Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Panerai Transat Classique 2019 : 4ème édition


Avec un départ de Lanzarote aux Canaries le 8 janvier 2019, l’arrivée est prévue 3.000 milles nautiques plus loin au port Christophe, sur l’île de Saint Kitts dans les Caraïbes. Une quinzaine de bateaux de 10 à 50 mètres de long et plus de 150 membres d’équipage s'élanceront pour deux à quatre semaines de navigation continue, entièrement rythmée par les alizés.



La 4ème édition de la Panerai Transat Classique promet une nouvelle fois une course transatlantique passionnante pour les voiliers classiques et d’époque. Il s’agit en effet de la course vélique la plus extrême et la plus passionnante réservée aux bateaux de ces catégories, dont les équipages ne pourront compter que sur leur courage, leurs compétences et la solidité du bois de la coque de leur voilier, pour voguer sur les traces des grands navigateurs d’antan.
 
Le fait est que cette course transatlantique représente bien plus qu’une compétition entre équipages rivaux : elle dresse les hommes et les bateaux face à la puissance de la nature. Une fois de plus, la marque florentine d’horlogerie prêtera son nom à cet événement qui lui convient si bien, elle qui est également, depuis 2005, le sponsor principal d'un circuit mondial de voile classique, le Panerai Classic Yachts Challenge. La Transat Classique est organisée par l’Atlantic Yacht Club avec le concours de la Comet Organization.
 
Au départ de la course, nous trouverons Eilean, le splendide ketch de 22 mètres construit par le légendaire chantier naval écossais William Fife en 1936 et méticuleusement restauré à grands frais par Panerai pour mettre en valeur son lien profond et durable avec la mer.
 
Après son périple de 2012, Eilean s’élancera à l’assaut de l’Atlantique pour la deuxième fois depuis sa restauration, après avoir accompli cette traversée plus de trente fois au cours de sa longue carrière. À l’issue de la course, Eilean jettera l’ancre dans les Caraïbes. Le ketch sera accessible pour des visites sur rendez-vous afin de permettre au public d’apprécier le travail admirable effectué par les constructeurs navals sur ce magnifique modèle d’artisanat maritime. Les visiteurs pourront profiter de cette occasion unique pour se plonger dans l'univers Panerai.
 
Réalisé par Olin Stephen, Khayyam, l’élégant 18 mètres des Bermudes, lancé dans les eaux pour la première fois aux Pays-Bas en 1939 et maintenant classé au patrimoine historique français prendra part à la course. Hilaria (1966), le yawl bermudien de Philippe Thurneyssen, participera à l’épreuve pour la sixième fois. Séverine (1992), une goélette de 20 mètres anciennement baptisée Petite Lande et les sloops de 11 mètres Aramis (1964), Bryell (1968) et St. Christopher (1968) seront également sur la ligne de départ.
 
A leur côté au départ, deux voiliers construits par le chantier ligure Sangermani : le 12 mètres Glenn Mael (1973) et le 16 mètres Lys (1956), propriété du célèbre navigateur français Philippe Monnet. Le voilier le plus impressionnant sera Xarifa, une goélette de 50 mètres à de trois mâts. Construite en acier riveté sur l’Île de Wight en 1927 pour le descendant de la dynastie des machines à coudre Singer, celle-ci a eu droit à une apparition sur grand écran dans un épisode de la saga James Bond.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Novembre 2018 | Lu 730 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos