Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

America's Cup : une rare Royal Oak Quantième annuel au enchère le 25 avril prochain à Drouot


Pour sa vente aux enchères organisée à l’Hôtel Drouot à Paris, le 25 avril 2023, la maison NEO Enchères présente un modèle relativement rare de Royal Oak Audemars Piguet dans une version limitée qui fut remise au vainqueur de l’America’s Cup en 2003. Estimations entre 30 et 40.000 euros.



Rare, la référence 25920 de chez Audemars Piguet est une montre à part dans la collection Royal Oak puisqu’elle fut produite durant à peine un an.
 
Lancée en 1999 par AP, sa fabrication fut arrêtée au tout début de l’année 2000. Une période de production très courte pour cette montre dotée d’un calendrier annuel, ce modèle est extrêmement simple d’utilisation puisque le calendrier ne nécessite qu’un seul ajustement par an.
 
Seul calendrier annuel produit par Audemars Piguet, toutes collections confondues, la référence 25920 (36 mm, non étanche) est un véritable collector.
 
Plus qu’une montre, cet exemplaire en acier offre un beau témoignage de ce qui fut certainement la plus incroyable édition de l’America’s Cup : cette course mythique, fondée en 1851, est à présent le plus vieux trophée du monde.
 
Parmi ses 36 éditions, celle de 2003 reste la plus sensationnelle. Cette année-là, l’équipe suisse Alinghi participe au trophée pour la toute première fois... Mais c'est pourtant elle qui va remporter la victoire, un véritable exploit !
 
C’est en 2000 que le milliardaire et homme d’affaires Ernesto Bertarelli, propriétaire d’Alinghi, décide de relever le challenge de l’America’s Cup. Déterminé à gagner, il sélectionne les meilleurs talents internationaux. Le propriétaire actuel de cette montre fut engagé en tant que wincher dans l’équipe navigante.
 
Considéré comme l’un des plus grands skippeurs français, il est l’un des rares navigateurs à avoir remporté trois fois de suite l’America’s Cup (2003, 2007, 2010). Il est sacré Champion de France en 1997, puis Champion du Monde en 2001 et remporte cette même année le 1er Grand Prix de Royan avec la navigatrice Ellen Mc Arthur.
 
De la Team Alinghi 2003, il garde le souvenir d’un esprit d’équipe inégalable qui transforma cette compétition en une aventure humaine extraordinaire. Une cohésion de groupe qui amène l’équipe à la victoire. Elle le soutiendra aussi en 2005, lorsqu'après cinq opérations chirurgicales, il doit subir un an d’hospitalisation avant de reprendre l’entraînement.
 
Alinghi ne le lâche pas durant cette épreuve, certains coéquipiers se proposant même d’être donneurs pour la greffe dont il a tant besoin. Il remportera encore une deuxième fois l’America’s Cup en 2007 avec Alinghi, puis une troisième fois en 2010 avec BMW Oracle (États-Unis).
 
Dans un état de conservation remarquable, cette montre n’a été portée qu’à deux occasions par son propriétaire : le jour où elle lui fut offerte par Ernesto Bertarelli, et celui de son soixantième anniversaire.
 
Cette Royal Oak « full set » est mise en vente par son propriétaire actuel, le membre navigant de l’équipe « Alinghi America’s Cup 2003 » : elle lui a été offerte comme cadeau de Noël par Ernesto Bertarelli en décembre 2003, pour le remercier d’avoir contribué à la victoire de l’équipe lors de l’America’s Cup 2003. Lors de la vente aux enchères, la montre sera d'ailleurs accompagnée d’une lettre d’Ernesto Bertarelli datée du 10 décembre 2003 et d’une lettre manuscrite du propriétaire actuel.

Montres-de-luxe.com | Publié le Lundi 17 Avril 2023 | Lu 4128 fois