Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Antiquorum : un nouveau record mondial pour une Patek Philippe


En pleine période de crise, Antiquorum, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des ventes aux enchères horlogères a obtenu un résultat de 15 millions de Francs suisses (env. 9.7 millions d’euros) lors de la vente qui s’est déroulée à Genève le 16 novembre dernier. A noter l’enthousiasme suscité par les enchères sur le chronographe en or rose avec calendrier perpétuel Patek Philippe, Réf. 1518 (lot 723), qui s’est vendu pour la somme record de 1.376.000 Francs suisses (env. 900.000 euros).



The Royal Presentation Mirror-Image Pair
Comme le souligne le communiqué d’Antiquorum, la valeur des montres-bracelets vendues a représentée 136% de leurs plus basses valeurs estimées et les pendules et montres-bracelets ont représenté 64% des lots vendus.

La salle des enchères du Grand Hotel Kempinski était bondée. Cette vente fut marquée par une activité intense des enchérisseurs par téléphone et des 330 enchérisseurs en ligne enregistrés dans le monde entier. La compétition a été acharnée entre les acheteurs des Etats-Unis et les enchérisseurs de Hong Kong, de Suisse, des Emirats Arabes Unis, des Pays-Bas, d’Allemagne et de Chine.

Selon Antiquorum, le lot phare de cette vente a été le lot 730, « The Royal Presentation Mirror-Image Pair », une paire de montres de poche (en photo ci-contre) très rare en or et émail peint, sertie de perles et créée vers 1815, qui a atteint la somme de 2.608.000 de Francs suisses (env. 1.7 million d’euros) ! Un record mondial pour deux pièces de ce genre.

Autre temps fort de cette vente : l’enthousiasme suscité par les enchères sur le chronographe en or rose avec calendrier perpétuel Patek Philippe, Réf. 1518 (lot 723), qui est parti pour la somme record de 1.376.000 Francs suisses (env. 900.000 euros). D’autres pièces Patek Philippe ont également enregistré des résultats exceptionnels : le lot 350, une montre-bracelet en or rose, Réf. 2497, a atteint les 620.000 Francs suisses (403.000 euros) et le lot 250, Réf. 530, également en or rose qui est monté à 462.200 Francs suisses (300.000 euros).

Pour Robert Maron, président du Conseil d’Administration d’Antiquorum : « Les résultats extraordinaires d’aujourd’hui prouvent que la passion pour les montres rares et importantes perdure malgré les difficultés économiques internationales. Une fois encore, Antiquorum a prouvé, par sa capacité exceptionnelle à se concentrer uniquement sur les montres et les horloges, qu’elle reste le ténor incontestable du marché et la principale ressource horlogère, tant pour les acheteurs que pour les vendeurs

Antiquorum : un nouveau record mondial pour une Patek Philippe
En outre, la montre-bracelet « Platine et diamants baguette » Réf. 5004P, également de Patek Philippe (lot 716) a été adjugée à 379.600 Francs suisses (env. 247.000 euros), immédiatement suivie par une « Celestial », Réf. 5102G (lot 717), vendue à 344.200 Francs suisses (223.000 euros). Pour parfaire la liste, le « Tourbillon 10 jours » Patek Philippe, Réf. 5101P (lot 333) s’est négocié à 249.800 Francs suisses (162.000 euros), juste devant le lot 349, Réf. 3450, avec indicateur des années bissextiles en rouge qui a atteint les 226.200 Francs suisses (147.000 euros).

« Le récent repli observé sur les autres marchés des objets de collection nous a effectivement inquiétés ces dernières semaines. Mais les résultats obtenus à Genève aujourd’hui, combinés aux résultats très impressionnants atteints à New York le mois passé, nous laissent penser que les collectionneurs et les investisseurs de notre domaine accordent toujours leur confiance à la force pérenne de ce marché tangible, » ajoute Evan Zimmermann, PDG. et directeur d’Antiquorum USA.

Autre pièce à s’être illustrée lors de cette enchère, un « Double Tourbillon 30° Vision » de Greubel Forsey (lot 703) en or blanc 18 carats qui a atteint la remarquable somme de 238.000 Francs suisses (154.000 euros). La marque Harry Winston n’était pas en reste avec une « Opus V » (lot 707) qui s’est très bien vendue au prix de 226 200 Francs suisses (147.000 euros). Audemars Piguet a aussi généré un très bon résultat avec la « Quantième Perpétuel » (Lot 708), en platine serti de diamant, qui s’est vendue 220.300 Francs suisses (143.000 euros).

L’intérêt fut également grand pour les montres-bracelets Rolex. La « Doctor’s Cosmograph » avec échelle pulsométrique, Réf. 6264 (Lot 335), a atteint la somme de 167.200 Francs suisses (108.000 euros), une Paul Newman en or jaune, Réf. 6264 (Lot 693), s’est vendue 143.600 Francs suisses (93.000 euros)et une autre Paul Newman, en acier inoxydable cette fois, Réf. 6240 (Lot 692), a été adjugée à 137.700 Francs suisses (90.000 euros).

Enfin, une montre de poche exceptionnelle de Charles Frodsham, commandée par J.P. Morgan en 1913, le chronographe tourbillon à rattrapante avec répétition minute (lot 279) a atteint la somme honorable de 210.000 Francs suisses (136.000 euros).

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Novembre 2008 | Lu 3718 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos