Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Patek Philippe Ladies First Perpetual Calendar


Depuis quatre ans, la prestigieuse manufacture Patek Philippe soigne sa clientèle féminine. Après le très beau chrono présenté en 2009, puis deux Grandes Complications deux ans plus tard –un chronographe à rattrapante et une répétition minutes- voici, cette année, un splendide calendrier perpétuel (Calatrava). Avec cette nouvelle référence (réf 7140), un garde-temps automatique extra-plat en or rose de 35,10 mm, il s’agit de la première complication de ce type dans la collection courante pour dames de la marque.



Patek Philippe Ladies First Perpetual Calendar
L’éternel féminin. Quelle autre complication pourrait mieux correspondre à cette expression ?

Que ce soit par sa fonction, par sa valeur immuable, par sa fiabilité conçue à l’échelle des générations futures, par son élégance intemporelle ou par son sertissage impérissable de diamants, ce garde-temps reflète… la quête d’éternité.

Patek Philippe a voulu relever ce défi. « Tous les détails de ce garde-temps sont empreints d’une élégance ultra-féminine » assure la marque dans son communiqué.

Du boîtier rond classique Calatrava en or rose 18 carats au cadran blanc crème lumineux, en passant par les attaches de bracelet délicatement incurvées, la lunette et la boucle serties de précieux diamants et les deux bracelets en alligator de couleur gris vison ou pourpre royale, s’adaptant à l’humeur ou à la tenue du moment.

Le diamètre du boîtier (35,10 mm), relativement petit, présente des dimensions idéales pour tous les poignets féminins et sa faible épaisseur (8,8 mm) donne à la montre « un profil d’une élégante minceur ».

Malgré ces dimensions réduites, la manufacture genevoise est parvenue à conserver une lisibilité optimale aux huit affichages du cadran : heures, minutes, date, jour, mois, année bissextile, indication 24 heures et phases de lune.

Cette clarté est renforcée par le contraste entre le fond blanc opalin et les aiguilles, les chiffres Breguet appliques et les index des minutes perlés en or rose 18 carats – sans oublier les indications du calendrier. Le tout, rehaussé par une lunette sertie de 68 diamants Top Wesselton Pur (environ 0,68 carat).

Cet habillage permet également de mettre en valeur toute l’intérieur de la mécanique. La référence 7140 est livrée, en effet, avec deux fonds interchangeables ! Un fond massif croché en or rose et un fond saphir transparent permettant à l’heureuse propriétaire de ce garde-temps d’admirer le mouvement, avec sa magnifique architecture et ses finitions raffinées.

Patek Philippe Ladies First Perpetual Calendar
Pour créer un quantième perpétuel aussi mince, il fallait un « cœur » d’exception. Patek Philippe a fait appel à un mouvement de légende, le fameux calibre 240 Q extra-plat (que les amateurs de la marque connaissent), assemblé dans ses ateliers complications.

Ce fleuron de la manufacture se compose de 275 pièces. Malgré son remontage automatique, il ne mesure que 3,88 mm d’épaisseur – grâce à l’utilisation d’un minirotor excentré en or 22 carats inséré dans la platine et par la disposition ingénieuse des mécanismes de quantième perpétuel et de phases de lune.

Doté d’une mémoire mécanique de 4 ans, soit 1.461 jours, le quantième perpétuel indique toujours la bonne date en tenant compte automatiquement des longueurs variables des mois (31, 30 ou 28 jours) ainsi que du 29 février des années bissextiles. Si le garde-temps est porté régulièrement au poignet ou conservé dans un écrin remonte-montres, le calendrier devra seulement être corrigé d’un jour… dans 88 ans – le calendrier grégorien supprimant le 29 février lors de l’année séculaire 2100 !

Ce garde-temps se porte sur un bracelet en alligator cousu main de couleur gris vison avec boucle à ardillon en or rose 18 carats sertie de 27 diamants Top Wesselton Pur totalisant environ 0,20 carat. Il est livré avec un second bracelet en alligator de couleur pourpre royale.

Avec la référence 7140 Ladies First Perpetual Calendar, la manufacture propose la plus vaste palette de montres compliquées pour femmes en collection courante.

Patek Philippe Ladies First Perpetual Calendar

Spécificités techniques de la montre Patek Philippe référence 7140 Ladies First Perpetual Calendar

Patek Philippe Ladies First Perpetual Calendar
Montre-bracelet dame avec quantième perpétuel en or rose 18 carats

Calibre 240 Q, mouvement mécanique extra-plat à remontage automatique.
Quantième perpétuel avec date, jour, mois, année bissextile et indication 24 heures par aiguilles. Phases de lune.
Diamètre total : 27,50 mm
Hauteur : 3,88 mm
Nombre de composants : 275
Nombre de rubis : 27

Réserve de marche : 48 heures

Masse oscillante : Mini-rotor unidirectionnel en or 22 carats inséré dans la platine
Balancier : Gyromax
Fréquence : 21 600 alternances par heure (3 Hz)
Spiral : Spiromax
Dispositif de mise à l’heure :
Couronne à deux positions :
- poussée: remontage du mouvement
- tirée : mise à l’heure

Affichages : Heures et minutes au centre

Cadrans auxiliaires :
- jour et 24 heures à 9h
- mois et année bissextile à 3h
- date et phases de lune à 6h

Correcteurs : A 9h : correction du jour
Entre 11h et 12h : correction de la date
Entre 12h et 1h : correction du mois
A 6h : correction des phases de lune

Livrée avec un crayon correcteur en ébène et or rose 18 carats

Signe distinctif : Poinçon Patek Philippe

Boîtier rond Calatrava en or rose 18 carats (4N), glace saphir bombée, lunette sertie de 68 diamants taille brillant Top Wesselton Pur (environ 0,68 carat).
Fond croché en or rose 18 carats et fond saphir interchangeables.
Diamètre : 35,10 mm
Epaisseur : 8,8 mm hors tout
Epaisseur : 8,7 mm (glace à glace)
Entre-cornes : 17 mm

Etanche à 30 mètres

Cadran : blanc opalin
Sept chiffres Breguet appliques en or rose 18 carats
Aiguilles des heures et des minutes de type « feuille fine » en or rose 18 carats
Cadrans auxiliaires :
- jour et 24 heures à 9h: aiguille de type « feuille »
- mois et année bissextile à 3h: aiguille de type « feuille »
- date et phases de lune à 6h: aiguille de type « feuille »
Sertissage : lunette sertie de 68 diamants Top Wesselton Pur (total environ
0,68 carat)

Bracelet alligator grandes écailles carrées de couleur gris vison brillant, cousu main, avec boucle à ardillon en or rose 18 carats sertie de diamants. Livrée avec un second bracelet en alligator grandes écailles carrées cousu main de couleur pourpre royale.
Boucle sertie de 27 diamants Top Wesselton Pur (total environ 0,20 carat)

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Juin 2012 | Lu 1303 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques