Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Vacheron Constantin Overseas cadran noir : retour d'un grand classique


Alors que Vacheron Constantin a entièrement retravaillé sa collection Overseas ces dernières années, ses nouvelles versions ne proposaient pas de cadrans noirs… Que les amateurs se rassurent ! La manufacture genevoise vient de présenter deux nouveaux modèles, l’automatique et le chrono, dotés de somptueux cadrans noirs. Détails.



Le « bleu » étant le nouveau « noir » (blue is new black), on en aurait presqu’oublié que le noir reste l’une des couleurs de cadrans incontournables dans l’horlogerie haut de gamme. Le fait est que le bleu a pris tant d’importance ces cinq dernières années, que la nouvelle collection Overseas de chez Vacheron Constantin a été présentée dans un premier, directement avec des cadrans bleus, mais pas de cadrans noirs !
 
Aujourd’hui, VC arrive donc avec deux nouveautés dotées de cadrans laqués noirs avec réhaut satiné circulaire. En réalité, ces deux modèles, une version trois aiguilles-date et une version chrono (calibres « maison » certifiés Poinçon de Genève avec cercle d’emboitage en fer doux pour l’antimagnétisme), existaient déjà mais pas dans ce coloris ultra-classique.

Lunette caractéristique à six pans, mouvements automatique manufacture, bracelets interchangeables, tout ce qui assure l’identité visuelle et les qualités horlogères de la collection Overseas se retrouvent bien évidemment dans cette déclinaison inédite.
 
Comme indiqué précédemment, le modèle Overseas cadran noir est proposé en deux versions : 3-aiguilles automatique (41 mm) et chronographe (42.5 mm), étanche à 150 mètres. Pour ce dernier, Vacheron Constantin a privilégié la lisibilité en choisissant la couleur argentée pour les trois compteurs additionnels. Le résultat est superbe.

Ce principe esthétique baptisé « panda » (très en vogue actuellement) puise ses origines dans les garde-temps des années 60 dédiés au sport automobile. En effet, le contraste clair/sombre garantit une meilleure visibilité et souligne les indications fournies par la fonction chronographe.
 
La version chronographe est animée par le Calibre 5200 à remontage automatique, dont la masse oscillante en or 22 carats décorée d’une rose des vents est visible au travers d’un fond saphir. Équipé d’un double barillet, ce mouvement est pourvu d’une roue à colonnes assurant le lancement, l’arrêt et la remise à zéro de la fonction chronographe et dispose par ailleurs d’un embrayage vertical. Un dispositif technique qui empêche tout saut d’aiguille éventuel à l’instant du démarrage du chronographe.
 
Le concept d’interchangeabilité du bracelet initié il y a deux ans se retrouve bien sûr, sur les nouveaux modèles cadran noir. La montre joue ainsi la carte de la modularité et de la personnalisation en offrant la possibilité d’être portée sur un bracelet en métal dont les maillons dessinent des demi-croix de Malte (version décontractée), en cuir (version chic) ou bien en caoutchouc (version sport) et ce, sans l’aide du moindre outil...

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Mai 2018 | Lu 1022 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos