Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Yohan Bizy, directeur de Templus, revient sur l'édition de Baselworld 2017


Alors que Yohan Bizy a repris il y a quelques semaines, les rênes de Templus (Frédérique Constant, Alpina, MeisterSinger et Atelier de Monaco), revenons plus en détail sur la dernière Foire de Bâle et sur le bilan de cette édition 2017.



Comment s’est déroulé l’édition de Baselworld 2017 pour Templus ?
Yohan Bizy : cette édition 2017 a été pour nous très satisfaisante. Concernant Frédérique Constant et Alpina, notre nouveau stand Hall 1.0 (ndlr : installé au rez-de-chaussée vs 1er étage par le passé) a permis de montrer et prouver notre développement et d’acquérir encore plus de légitimité. Pour Meistersinger, nous avons repris la distribution sur le marché français il y a maintenant deux ans et la marque ne cesse de nous surprendre d’une façon très positive. Bref, malgré un marché français assez tendu, nous avons en globalité très bien su tirer notre épingle du jeu.
 
Quelles sont les pièces qui ont remporté l’adhésion des professionnels ?
Y.B. : chez Frédérique Constant, sans aucune discussion possible, notre nouveau Chronographe Manufacture Flyback a remporté l’adhésion des professionnels, des journalistes et des clients ! Certains de nos détaillants l’ont même déjà vendu sans l’avoir en stock, ce qui promet un très bel avenir à ce produit.
 
Alpina et sa nouvelle collection Startimer Pilot automatique à moins de 1.000 euros a beaucoup fait parler d’elle. Notamment le modèle en acier PVD couleur titane. Le repositionnement de la marque sur un créneau plus accessible a beaucoup plu à nos clients. Concernant Meistersinger, la nouvelle et unique montre sport chic mono-aiguille Salthora Meta X bleu a aussi fait beaucoup d’émules.

 
C’est votre première participation en tant que patron de Templus, quel challenge cela a-t-il représenté pour vous ?
Y.B. : C’était ma 7ème Foire de Bâle chez Templus, mais je ne vous le cache pas que cette « première » en tant que patron France fut assez particulière pour moi. Je suis arrivé avec beaucoup de stress positif et une envie de faire les choses d’une façon optimale. BaselWorld donne en général la tendance de l’année pour les marques horlogères. Elle s’est très bien passée pour nous, je suis maintenant confiant pour la suite.
 
Mes objectifs sont nombreux, mais le principal est de développer la notoriété et la distribution sélective de nos marques sur le marché français. C’est un marché très mature et en pleine mutation pour le secteur de l’horlogerie mais qui je le pense peut encore nous étonner en bien.
 
L’horlogerie est un petit monde fantastique qui, je le pense, a un très bel avenir devant lui. Il va simplement falloir s’adapter et s’ajuster en fonction des différents changements de comportements d’achat et regarder vers le futur plutôt que vers le passé.


Montres-de-luxe.com | Publié le 12 Avril 2017 | Lu 1645 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos