Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Tachymètre, Télémètre ou Pulsomètre : comprendre les échelles de mesure de nos montres


La grande majorité des chronos ont, depuis des années, intégré un des trois grands types d’échelles graduées permettant d’effectuer des mesures spécifiques. Ces échelles déterminent non seulement l’utilisation spécifique de l’outil, mais font partie intégrante du graphisme du cadran et/ou de la lunette de la montre, lui conférant par la même occasion sa véritable personnalité. Retour sur les trois principales échelles et leur fonctionnement : tachymétrique, télémétrique et pulsométrique.


L’échelle tachymétrique (la plus courante) :
Le tachymètre est un instrument destiné à mesurer une vitesse ou un débit. Il permet de calculer une vitesse en fonction du temps nécessaire pour parcourir une distance donnée, le kilomètre étant le plus souvent la base de référence.
 
Le principe est simple : vous êtes à bord d’un véhicule (voiture, train, …), vous déclenchez votre chronographe au passage d’un repère –une borne kilométrique par exemple– et vous stoppez ce dernier après avoir parcouru 1 km en vous calant sur la borne suivante.
 
Il vous suffira alors tout simplement de lire la donnée inscrite par l’aiguille des secondes du chronographe sur l’échelle tachymétrique. Celle-ci délivrera la vitesse réelle du déplacement du véhicule en km/h.

Notons que l’indication de la vitesse sera d’autant plus précise que la mesure est effectuée lorsque le véhicule roule de manière linéaire et non pendant des phases d’accélération ou de décélération.
 
L’utilisation la plus commune de cette fonction est d’étalonner avec précision le « cadran vitesse » de votre véhicule. En effet, les compteurs de vitesse des grandes marques automobiles ont souvent une marge d’erreur entre la vitesse indiquée sur le cadran et la vitesse réelle du bolide. Un écart qui varie en fonction de la marque et du type de véhicule…
 
L’avantage principal d’un chronographe doté d’une échelle tachymétrique est donc d’identifier la marge d’erreur de son véhicule pour mieux adapter sa vitesse de conduite et programmer de manière optimum son régulateur de vitesse par la même occasion.
 
Les chronographes Rolex Daytona et Omega Speedmaster sont historiquement équipés de cette échelle tachymétrique qui, outre l’utilité technique de l’outils, confère à ces deux modèles de montres, leur véritable ADN esthétique.

L’échelle télémétrique
L’échelle télémétrique inventée en 1852 permet de déterminer la distance à laquelle se produit un phénomène sonore en s’appuyant tout simplement sur le temps que prendra l’émission de ce son pour rejoindre le tympan de nos oreilles ; sachant que la vitesse de propagation du son est de 340 mètres par seconde environ.
 
L’échelle télémétrique permet donc de lire instantanément la distance à laquelle s’est produit cette manifestation sonore en se basant sur cette vitesse de propagation.
 
Plus simplement, vous vous trouvez sur un point fixe et un orage est présent dans votre zone. Si vous voulez en déterminer sa distance, il vous suffit de déclencher votre chronographe à l’apparition du phénomène, visible par l’éclair, et de le stopper dès que vous entendez le grondement qui en découle. 
Tachymètre, Télémètre ou Pulsomètre : comprendre les échelles de mesure de nos montres

En lisant votre échelle télémétrique avec l’aiguille des secondes de votre chronographe, vous aurez l’indication instantanée de la distance entre l’orage et votre position.

Cette échelle est tout particulièrement utile pour les randonneurs en montagne qui peuvent mesurer la distance d’un orage ou d’un éboulement par exemple. Elle fut également et surtout utilisée par les militaires pour calculer à quelle distance se trouvait l’ennemi en fonction des coups de canon…
 
Tout particulièrement réussi, ce chronographe automatique Eterna Cambridge de 38 mm de diamètre (ci-dessous) propose la double échelle tachymétrique et télémétrique.

L’échelle pulsomètrique
Le pulsomètre indique directement –sans calcul mental– la fréquence des pulsations cardiaques par minute. Cet outil a été conçu à l’origine, bien évidemment, pour les médecins et les infirmiers afin de leur permettre de prendre plus rapidement le pouls de leurs patients.
 
Le principe du pulsomètre associe l’aiguille des secondes du chronographe à une échelle aux graduations particulières permettant après seulement 15 ou 30 pulsations mesurées, d’afficher la fréquence cardiaque du patient directement sur le cadran sur la base d’une minute pleine, évitant ainsi un calcul mental fastidieux.

Omega ou Bell & Ross proposent de remettre au goût du jour les chronographes à échelle pulsométrique avec les modèles Speedmaster CK2998 et BR V2-94 garde-côtes.
 
​Tachymètre, télémètre ou pulsomètre, il existe des chronos équipés de ces échelles autant dans le vintage que dans le contemporain et dans toutes les gammes de prix de Junghans à Patek Philippe en passant par Bell&Ross, Frédérique Constant, Oris, Longines, TAG Heuer, IWC, Vacheron Constantin, Breguet, Lange & Söhne. A vous de choisir en fonction de vos besoins ou de vos passions.

Cédric Gordon
Omega Speedmaster CK 2998 "panda"

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Mars 2020 | Lu 6543 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances | Test de mise en place OMEGA