Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Antiquorum : mise en vente de la "Moïse", l'une des montres de poche avec automate les plus rares au monde


La maison de vente aux enchères Antiquorum va proposer à Genève le 11 mai prochain, la fameuse montre de poche « Moïse » de 64 mm (lot 388) qui s’annonce comme étant l’une des montres de poche avec automate les plus rares au monde ! Estimations entre 220,000 et 420,000 CHF.



Cette montre est extrêmement rare : seulement 5 exemplaires* seraient ainsi connus sur le marché…

Désignée sous l'appellation « Breathing life into Machines » que l’on pourrait traduire par « Insuffler la vie aux mécanismes », ce garde-temps de poche « Moïse à automate » embarque l'un des mécanismes automates les plus complexes jamais réalisés pour un garde-temps de cette taille (64 mm).
 
Attribué au maître-horloger neuchâtelois Charles Ducommun dit Boudry, installé à Genève puis ensuite à Madrid, ce garde-temps fut tout d’abord acheté par le Dr. Crott chez Sotheby’s en mai 1995. Chacune d'entre elles présente de légères variations de forme, de taille, de finition et d'émaillage.
 
Elle reconstitue une scène biblique dans laquelle un Moïse « mécanique » frappe un rocher avec son bâton, libérant un jet d'eau simulé par deux tiges de verre en rotation.

​Les personnages qui l'entourent tendent la main pour attraper l'eau et se désaltérer. Dans un espace ovale placé à 6h, deux chérubins sonnent les heures et les quarts.  
 
La qualité exceptionnelle du fond en émail peint représentant les enfants d'Israël sous l'œil de Dieu témoigne de la renommée artistique des miniatures en émail, qui ont vu le jour à Genève au début du XIXe siècle.
 
Cette montre embarque un mécanisme ultra complexe d'automate aux finitions polie miroir de haute qualité pour la chaîne, la crémaillère et le multidisque qui guide l'automate Moïse ainsi que les deux tiges en cristal de roche qui symbolisent la cascade.
 
A l’origine, cette montre serait un cadeau qui fut offert au Maréchal Lintorn Simmons par l’Impératrice Eugénie de France, épouse de Napoléon III.
 
*Voici où se trouvent les quatre autre chefs-d'œuvre horlogers « Moses » : au Patek Philippe Museum à Genève, au sein de la Collection Maurice Sandoz, au Musée Beyer à Zurich ainsi que dans une importante collection privée.

Montres-de-luxe.com | Publié le Mardi 7 Mai 2024 | Lu 3066 fois