F.P. JOURNE


Young Talent Competition : Tyler John Davies, vainqueur de l'édition 2018 avec Equilibrium

Depuis 2015, la compétition « Young Talent » permet de découvrir les apprentis horlogers les plus talentueux au monde ; ceux qui engendreront la prochaine génération de génies horlogers… Pour 2019, c’est le jeune britannique Tyler John Davies qui a gagné avec son Equilibrium.


F.P. Journe organise la Young Talent Competition avec le soutien de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) et The Hour Glass Singapore, ambassadeur de l’horlogerie de luxe pour la région Asie Pacifique.
 
Chacune de ces trois maisons partage le même but : celui de soutenir et de transmettre l’art de la haute horlogerie et la reconnaissance du travail artisanal. Le lauréat 2019 a reçu un diplôme et un chèque de 10'000 francs suisses offert par The Hour Glass Singapour, ce qui lui permettra d’acquérir des outils horlogers. Il aura également le privilège d’exposer sa création au SIHH.
 
Le jury 2019 était composé de personnalités clés de la scène internationale horlogère : Philippe Dufour, Giulio Papi, Andreas Strehler, Marc Jenni, Pascal Ravessoud, Michael Tay, Elizabeth Doerr et François-Paul Journe. Leurs critères de sélection ? La prouesse technique, la complexité de la réalisation ainsi que le sens du design et de l’esthétique.

Tyler John Davies ; 27 ans - Birmingham - Angleterre
Diplômé du Collège Joaillerie de l'Université de Birmingham - Juillet 2018
 
Equilibrium : « L’expression de l’équilibre entre une et plusieurs forces »
 
Projet : création d’une pendule : plus qu’une pièce horlogère pour attirer l’oeil, être expressive et transmettre un message. L’idée d’équilibre était omniprésente dans mon esprit au travers de tous les aspects du design, « la pendule devait être fonctionnelle et scientifique, tout en restant créative et artistique ». Inspirée par notre réalité ultime, cette pièce englobe des principes tels que la polarité, la vibration et le genre. Ce mécanisme utilise les lois de l’univers, reflétant simultanément sa vraie nature et sa beauté dans la forme.
 
Boîte : noyer noir américain, 585 x 200 x 200 mm
Platines du mouvement : laiton 300 x 100 mm
Cadran : laiton (ciré et argenté) 1.5 x 340 x 210 mm
Caractéristiques techniques : horloge murale 8 jours, mouvement à poids, échappement à ancre sans recul, dispositif à force constante de Harrison, levier d’arrêt, ajustement du battement, tige de pendule en Invar avec tube de compensation de température.
 
« Pour mon grand projet de dernière année, j’ai décidé de créer et manufacturer une horloge mécanique avec échappement visible et l’addition d’une complication au choix. J’ai incorporé quelques-uns de mes propres principes ; le mécanisme devrait être à découvert et facilement visible. Le projet devrait être spécifique et faisable ; j’ai créé 90% des composants à partir de matériaux bruts, en employant à la fois des techniques traditionnelles et modernes, selon les besoins - construction traditionnelle.
 
Défis majeurs
L’échappement à ancre sans recul : j’avais beaucoup d’expérience dans la construction de l’échappement à recul. Comme je souhaitais me mettre au défi, j’ai choisi l’échappement sans recul. Je savais que celui-ci était plus délicat et nécessitait plus de précision. Il demandait également un peu d’usinage, ce qui a contribué à garantir son succès.
La caisse : j’ai dessiné la caisse utilisant un programme CAO et j’ai utilisé une CNC pour découper les panneaux. J’ai d’abord créé un prototype en MDF et j’ai ensuite produit la pièce terminée en noyer noir américain. Les panneaux étaient ensuite assemblés et finis à la main.
 
Le cadran : le cadran est un grand anneau horaire qui entoure le mouvement. C’était extrêmement difficile de trouver un graveur pour ce travail, mais surtout pour une pièce de cette taille, et quand j’en ai trouvé un, cela coûtait trop cher. Finalement, j’ai dessiné le cadran avec le programme CAO et l’ai fait graver sur une gravograph, ensuite il a été dégrossi et monté sur un tour avec plateau de diamètre assez grand. La pièce était attachée pour s’assurer qu’elle ne bougerait pas lorsque l’on tournerait les diamètres intérieurs et extérieurs. Les pieds ont ensuite été fixes et enfin le cadran ciré et argenté.


Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Janvier 2019 | Lu 888 fois