Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Quand l'Ingénieur d'IWC fait le tour du Salon de l'Auto de Genève


Destination le salon de l’automobile de Genève pour une IWC Ingénieur chrono. Depuis les débuts de l’automobile, les liens avec l’horlogerie sont particulièrement forts, et nombreuses sont les marques horlogères entretenant des partenariats avec des constructeurs automobiles.



Le voyage d’une IWC Ingénieur jusqu’à Genève, où se déroule l’un des plus célèbres salons automobiles du monde, était logique. Un trajet effectué bien sûr en voiture depuis la boutique IWC de la rue de la Paix à Paris.
 
Si la première partie du parcours effectué sous la pluie ne présente aucun intérêt, l’arrivée en Bourgogne se révèle plus agréable. Les vignobles aux noms prestigieux font toujours rêver et la légèreté d’un Volnay accompagnant une pièce de viande grillée constitue une halte parfaite dans la vieille ville de Beaune. Une étape toujours plaisante avant de traverser les contreforts du Jura vers la Suisse romande.

Riche de paysages multiples, la Suisse romande ménage un accueil chaleureux à cette IWC Ingénieur née en Suisse alémanique. Et quelques jours avant l’ouverture du Salon de l’Auto, elle part à la découverte d’un canton romand célèbre pour son vignoble classé par l’Unesco. Des grands crus comme le Dezaley répandent la production de Chasselas dans le monde entier.
 
N’oublions pas d’autres spécialités suisses assez improbables, comme le Cenovis et le Rivella. Cette année, c’est sous une jolie robe de neige que les différents niveaux de vignes apparaissaient dans le soleil couchant avec dans le lointain la masse du Grand Combin.
 
Au de-là de ces panoramas de carte postale qui font ressembler la Suisse à un réseau de chemin de fer miniature, les halls de Palexpo qui accueillent le salon de l’auto offrent l’avantage d’être en relation directe avec l’autoroute. Un lieu bien connu d’IWC et de cette Ingénieur qui s’exposait en janvier dernier pour célébrer les 150 ans de la marque lors du dernier SIHH.

Un retour aux sources pour ce chronographe lié à Mercedes Benz et au préparateur AMG. Deux marques bien présentent pour cette édition 2018 du salon de l’auto alors que des constructeurs importants comme GM, Opel ou Mini et DS brillaient par leur absence.

Sans actualité liée à l’automobile, notre chrono Ingénieur pouvait se permettre de déambuler au fil des stands où la technologie électrique est de plus en plus présente.
 
Notre belle IWC semble également avoir été sensible au charme luxueux de la Rolls Phantom qui symbolise le « bespoke » à l’anglaise. L’or rose de la Lady associé à des coloris satinés et doux était du dernier chic.

Au cours de sa balade, notre Ingénieur aurait pu croiser quelques « copines horlogères » venues exposer leur partenariat avec différentes marques automobiles, mais curieusement toutes avaient fait le choix de ne pas être présentes lors de la journée inaugurale de la presse.
 
Sachant que pour ce salon, les journalistes ne restent qu’une seule journée, la visibilité en est fortement diminuée. Autre nouveauté significative, les hôtesses semblaient avoir disparu de la plupart des stands. Sans doute pour répondre au puritanisme ambiant.
 
Au cours d’une journée bien remplie, l’Ingénieur chronographe d’IWC a pu mettre en avant son esthétique face à la crème du design mondial. Il faut reconnaître que la marque IWC a toujours fait preuve d’un savoir-faire en matière de design.
 
Joël Chassaing-Cuvillier





Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Mars 2018 | Lu 1089 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos