Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Singer Reimagined : Singer Flytrack, le chrono version minimaliste


Suite au succès mérité de son modèle Singer Track lancée en 2017, qui était déjà une réinterprétation du chronographe, la marque Singer Reimagined qui fait partie du groupe Singer en Californie, poursuit sa quête de la mesure du temps et des temps courts avec cette nouveauté Singer Flytrack qui conserve le même esprit que sa grande sœur, mais dans en version minimaliste de la fonction chrono.




Pas simple pour une jeune marque, aussi talentueuse soit-elle, de poursuivre le développement de ses collections quand son tout premier modèle (en l’occurrence le Singer Track) qui a été décliné en différentes versions, fut un beau succès à tous les niveaux (commercial, presse, reconnus par ses pairs, etc.).
 
Aujourd’hui donc, trois ans après la présentation de sa première réinterprétation du chronographe en 2017, Singer Reimagined revient avec sa dernière création, qui reste dans le même esprit que sa grande sœur. On ne change pas une équipe qui gagne…
 
« La collection Singer Flytrack vise, une fois de plus, à réinventer le chronographe. Cette fois, de la manière la plus minimaliste possible » indique Marco Borraccino, patron de la marque.  Plus concrètement, cette nouveauté est une « heures, minutes et secondes » associée au désormais disque d'heures « signature » qui se trouve à la périphérie du cadran et qui est combiné avec une indication centrale des minutes et des secondes.

Le concept de cette nouvelle création ? Fournir de manière instinctive et instantanée la mesure de temps courts écoulés. « Nous nous sommes de nouveau associés à l'équipe d'Agenhor à Genève pour concevoir cette complication qui permet une mesure facile de plusieurs événements séquentiels ». C’est la raison pour laquelle ce modèle se définit comme étant une montre « time only ».
 
Mais ce qui fait l’originalité de cette nouveauté, le calibre Singer AGH6364 (qui découle de l’Agengraphe 6361 maintes fois primés) n’a pas été imaginé par Agenhor pour rien, c’est qu’il possède une fonction flyback (ou retour en vol) qui permet la mesure de temps courts autant de fois souhaitées, sans interférer avec le chronométrage de la montre.
 
« On a développé le mouvement à partir de l’architecture de l’Agengraphe afin d’avoir un système nous permettant d’utiliser la trotteuse, qui reste toujours en mouvement, comme un « chrono à la demande » pour la mesure de temps courts consécutifs » explique encore Marco Borracino.

Dans la pratique, en maintenant le bouton poussoir à 2h enfoncé, l’aiguille des secondes s’immobilise à zéro ; tant qu’on maintient le poussoir enfoncé, la trotteuse est immobilisée. Une fois le poussoir relâché, l’aiguille des secondes se met à mesure le temps. Avec des démarrages instantanés et rapides et sans interférences sur la marche du mouvement !
 
L’embrayage à denture triangulaires, dentures que l’on retrouve généralement dans les chronos, possède un rapport d’une dent pour trois afin de limiter les sauts en avant ou en arrière. Dans le pire des cas, l’aiguille peut faire un saut de 1°.
 
La grande bascule maintient en permanence le système embrayé, faisant ainsi tourner l’aiguille. Lorsque l’utilisateur appui sur le bouton de la remise à zéro, la bascule libère l’embrayage qui débraye. La bascule agie aussi comme marteau de remise à zéro en appuyant sur une came cœur.
 
Le profil de la bascule ainsi que celui de la came cœur ont été calculés pour optimiser les remises à zéros. Lorsque l’utilisateur relâche le bouton, la bascule retourne à sa position initiale et fait re-embrayer le système pour faire repartir l’aiguille des secondes.

Bref, en appuyant et en relâchant le poussoir, on réinitialise et on redémarre immédiatement la trotteuse centrale pour des mesures de séquences courtes en un temps éclair.
 
Ce calibre à remontage manuel de toute beauté comprend 314 composants. Ses deux barillets offrent une réserve de marche de 55h.
 
Le lancement officiel de ce modèle aura lieu au printemps 2021. Pour autant, trente pièces seront disponibles dans des designs uniques et en édition limitée avant leur commercialisation dans quelques mois. De fait, Singer Flytrack Prime Edition, sera disponible en trois modèles avec dix montres par série.
 
Assez logiquement, ces trois modèles rendent hommage aux trois échelles chronographiques les plus emblématiques : le tachymètre (vitesse), le pulsomètre (pouls) et télémètre (distance). Chacun offrant un style et une fonction distincte, mais toutes très horlogères dans l’âme.  

Ces trois éditions seront équipées de boitiers en titane de grade 5 microbillé, mat avec certaines parties, polies à la main. De plus, un chiffre en or 18 carats est appliqué à la main directement sur le boîtier de la montre, indiquant le numéro de votre propre Singer Flytrack Prime Edition (un peu trop ostentatoire mais bon…).
 
Les réservations sont ouvertes depuis le 2 novembre 2020. L'attribution des numéros se fera en fonction de l'ordre dans lequel la réservation sera reçue. Ce modèle est disponible sur le site Web de Singer Reimagined et chez les détaillants officiels de la marque (Chronopassion en France). Pour le prix, il faut compter 26.500 francs suisses hors taxes locales, avec trois ans de garantie. Les livraisons, prévues en avril, suivront l'ordre dans lequel les réservations ont été reçues.


Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Novembre 2020 | Lu 5530 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances