Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Roger Moore : un grand acteur et un amateur de montres vient de disparaitre


L’acteur britannique Roger Moore est décédé en Suisse le mardi 23 mai 2017 des suites d’un cancer, à l’âge de 89 ans. Il fut l’un des James Bond les plus charismatiques mais aussi, un grand comédien au cinéma comme à la télévision : des Oies sauvages à Amicalement vôtre ou Le Saint en passant par L’équipée du cannonball. L’homme, aussi élégant à la ville que sur les plateaux, aimaient aussi les montres…



Roger Moore : un grand acteur et un amateur de montres vient de disparaitre
« C'est le coeur lourd que nous devons annoncer le décès de notre père aimant, Sir Roger Moore, aujourd'hui en Suisse après un court mais courageux combat contre le cancer » ont écrit les enfants de l'acteur. « L'amour qui l'a entouré pour ses derniers jours a été si grand qu'il est impossible de le quantifier par des mots » ont écrit sa fille Deborah et ses fils Geoffrey et Christian dans un communiqué.
 
Dès qu’on pense à Roger Moore, on pense Le Saint, Amicalement vôtre et James Bond. Le Saint est la série télévisée qui l’a rendu célèbre, Amicalement vôtre est une série devenue culte mais qui fut arrêtée au bout d’une saison car le public américain n’accrocha jamais. Quant à James Bond, Roger Moore est l'acteur qui a le plus longtemps incarné ce rôle sur grand écran. Pas moins de sept films -entre 1973 et 1985- dans le costume du plus célèbre des espions.
 
Dans chacun de ces Bond, Roger Moore portait une montre. Si on l’associe souvent à la Rolex 5513, il faut tout de même savoir qu’il porta des Seiko dans cinq Bond sur sept ! Rappelons que la Submariner 5513 que Moore portait dans Vivre et laisser mourir (son premier rôle dans le costume de Bond) en plus de donner l’heure, faisait partie intégrante de son artillerie personnelle.
 
En effet, la lunette unidirectionnelle de ce modèle était munie de dents qui lui permettaient de devenir « scie circulaire » à l’occasion (on le voit très bien dans le film). Cette Sub génère également un champ magnétique capable de détourner des balles, de faire voler des cuillères à café, ou même, de faire glisser la fermeture Eclair d’une robe… La montre était siglée « Roger Moore 007 » sur le fond de boite (sans calibre donc non fonctionnelle). Elle a été vendue le 7 novembre 2015 lors d’une vente aux enchères à Genève pour la somme de 335.000 euros.

Anobli comme chevalier commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique en 2003, il avait fait sa dernière apparition publique en novembre 2016 sur la scène du Royal Festival Hall de Londres. 

Roger Moore : un grand acteur et un amateur de montres vient de disparaitre
Les montres de Roger Moore à l’écran (liste non exhaustive)
Vivre et laissez mourir : Hamilton Pulsar P2 2900 et Rolex Submariner 5513 (avec lunette scie circulaire)
L’homme au pistolet d’or : Rolex Submariner 5513
L’espion qui m’aimait : Seiko 0674 LC
Moonraker : Seiko M354 Memory Bank Calendar
Rien que pour vos yeux : Seiko H357 (avec téléphone satellite) et Seiko 7549 (montre de plongée)
Octopussy : Seiko G757 Sports 100
Dangereusement vôtre : Seiko SPR007 Chronograph, Seiko SPW001 montre de plongée et Seiko SPD094
Les loups de haute mer : Seiko Tuna 600m
Les séducteurs : Rolex Datejust en acier
Les oies sauvages : Rolex Submariner

Roger Moore : un grand acteur et un amateur de montres vient de disparaitre
Dans le livre de mémoires « James Bond par Roger Moore » paru fin 2012 aux éditions Gründ, de l’acteur britannique Roger Moore revient sur ses montres préférées… De Rolex à Omega en passant par Breitling et Piaget. Extrait.

Un des éléments récurrents de la saga est l’amour que Bond porte aux belles montres. Celles-ci le lui rendent bien, reconnaissons-le, puisqu’elles l’ont tiré de quantité de mauvais pas depuis Dr No.
 
Moi-même, j’avais naguère toujours une Omega au poignet. Il m’arrive encore de porter ma Submariner édition limitée, mais je me contente en générale de ma chère Breitling –celle que je porte dans la publicité pour Hanson Trust.
 
En parlant de cette publicité, j’ai une anecdote : le troisième et dernier jour de tournage, j’ai demandé à mon fils Christian (assistant-réalisateur) de rapporter la montre à la production. « Non, m’a-t-il répondu, garde-la, elle est à toi ». Comme si j’allais faucher une montre à 5.000 livres ! « Je t’assure, m’a-t-il expliqué : Kristina a vu que tu l’admirais, elle te l’achetée ». Mon épouse m’a également offert une Piaget, que je porte avec mes tenues décontractées car elle fine et légère. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Mai 2017 | Lu 2026 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos