Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Réservoir : sur circuit, en mer ou en toute élégance, trois partenariats originaux expliqués par François Moreau


Cette année 2020 a été riche en partenariats pour la marque horlogère franco-suisse Réservoir qui s’est imposée sur le circuit des 24h du Mans avant de se retrouver aux poignets des élégants lecteurs de Rake et Révolution et de partir en circumnavigation dans le voilier de Maxime Sorel sur le Vendée Globe 2020-2021. Le point avec François Moreau, l’un des fondateurs et PDG de la marque.


La GT Tour Black Skeleton x IDEC Sport aux 24 heures du Mans 2020 a véritablement participé aux 24h du Mans, pouvez-vous nous en dire plus ? 
Effectivement les 24 pièces de la série limitée GT Tour Black Skeleton x IDEC Sport ont été embarquées dans la voiture de course de l’écurie IDEC Sport, dans un boitier spécialement conçu à cet effet dans l'habitacle, et ont donc effectué les séances d’essais puis les 24 heures de la course en intégralité.
 
A ma connaissance c’est la première fois que des montres de luxe sont embarquées dans une voiture de course pour participer à une compétition de sport automobile, rendant chacune de ces pièces très spéciales –tant dans la dimension hyper-exclusive et émotionnelle que dans l’illustration de la fiabilité et solidité de nos garde-temps.
 
La dimension exclusive est d’ailleurs renforcée par le fait que chaque acquéreur d’une de ces 24 pièces sera invité dans le paddock d’IDEC Sport au Mans l’année prochaine, vivant ainsi la course au cœur de l’équipe et avec les pilotes pour une expérience unique.

Vous avez réalisé une collaboration avec le magazine Révolution qui a débouché sur l’Hydrosphere Bronze. Comment est née cette montre et quelles sont ses spécificités. Elle a également « servi » une bonne cause semble-t-il.
Cette montre est née d’une rencontre avec le fondateur de révolution, Wei Koh, lors du salon de haut horlogerie au Mexique, le SIAR, en octobre 2019.
 
Lors de ce premier échange, il m’a indiqué qu’il était particulièrement fan de notre collection Hydrosphere et m’a demandé si je serais intéressé pour réaliser une collaboration avec Revolution et The Rake (ndlr : les deux magazines de Wei Koh, chacun référent dans leur domaine) autour d’une série spéciale inspirée des thèmes de la plongée et des Maldives, et réalisée en bronze et en cadran marron soleillé – les deux évoquant un scaphandre et un coucher de soleil vécue sur une plage des Maldives.
 
L’Hydrosphere Revolution reprend les caractéristiques de notre collection de montres de plongée (étanchéité 250 m, lunette tournante unidirectionnel, valve hélium…) mais également ses spécificités (lunettes tournante avec double graduation pour fonctionner avec une minute rétrograde à 240°, absence de cornes afin de se rapprocher du design des manomètres de plongée analogiques etc…) et son rendu très chaud grâce à ces tons bronze et marron qui lui donne un dessin vraiment unique.
 
Concernant la bonne cause, effectivement, la première Hydrosphere Revolution de pré-série a été offerte par Réservoir à une vente caritative organisée par Revolution au printemps dernier et dont les fonds collectés ont été intégralement versés à une association de lutte contre le COVID-19.

Vous êtes partenaire de Maxime Sorel sur le Vendée Globe 2020-2021 : que porte-il au poignet ? A-t-il également emporté avec lui des montres Réservoir comme aux 24h du Mans ? Cela va-t-il devenir un procédé récurrent chez Réservoir ?
Maxime porte une au poignet une Tiefenmesser Bronze et effectivement, comme nous l’avons fait avec IDEC Sport aux 24 heures du Mans 2020, le bateau de Maxime Sorel a embarqué 10 pièces dans un caisson étanche, montres qui seront commercialisées au retour de Maxime début d’année prochaine, chaque montre ayant son histoire spécifique par rapport à un point clé du parcours du Vendée globe.
 
À l’image de la collaboration avec IDEC, chaque client pourra participer à une sortie en mer avec Maxime Sorel et partager avec lui et naviguer avec un skipper professionnel du plus haut niveau mondial.
 
J’aime beaucoup l’idée d’embarquer des pièces dans des univers extrêmes car offrant une exclusivité rare combinée à une expérience inoubliable, tout en démontrant la capacité de nos montres à fonctionner dans des mers déchaînées ou sur des circuits de course automobile à des vitesses incroyablement élevées !
 
Mais bien sûr toutes nos collections ne vont pas suivre cette approche de pièces embarquées (ce qui de facto les rend nécessairement hyper exclusives), même si nous avons plusieurs idées pour embarquer d’autres modèles dans des événements différents à venir...

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Décembre 2020 | Lu 3640 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances