Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Paul Picot Megarotor GMT cadran émail "Grand feu champlevé"


Paul Picot, l’horloger du Noirmont dans le Jura Suisse, reste encore largement confidentiel. Pourtant, depuis des années, cette marque indépendante encore en mains familiales, propose des garde-temps de très belles factures à des prix raisonnables. L’une des dernières créations à découvrir ? La Megarotor GMT cadran émail « Grand feu champlevé » (42 mm qui existe en deux séries limitées : acier ou or rose.



Paul Picot fait partie de ces "petites marques", relativement discrètes, voire même confidentielles, mais dont les produits sont irréprochables. Classiques en terme de design, hauts de gamme en terme de qualité et de finitions et raisonnables côté tarifs. Bref, une marque à découvrir ou redécouvrir pour les plus anciens d’entre nous.
 
Parmi ses produits « phare », le Megarotor GMT avec cadran émail « Grand feu champlevé » mérite une attention toute particulière. Ce garde-temps de 42 mm, relativement imposant au poignet, étanche à 50 mètres, est disponible en deux séries limitées : l’une en acier (300 ex.) et l’autre en or rose (88 ex.). 

Côté verso, le calibre automatique PP1460 est visible à travers le fond saphir sécurisé par six vis. Il permet d’admirer le rotor surdimensionné (alliage tungstène et plaquette en or développé par PP) qui donne son nom à cette pièce et surtout, qui améliore de 20% l’efficacité du remontage de la montre ! La réserve de marche, traditionnelle, s’élève quant à elle à 42 h.
 
La fonction GMT (attention, malgré les apparences, il ne s’agit pas d’une heure universelle) est d’une grande simplicité d’utilisation. Vous réglez le fuseau horaire de votre lieu de destination par pression sur l’un des deux poussoirs, en avançant ou reculant l’aiguille des heures (largue, squelette, blanche et ultralisible grâce au Superluminova). Dans le même temps, l’aiguille 24 heures (avec pointe rouge) qui était réglée sur l’heure de votre domicile continue d’indiquer le temps de votre lieu de résidence. L’aiguille des minutes, de type Dauphine avec Superluminova, est commune aux deux temps indiqués. 

Mais c’est le cadran qui incontestablement donne à cette pièce tout son charme. Ce dernier affiche en effet une mappemonde de toute beauté en émail champlevé grand feu. La marque est l’une des rares (mais pas la seule) à utiliser cette technique, qui se passe de toute technologie moderne pour s'appuyer uniquement sur l'expertise de l'artisan, dont elle exige une précision absolue.
 
Dans la pratique, les différentes couleurs et tonalités -opaques, transparentes ou translucides- sont dérivées des proportions dans lesquelles les éléments sont mélangés en vue d'obtenir les amalgames, dont la composition est généralement tenue secrète.
 
Pour le marché français, le modèle acier s’avère particulièrement intéressant ; certes il s’agit d’un budget relativement conséquent mais peu de marques proposent des pièces de ce type dans cette gamme de prix : or rose 25.000 francs suisses et acier, 8.000 francs suisses


Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Mars 2016 | Lu 1285 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos