Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

2019 : une année record pour la haute horlogerie chez Sotheby's


Dans un récent communiqué, la maison britannique Sotheby’s annonce que l’année 2019 fut la meilleure de tous les temps en matière de haute horlogerie avec un résultat de 109 millions de dollars, soit une hausse de 22% par rapport à 2018 ; de nombreux records ont été atteints, notamment pour la fameuse montre « Space Traveller I » de George Daniels, vendue pour 4,6 millions de dollars.



« Nous avons vécu en 2019 une année historique, et cela confirme l’engouement toujours grandissant pour cette catégorie aux quatre coins du globe. Plusieurs éléments ont contribué à cette réussite, dont notamment la vente d’objets d’exception, la sélection rigoureuse des lots, ainsi que l’amplification des ventes par internet » indique Sam Hines, responsable mondial de la Haute Horlogerie chez Sotheby’s.
 
Et de poursuivre : « ces résultats prouvent que pour de nombreux collectionneurs, les montres transcendent leur fonction principale de garde-temps. L’apparition sur le marché de chefs-d’œuvre créés par les maîtres de la haute horlogerie, tels que la « Space Traveller I » de George Daniels, a établi de nouveaux records dont les effets se font sentir à chaque niveau du marché. Grâce à ce retentissement, les gens apprécient la vision, la tradition, le savoir-faire et la prouesse que représente une montre. »
 
De son côté, Daryn Schnipper, directrice du département international de Haute Horlogerie précise : « une collection telle que « Masterworks of Time » agit comme un baromètre pour le marché, et témoigne de la profonde admiration que suscitent les montres rarissimes. En tant qu’experte, j’ai eu le privilège de présenter de nombreux chefs-d’œuvre de cette collection au cours des dernières décennies – dans certains cas il y a plus de trente ans ».
 
Et de souligner : « il est merveilleux de constater que la fascination, partagée à l’époque par un petit groupe de collectionneurs instruits, s’est répandue et touche aujourd’hui un large public global et multigénérationnel. Nous nous réjouissons de présenter dans quelques mois le troisième volet de la collection, dédié à Louis Abraham Breguet, et de continuer de partager cette passion. »
 
2019 en quelques chiffres
• Les ventes aux enchères ont atteint un montant record de 108,7 millions de dollars – une hausse de 22% par rapport à 2018 (153% par rapport à 2010)
• 44% des lots ont dépassé les estimations
• La valeur moyenne d’un lot : 49 000 de dollars (+ 10% par rapport à l’année précédente)
• 7 garde-temps vendus pour plus de 1 million de dollars (16 ont dépassé les 500 000 dollars)
• Record pour un horloger indépendant et pour une montre de fabrication anglaise : 4,6 millions dollars pour la « Space Traveller I » de George Daniels
• Année record pour les ventes privées
 
Un marché global en pleine expansion
• 100 pays des quatre coins du globe ont participé à ces ventes (17% de plus qu’en 2018)
• Un acheteur sur deux participait pour la première fois dans une vente chez Sotheby’s
 
Les ventes par internet continuent leur progression
• 56% des lots ont été vendus en ligne, quatre fois plus qu’il y a cinq ans
• 80% des enchérisseurs ont participé via internet
• 65% des acheteurs ont remporté l’enchère via internet (une hausse de 20% par rapport à l’année dernière)
• La proportion des enchères placées en ligne (par valeur) a triplé en cinq ans. Entre 2018 et 2019, elle a augmenté de 22%.
• La plus importante montre vendue en ligne a établi le record aux enchères pour une montre-bracelet « Millennium » de George Daniels: 289 800 dollars pour un exemplaire en or jaune datant de l'an 2000 à Hongkong en avril.
• Le total pour les ventes purement en ligne a doublé depuis 2018. Ceci grâce à de nombreuses innovations thématiques et de nouveaux partenariats. Par exemple, en février une montre d'aviateur IWC Big Pilot portée par l’acteur Bradley Cooper lorsqu’il s’est produit avec Lady Gaga pendant la 91ème cérémonie des Oscars, s’est vendue pour 75 000 dollars. La vente s’est tenue en faveur de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse.
 
Lots phares
« Masterworks of time »
Les montres de poche ont volé la vedette cette année, grâce à la collection « Masterworks of Time » - l’un des plus importants groupes de garde-temps encore en mains privées. Avec deux ventes encore à venir en 2020, les deux premiers volets en juillet et novembre dernier ont ensemble réalisé 15,8 millions de dollars, dépassant déjà les estimations pour la collection entière de 800 montres (est. 15 – 27 millions $).
 
Parmi les meilleurs prix de l’année 2019, deux ont été atteints par cette collection au mois de juillet à Londres :
Prix record aux enchères pour un horloger indépendant et pour une montre de fabrication anglaise : la célèbre « Space Traveller I » de George Daniels s’est envolée pour 4,6 millions $ - plus de 30 fois le prix atteint aux enchères par cette montre il y a 31 ans. Conçue en hommage aux astronautes tant admirés par l’horloger, cette montre compte parmi les garde-temps les plus sophistiqués de tous les temps.
 
Record pour une montre du XVIIème siècle : chef d'œuvre en émail signé Jehan Cremsdorff, une montre en or jaune orné d’émail et de diamants s’est vendue pour 2,7 millions $. Lors de sa précédente apparition sur le marché en 1986, cette pièce avait trouvé preneur pour 1,8 millions CHF (998.336 $) – le prix record aux enchères à l’époque pour une montre de poche.
 
Patek Philippe toujours en tête
• Une référence 2499 de la première série, datant de 1951 a réalisé 1,5 millions US$.
• Une Skymoon Tourbillon, Référence 5002 en or rose, réalisé vers 2011 s’est envolé pour 1,4 millions $.
• Une Skymoon Tourbillon, référence 5002p-001 datant de 2006 a trouvé preneur pour 1,1 millions $.
• Prix record pour une référence 2497 en or rose : un exemplaire datant de 1953 doté d’un superbe boîtier signé Emile Vichet s’est vendu pour 979 775 $.
• Record pour une référence 5208 : une référence 5208P-001 datant d’environ 2014 a été adjugée pour 888.145 $.
• Record pour une référence 5020 : un chronographe en platine avec calendrier perpétuel - peut-être un exemplaire unique – datant de 2008 a réalisé 709 900 $.
 
Rolex : les Daytona toujours en pole position
• Nouvelle découverte pour le marché et peut-être unique, une Cosmograph Daytona, référence 16528 en or jaune avec cadran rouge réalisée vers 1990 a atteint plus du double de son estimation basse, se vendant pour 541 200 $ à Hong Kong en octobre.
• Fabriquée vers 1968, une Daytona “Paul Newman”, référence 6239 en or jaune s’est envolée pour 515 500 $ en novembre à Genève.
 
Les raretés de la haute horlogerie ne sont pas en reste
• Record pour une pendule moderne signée Cartier : la pendule mystérieuse « Le Temple chinois au Dragon », réalisée en 1989 pour le marché chinois, s’est envolée pour 1,03 millions $ en avril à Hong Kong.
• Lot phare de la vente « Masterworks of Time » à Genève en novembre, un automate à oiseaux chantants, crée par les Frères Rochat a réalisé 1,01 millions CHF. Également destiné au marché chinois, cette pièce datant d’environ 1815 est l’un des trois exemples du genre connus au monde.
• Record pour une pendule signée Vacheron Constantin : une magnifique pièce Art Déco réalisée vers 1926 et provenant également de la collection « Masterworks of Time » s’est vendu pour 667 467 $ à Londres au mois de juillet.
• Record pour une pendule mystérieuse « Comète » de Cartier : un superbe exemple émaillé serti d'agate et de diamants datant d’environ 1925 a été acquis pour 350 000 $ à New York au mois de juin.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Janvier 2020 | Lu 1386 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos