Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Philippe Charriol : un grand homme de l'horlogerie s'en est allé...


Philippe Charriol (1942-2019), fondateur de la marque éponyme de luxe suisse, Charriol est tragiquement décédé le 27 février dernier alors qu'il pilotait sa voiture de course sur le Circuit Paul Ricard, siège du Grand Prix de France de Formule 1 2018. Il aura vécu de et pour ses passions jusqu’à la fin. RIP.



Charriol, une marque de luxe suisse (montres, bijoux, parfums, lunettes et accessoires) relativement peu connue en France, mais dotée d’une belle aura, notamment en Asie et au Moyen-Orient dans l’entrée et le milieu de gamme. Cette marque est la création d’un homme : Philippe Charriol, qui fonda son entreprise en 1983 à Genève en Suisse.
 
Pour rappel, dans les années 80, Philippe Charriol concentra ses efforts en Asie, lui permettant ainsi de jeter les bases d'un futur empire de produits de luxe qui se développera rapidement ensuite au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique.
 
En 2011, Charriol organisera même dans l’enceinte de la Cité interdite un évènement qui accueillera 500 célébrités et dignitaires du monde entier - l’une des rares marques de luxe autorisée dans cette enceinte historique avec Blancpain, Jaquet Droz ou encore Cartier.  
 
Avant de fonder sa propre marque, Philippe Charriol fut pendant quinze ans un des leaders de la maison Cartier. Il occupa divers postes, dont celui de Directeur général et de Président de marque pour le marché asiatique, basé à Hong Kong.

Après la fondation de Charriol, il lui faudra ensuite sept ans de travail pour ouvrir sa première boutique Charriol à Hong Kong, suivit par de nombreuses autres à Singapour, Tokyo, Pékin, Shanghai, Jakarta, Manille et Bangkok. Puis viendra le Moyen-Orient à Dubaï, Muscat, Doha, Riyad, Koweït avant de poursuivre sa route vers l’ouest pour s’établir notamment à Las Vegas et au Panama.
 
Philippe Charriol fut également un pionnier de la vente en ligne devenant l’une des premières marques de montres et de bijoux suisse à créer sa propre boutique de commerce en ligne dès 2008.
 
Les affaires et la vie personnelle de Philippe Charriol étaient étroitement liées ; il les pilota à plein régime au quotidien jusqu’au dernier jour, poursuivant ainsi ses rêves d’entrepreneur mais aussi ses passions personnelles dont le sport automobile, qu’il pratiqua au plus haut niveau pendant vingt-cinq ans.
 
L’homme aimait l’architecture, la culture et les arts, créant en 1986 la Philippe Charriol Art Foundation à Hong Kong, qui récompensera pendant plus vingt ans de jeunes artistes afin de les aider à poursuivre leurs études d’arts.
 
Il laisse dans le deuil ses enfants Coralie (directrice de la création), Alexandre (directeur visuel) et Laetitia, ainsi que son épouse Marie-Olga Charriol (directrice des relations publiques). Il a été inhumé le 5 mars dernier à Marseille. Un hommage commémoratif lui sera rendu à Paris le 30 mars au Cercle de l’Union Interalliée.

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Mars 2019 | Lu 1194 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos