Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Audemars Piguet Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher


En 2012, Audemars Piguet présentait tout une gamme de chronos Royal Oak Offshore Michael Schumacher, ambassadeur de la manufacture depuis la fin 2010… Mais cette série n’était que la partie visible de l’iceberg. En réalité, les ingénieurs et les horlogers d’A.P. préparaient depuis des mois un concept-watch capable de répondre aux desiderata du grand pilote allemand… Cette montre vient tout juste d’être dévoilée, il s’agit de la Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher. Détails.



La nouvelle a surpris tout le monde et même choqué certains… Une Audemars Piguet réalisée avec Michael Schumacher ? En effet, tout le monde sait que l’ancien champion du monde de Formule a connu un terrible accident de ski fin décembre 2013. Après une longue période de coma, le sportif est actuellement en période de rééducation chez lui en Suisse… Dans l’état actuel des choses, les chances pour que le pilote retrouve un jour toutes ses capacités semblent faibles, mais l’homme se bat, entouré de sa famille et de ses proches.
 
Dans ce contexte, était-il judicieux de sortir une telle montre, dont la mise au point avait d’ailleurs commencé avant l’accident ? François Bennahmias, patron de la marque suisse indiquait lors du lancement : « il voulait que l’on travaille sur un mouvement capable de chronométrer le temps de plusieurs tours de course consécutifs. Il nous a lancé un vrai défi et n’a jamais hésité à faire savoir qu’il ne comprenait pas, qu’il était satisfait ou insatisfait. C’était parfois perturbant parce que totalement inhabituel, venant d’un ambassadeur. Après l’accident, nous avions deux options : soit on renonçait à lier son nom à la montre, soit on poursuivait sur la base de ses idées. Quelques mois ont suffi pour que la famille décide de continuer ». Dont acte.
 
La montre a donc été présentée le 20 mai dernier dans le ranch suisse de Corinna Schumacher, l’épouse de Michael. Cela prouve bien que la famille du pilote est d’accord avec le point de vue du patron d’A.P… Cette « Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher » sera produite en 221 exemplaires, comme le nombre de courses à l’issue desquelles Schumacher avait terminé dans les points.

De nos jours, il existe sur le marché des montres de luxe, de très nombreux garde-temps estampillés « pilotes ». Mais Michael Schumacher voulait une « véritable » montre de pilote. Un modèle capable de répondre dans la pratique, autour du circuit, aux besoins du sport automobile… Le légendaire pilote de F1 posa en 2010 une question d'une apparente simplicité aux ingénieurs d’Audemars : serait-il possible de créer une montre conçue spécialement pour les sports automobiles, qui permettrait de chronométrer et d'enregistrer une longue série de tours consécutifs ?
 
Cela représentait un défi horloger jamais relevé auparavant pour une montre mécanique. Mesurer et comparer le temps de chaque tour de manière consécutive représente en effet un véritable chalenge et répond aux besoins très spécifiques de la course automobile. De fait, cette tâche est traditionnellement accomplie au moyen d'un banc de chronométrage pourvu d'au moins deux chronographes, disposés les uns à la suite des autres.
 
Aujourd'hui, au terme de près de cinq ans de développement, Audemars Piguet présente donc la première montre dédiée aux sports automobiles équipée d'une complication imaginée par Michael Schumacher, un chronographe doté de deux systèmes d'indexation angulaire disposant chacun de sa propre « mémoire ». Cette réalisation renferme également le premier mouvement Audemars Piguet (remontage manuel) conçu intégralement à la demande d'un de ses ambassadeurs ; preuve s'il en est de la relation solide que la maison entretient avec le célèbre pilote depuis 2010.

Comment ça marche ? Cette montre de 44 mm  en carbone forgé (étanche 50 mètres) dispose d’un seul chronographe équipé de deux aiguilles centrales indépendantes contrôlées par trois poussoirs : le premier positionné à deux heures pour démarrer et arrêter le chronographe, le deuxième à quatre heures pour remettre le chronographe à zéro, et le troisième, le plus important, à neuf heures. Ce troisième poussoir permet d'arrêter une des deux aiguilles du chronographe et, simultanément, de remettre l'autre à zéro et de la redémarrer.
 
Ainsi, tandis que l'on relève le temps du tour précédent, le chronométrage du tour suivant est déjà lancé. Ce procédé permet donc de se passer du système à deux chronographes ou plus, en simplifiant le procédé par l'utilisation d'un seul et même chronographe de poignet. La montre peut également conserver un temps de référence spécifique : il suffit de stopper une aiguille avec le poussoir à neuf heures, et d'utiliser ensuite le poussoir du flyback à quatre heures pour remettre l'autre aiguille à zéro et lancer le chronométrage d’un nouveau tour. Enfin, elle peut être utilisée comme un chronographe flyback « classique » en faisant fonctionner les deux aiguilles en parallèle.
 
« Michael a toujours été un amateur et un fin connaisseur en horlogerie. Comme tout ingénieur passionné par le détail et l'élaboration de solutions sur mesure en réponse à un problème donné, il est fasciné par la technologie et le savoir-faire qui entrent dans la réalisation de chaque montre Audemars Piguet » déclarait récemment Sabine Kehm, l'agent de Michael Schumacher.

Ce garde-temps (une véritable prouesse technologique) « est le premier chronographe mécanique au monde doté d'un système de chronométrage de temps au tour consécutifs en alternance avec fonction flyback, imaginé et conçu spécialement pour mesurer les temps en continu sur le circuit, avec une précision sans faille » assure la marque dans son communiqué. Cette Royal Oak Concept est aussi la seconde montre signée Audemars Piguet au nom du pilote.
 
« Michael est, à juste titre, célèbre pour la minutie dont il fait preuve tant dans son travail avec les ingénieurs que dans sa détermination et sa capacité à défier chaque seconde explique Jean Todt, ami proche de Michael Schumacher et président de la Fédération internationale de l'automobile. Ainsi, une montre à la fois élégante et offrant un chronométrage adapté à la course automobile reflète parfaitement l'importance qu'il accorde à la haute technologie et la précision. Elle incarne l'esprit de détermination et d'innovation sur lequel il a bâti sa carrière de pilote de F1 ». Espérons que ce grand champion se remettra un jour de son accident et qu’il pourra profiter de sa montre…
 
Pour mémoire, Michael Schumacher est un véritable passionné d’horlogerie. C’est un amateur avéré qui collectionne des garde-temps depuis de nombreuses années. « Mon ami Jean Todt m’a fait découvrir les belles mécaniques Audemars Piguet que je compare volontiers aux bolides de course tant les points communs sont nombreux : matériaux high-tech, développements R&D pointus, performance technologique optimisée. J’admire le travail incroyable des équipes du Brassus et du Locle qui donnent naissance à de magnifiques montres à la technique ingénieuse, au design audacieux sans jamais perdre de vue la tradition horlogère » expliquait-t-il lorsqu’il devint ambassadeur de la marque...

Spécificités techniques

Calibre Manufacture 2923 à remontage manuel Chronographe Laptimer
Diamètre total : 34,60 mm (15½ lignes)
Épaisseur totale : 12,70 mm
Rubis : 34
Composants : 413
Fréquence du balancier : 4 Hz (28 800 alternances/heure)
 
Réserve de marche minimum garantie : 80 heures
 
Fonctions
Chronographe laptimer avec double aiguille centrale des secondes, fonction flyback, compteur 30 minutes, petite seconde, heures et minutes
 
Boîte 44 mm en carbone forgé
Verre saphir bombé antireflets
Fond de boîte en titane avec verre saphir antireflets lunette en titane
Couronne vissée en céramique et or rose 18 carats
Poussoirs en céramique noire et or rose 18 carats
Poussoir laptimer en céramique noire avec monogramme MS
Protections de poussoirs en titane
 
Étanche jusqu'à 50 mètres
 
Cadran squeletté noir
Compteur 30 minutes à 3 heures
Petite seconde à 9 heures
Aiguilles Royal Oak en or blanc avec revêtement luminescent
Lunette intérieure noire
 
Bracelet en caoutchouc noir avec boucle déployante AP en titane
 
Édition limitée à 221 pièces
 
Réf . 26221FT.OO.D002CA.01 


Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Juin 2015 | Lu 2186 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques