Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Audemars Piguet Code 11.59 Tourbillon Volant Automatique : épure minimaliste


La manufacture suisse révèle son nouveau modèle Code 11.59 by Audemars Piguet Tourbillon Volant Automatique paré d’un cadran en onyx noir. Arborant une esthétique bicolore, ce garde-temps allie céramique noire et or gris ; le mélange de pierre naturelle et de métaux tantôt précieux, tantôt high-tech vise à renforcer l’identité de cette collection.



Cette nouvelle Code 11.59 de 41 mm (étanche à 20 mètres) met donc à l’honneur un cadran en onyx noir (toujours très apprécié des collectionneurs) dont la pureté est renforcée par l’absence d’index (un peu dans l’esprit des cadrans que l’on peut trouver chez Moser, par exemple).
 
Ce « visage » en pierre naturelle* a été réalisé en collaboration avec Someco, un partenaire de longue date spécialisé dans les cadrans depuis 1966 et situé à La Chaux-de-Fonds. Taillé dans un seul bloc d’onyx noir, le cadran a ensuite été coupé en un disque fin, meulé, sablé et poli avant d’être intégré à la calotte en laiton doré. Ses finitions polies lui confèrent une brillance magnifiée par la glace saphir doublement courbée.
 
Chaque cadran est unique car chacune des pierres possède sa propre composition naturelle, texture et couleur, réagissant dès lors différemment aux différentes opérations d’usinage et finitions.

L’esthétique minimaliste de ce garde-temps est enrichie de touches d’or rose, notamment sur les aiguilles et le train des minutes discrètement imprimé sur le réhaut laqué noir. Découpée au laser, l’applique en or rose poli de la signature « Audemars Piguet » a été fixée au cadran à l’aide de
minuscule pieds développés pour s’adapter à l’épaisseur de la pierre.
 
Enfin, la cage de tourbillon, encerclée d’un fil doré rose qui répond au balancier, opère ses rotations à 6h. Pour la première fois, le pont supérieur du tourbillon volant arbore une finition en PVD noir faisant écho à la couleur profonde du cadran.
 
Ce tourbillon volant automatique est abrité dans une boîte bicolore. La lunette, les cornes et le fond en or gris sont alliés à une carrure octogonale en céramique noire. D’abord introduit en 2021 sur les modèles Code 11.59 Chronographe Automatique, cette esthétique bicolore fait aujourd’hui son apparition sur certaines complications de la collection.

La carrure en céramique a été conçue en collaboration avec Bangerter, une entreprise familiale suisse spécialisée dans la production de composants de précision en céramique, carbure de tungstène et autres matériaux ultra-durs.
 
La fabrication de la carrure est le fruit d’un processus industriel complexe. De la poudre d’oxyde de zirconium (ZrO2) est combinée à un liant spécifique dont la composition exacte demeure secrète. Des machines CNC 5 axes de dernière génération donnent une forme à cette matière première.
 
Après cette étape, le liant est enlevé. Le composant horloger obtient alors sa dureté et sa couleur définitive en étant fritté à une température d’environ 1 400°C. Il subit ensuite un usinage intense avec des outils de haute précision en diamant avant d’être pré-poli et pré-satiné.

Enfin, à l’image des composants en or, la carrure en céramique est terminée à la main afin d’obtenir l’alternance de surface polies et satinées, marque de fabrique de la Manufacture qui confère au garde-temps des jeux de lumière infinis.
 
L’ultime défi des artisans et d’obtenir un alignement parfait entre les surfaces arrondies et anguleuses des éléments en or et en céramique, un résultat qui peut uniquement être obtenu à la main.
 
Tout comme les précédentes itérations, ce nouveau modèle est animé par le Calibre 2950 à remontage automatique. Bien que le tourbillon volant ait fait sa première apparition en 2018 dans la collection Royal Oak Concept, la Code 11.59 by Audemars Piguet a introduit ce mécanisme pour la première fois en 2019, couplé à un rotor central.

Visible aussi bien sur le cadran qu’à travers le fond saphir, la cage de tourbillon volant défie la gravité en tournant constamment sur elle-même tout en offrant une vue imprenable sur certains des composants réglants du garde-temps.
 
L’absence de ponts sur le tourbillon volant renforce l’esthétique minimaliste du cadran. Le fond saphir dévoile également la masse oscillante en or rose 22 carats dédiée à la collection ainsi que les décorations raffinées qui embellissent le Calibre 2950, telles que les Côtes de Genève, les traits tirés, le colimaçonnage et le perlage.
 
Le bracelet habillé de caoutchouc noir est décoré d’un motif texturé qui renforce encore le style contemporain du modèle.

*Les cadrans minéraux et en pierres précieuses émergent sur les montres de poche à la fin du XXIIIe
siècle. Cependant, il faut attendre l’avènement des montres-bracelets au XXe siècle, lesquelles
arborent des diamètres plus réduits, pour que l’utilisation de ces cadrans fragiles devienne plus
fréquente.
 
Les cadrans en pierre fleurissent chez Audemars Piguet entre la fin des années 1960 et les années
1990, à une époque caractérisée par un regain de créativité expressive et colorée dans les montres-bracelets et ce, dans toute l’industrie.
 
Les pièces horlogères se parent alors d’une multitude de couleurs que leur confèrent œil du tigre, lapis lazuli, aventurine, grenat, nacre, opale, rubis, améthyste, ou encore jaspe. C’est au cours de ces décennies que l’onyx noir apparaît dans les créations de la Manufacture et s’invite progressivement dans les collections Millenary et Royal Oak au cours des années 2010.

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Novembre 2022 | Lu 14158 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail