Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Phillips met en vente 4 Patek Philippe de collection appartenant à Jean-Claude Biver


La maison de vente aux enchères Phillips vient de dévoiler les quatre modèles exceptionnels de la collection privée de Jean-Claude Biver qui seront mis en vente durant The Geneva Watch Auction : XI, en mai 2020 à l’Hôtel la Réserve, Genève.



Visionnaire, agitateur, perturbateur et charismatique nom de l’industrie horlogère, Jean-Claude Biver a su redéfinir le paysage horloger des 40 dernières années. Il est non seulement un grand nom dans cette industrie, mais également un collectionneur d’une acuité extrême !
 
Comme il le dit lui-même, : « quand j’étais chez Audemars Piguet je souhaitais acheter Patek Philippe, comme je ne pouvais pas, j’ai commencé à collectionner leurs montres ». Au cours de la dernière décennie, il a de fait réuni une collection de pièces d’horlogerie exceptionnelles. Le fait est qu’il a non seulement les moyens et en plus, le réseau pour avoir accès aux meilleurs garde-temps.
 
Et JCB de déclarer avec son emphase habituelle : « la beauté d’une collection d’art est qu’elle vous relie à l’éternité. Je suis fier, aujourd’hui, grâce à la vente de ces pièces exceptionnelles d’être en mesure de partager un morceau de mon éternité ».
 
Leur rareté, leur état et leur pertinence rendent hommage au goût de Jean-Claude Biver. Collectionneur dans l'âme, sa collection et ses goûts évoluent sans cesse  d'où son envie de transmettre ces montres après plus d'une décennie de possession… « Jean-Claude est plus qu'un nom de l'industrie, il a su apporter une véritable innovation dans le monde horloger. Sa connaissance de l'horlogerie classique lui a permis de toujours avoir une longueur d'avance et les quatre garde-temps que nous avons l'honneur de présenter lors de notre vente aux enchères à Genève sont des jalons dans l'histoire de l'horlogerie » indiquent les responsables de cette vente.
 
Lire aussi : Jean-Claude Biver à Singapour pour visiter l'expo Patek

Patek Philippe ref 96HU Worldtime de 1937
Chaque maison peut proposer au moins un modèle de montre qui, soit en raison de son langage stylistique, soit en raison de complications particulières et/ou inhabituelles, peut être considéré comme l'incarnation de la philosophie de l'entreprise. En ce qui concerne Patek Philippe, la complication « heures du monde » est incontestablement l'une des « caractéristiques » de la marque.
 
Ce n'est pas parce que PP a une sorte de monopole sur cette complication ; au contraire, de nombreuses montres contemporaines et vintage arborent la fonction. Cependant, aucune montre « heures du monde » d'aucune autre marque n'a jamais évoqué des sentiments aussi forts dans la communauté des collectionneurs.
 
Patek Philippe a présenté sa première montre-bracelet « heures du monde » créée en série en 1939 sous la référence 1415, mais elle avait créé quelques versions pré-séries et prototypes les années précédentes. La référence actuelle 96 est en fait l'un de ces prototypes de pré-série ultra-rare dont seuls deux sont connus, réalisés en 1937 pour tester très probablement le marché, ce qui en fait non seulement une pièce d'horlogerie historiquement significative mais aussi l'une des plus rares au monde jamais fabriqués par PP.
 
Inconnue du marché, elle est apparue pour la première fois en 2011 lorsqu'elle a été achetée par JCB. L'autre exemplaire se trouve… au Musée Patek Philippe à Genève.
 
Estimation : 300'000 - 600'000 CHF
 
Patek Philippe référence 1518 en or rose avec cadran rose de 1948
Modèle monumental, la référence 1518 a été la première montre-bracelet chronographe à calendrier quantième perpétuel jamais produite en série lors de son introduction en 1941. Selon les recherches, seuls 281 exemplaires ont été fabriqués jusqu'à ce que la référence cesse sa production avec une majorité en or jaune. Les références en or rose 1518 étaient le plus souvent équipées d'un cadran argenté.
 
Ce n'est que dans de très rares occasions qu'ils étaient équipés de cadrans roses. Cette variante est si rare que seuls 13 exemplaires de la référence 1518 sont connus, ce qui en fait l'une des montres-bracelets Patek Philippe les plus exclusives à acquérir pour un collectionneur. La montre actuelle n'apparaît sur le marché que pour la deuxième fois, JC Biver étant le deuxième propriétaire depuis sa création.
 
Estimation : 1 200 000 - 2 400 000 CHF
 
Patek Philippe référence 2499 deuxième série de 1957
Lancée en 1951, la référence 2499 était le successeur direct de la référence 1518 et était livrée avec des boutons poussoirs ronds plus sportifs et un boîtier plus grand de 37,5 mm.  La deuxième série, comme la montre actuelle, était proposée avec des chiffres arabes ou des index bâtons ainsi qu’un tachymètre. La deuxième série référence 2499 est si rare que très peu d'exemplaires ont honoré le marché international des enchères, et seuls 20 exemplaires en or jaune avec des index bâtons, comme le présent exemple, sont connus.
 
Estimation : 1 000 000 - 2 000 000 CHF
 
Patek Philippe : l'une des 3 références 1579 en platine de 1946
Cette référence 1579 incroyablement attrayante et bien conservée est l'un des trois seuls chronographes Patek Philippe vintage en platine. On ne sait pas pourquoi PP a décidé d'utiliser le platine pour cette référence et seulement pour trois montres, mais il est intéressant de noter que les trois modèles ont des numéros de série consécutifs et des cadrans différents, ce qui rend chaque pièce unique.
 
Estimation : 800 000 - 1 600 000 CHF

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Mars 2020 | Lu 1900 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos