Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Tonda 1950 Météorite or rose et cadran bleu abyss


On ne présente plus la Tonda 1950 de chez Parmigiani Fleurier. La montre de ville de la manufacture fleurisane, qui en quelques années, s’est imposée comme une valeur sûr dans l’univers de l’horlogerie haut de gamme. Déjà disponible en de nombreuses versions, elle revient cette année dans une belle animation de cadran météorite bleu abyss dans un boitier mixte en or rose de 39 mm.



Depuis 2010, la Tonda s’est déclinée en de très nombreuses variantes pour hommes ou femmes… Elle revient cette année en surfant sur deux tendances : les cadrans météorite et les cadrans bleus. Rappelons qu’au-delà d’être rare, les cadrans en météorite sont particulièrement délicats –et chers- à usiner.
 
La structure inhabituelle des météorites résulte des températures extrêmement élevées atteintes lors de leur entrée dans l’atmosphère terrestre, suivie d’une période de refroidissement. Peu de marque en commercialisent… Rolex bien évidemment sur son iconique Daytona, mais aussi Jaeger-LeCoultre, Omega, Romain Jerome ou encore Corum propose des tels cadrans.  
 
C’est cette pierre envoûtante qui constitue le cadran de la nouvelle Tonda 1950 en or rose de Parmigiani Fleurier. Elle fait suite à l’édition limitée présentée au SIHH 2015 avec sa carrure en titane. Associé désormais à l’or rose, ce cadran météorite bleu abyss (la pierre a été teintée) présente une texture aux reflets uniques. En effet, si la pierre présente un aspect homogène dans son état brut, il co convient de la traiter dans une série de bains acides pour révéler peu à peu la texture et le veinage de ce choc naturel.
 
Le travail sur la pierre météorite est un processus délicat à tous les niveaux. Elle est difficile à usiner car beaucoup plus dure qu’une pierre normale ; sa structure minérale est inconstante, imprévisible ce qui exclut les procédés conventionnels. C’est donc une démarche empirique qui a permis aux artisans cadraniers du pôle horloger Parmigiani, d’établir la coupe parfaite ainsi que sa coloration bleue abyss. Ce défi de galvanoplastie, également à souligner, est une première mondiale.
 
Côté « moteur », le calibre PF 701 extra-plat doit la finesse de ses dimensions à son micro-rotor en platine qui se loge aux confins du mouvement. Celui-ci mesure 2,6 mm d’épaisseur. D’autre part, ce mouvement possède de belles finitions « haute horlogerie ». La platine en maillechort est sablée, perlée puis rhodiée. Les ponts sont sablés, étirés, ou décorés Côte de Genève puis anglés main et, enfin, rhodiés. A noter aussi la finition de chaque roue, anglée, moulurée, cerclée sur les deux faces puis dorée avant taillage.

Spécificités techniques

Boitier rond 39 mm en or rose, finition polie
Epaisseur: 7.97 mm
Glace saphir anti-reflet
Couronne : 4.3 mm
Fond saphir
Gravage de fond : numéro individuel
 
Etanchéité : 30 m
           
Cadran bleu abyss
Index doré or rose
Finition : Météorite
Aiguilles de forme delta avec matière luminescente
Mouvement PF701 à remontage automatique
Fréquence : 3 Hz – 21’600 A/h
Dimensions : 13 ¼''' – Ø 30.0 mm
Epaisseur : 2.6 mm
Composants : 146
Rubis : 29
Barillet : 1
Décoration : « Côtes de Genève », ponts anglés
 
Réserve de marche : 42 heures
           
Fonctions       
Heures, Minutes
Petite seconde à 6h

Bracelet alligator bleu Hermès

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Février 2016 | Lu 788 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos