède même un beau corner avec l'ensemble de la collection. Emile Léon est un détaillant horloger atypique en ce sens qu’installé en plein cœur de Paris, et surtout, en plein cœur du luxe parisien, il propose une offre horlogère qui sort des sentiers battus… Jugez-vous-même : Corum et Eterna côtoient Garmin et Oris, mais également, Frédérique Constant, Alpina, Atelier de Monaco, Citizen, Mido, Triton, Dodane, Junghans, Hamilton et quelques autres.
 
Joaillerie Emile Léon
8 rue Royale
75008 PARIS
 
Lundi : 10:00 à 19:00
Mardi : 10:00 à 19:00
Mercredi : 10:00 à 19:00
Jeudi : 10:00 à 19:00
Vendredi : 10:00 à 19:00
Samedi : 10:00 à 19:00
Dimanche : Fermé
 
Téléphone 01 40 20 40 03

​​Spécificités techniques

Boîtier de 40,5 mm en acier 316L DLC brossé et poli
. lunette en acier inoxydable 316L brossé avec six vis décoratives
. verre saphir
 
Etanche 100 mètres
 
Cadran noir
. index biseautés recouverts de matière luminescente
. aiguilles des heures et des minutes rectangulaires facettées, recouvertes de matière luminescente
. minuterie sur réhaut avec subdivision
. guichet date à 6h
 
Mouvement automatique (Sellita, calibre SW-200 1), 28 800 a/h, 26 rubis
                                  
Réserve de marche de 38 heures
 
Bracelet acier inoxydable 316L brossé et poli
 
Référence : 1645-BN14
 
Prix de vente public conseillé : 890 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Novembre 2019 | Lu 1196 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos