Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Audemars Piguet Royal Oak : très belle collab' avec 1017 ALYX 95M et Matthew Williams


La manufacture Audemars Piguet vient de dévoiler sa nouvelle collaboration avec le designer américain Matthew Williams, fondateur de la marque 1017 ALYX 9SM et directeur artistique de Givenchy. Pour l’occasion, quatre références inédites Royal Oak et Royal Oak Offshore ainsi qu’une pièce unique Royal Oak sont lancées simultanément combinant les codes esthétiques reconnaissables de la manufacture et la touche design et épurée du créateur.



Conçues en or jaune et gris 18 carats ou bicolore, les cinq modèles présentent un cadran très épuré (étonnant de prime abord mais intéressant) ainsi que la double signature « Audemars Piguet » et « 1017 ALYX 9SM », la marque de Matthew Williams.
 
Cette collaboration inédite entre Audemars Piguet et la marque de mode 1017 ALYX 9SM (plutôt streetwear), fondée en 2015 s’annonce comme le « dernier exemple en date des liens privilégiés que la manufacture tisse depuis toujours avec différents univers créatifs comme la mode ».
 
Né à Chicago, Matthew Williams aime jouer avec les matières innovantes et hautement techniques, afin de développer des créations qui se veulent « surprenantes et disruptives ». « Une collaboration comme celle-là me permet d’explorer et d’étendre mes connaissances à un autre domaine d’excellence » confie Matthew Williams à propos de cette collaboration.

Matthew Williams voit la montre comme une expression de soi. Pour cette collaboration, AP et le créateur ont développé une collection à l’esthétique minimaliste composée de plusieurs références allant de 37 à 42 mm. S’adaptant à tous les types de poignet, ces garde-temps d’une grande sobriété (à part le fait qu’ils sont en or) visent à « laisser s’exprimer la personnalité de leur propriétaire ».
 
Les quatre références en or jaune ou gris sont composées de deux modèles Royal Oak et deux modèles Royal Oak Offshore de différents diamètres. A noter que c’est la première fois qu’un même design est développé sur les deux collections à la fois.
 
Désireux de proposer une esthétique aussi sobre et pure que possible, Matthew Williams et Audemars Piguet ont réduit les cadrans à leur plus simple expression, enlevant les index et même le guichet de date sur les modèles Royal Oak, afin de laisser la place à un élégant satinage vertical de ces cadrans en or. Pour un effet résolument monochrome.

Les deux modèles Royal Oak sont entièrement conçus en or jaune : le premier est une référence heure, minute seconde automatique de 37 mm, idéal pour les poignets plus fins. Le cadran survolé par les aiguilles luminescentes en or jaune est ponctué des signatures « Audemars Piguet » et « 1017 ALYX 9SM », la première en applique d’or et la seconde en décalque.
 
Le second est un chronographe automatique de 41 mm qui pousse le minimalisme du cadran au maximum, allant jusqu’à supprimer totalement les compteurs du chronographe pour ne laisser que les aiguilles qui opèrent leur rotation à 3h, 6h et 9h. Ces deux références Royal Oak sont produites en séries limitées.
 
Les deux modèles Royal Oak Offshore suivent la même logique, faisant l’impasse sur les informations habituellement présentes sur le cadran pour ne conserver que le strict minimum. Seul le guichet de date, emblématique de la collection Offshore, apparaît encore à 3h, jouxtant le monogramme AP qui répond à la signature « 1017 ALYX 9SM » à 6h.

Les compteurs de chronographe à 6h, 9h et 12h se sont également effacés pour ne conserver que leurs aiguilles, une première pour des chronographes. Ces modèles éditions limitées de 42 mm sont déclinés dans un choix d’or gris ou jaune.
 
Dotés du système d’interchangeabilité de bracelet, ces modèles s’accompagnent d’un bracelet supplémentaire en caoutchouc noir pour un contraste intense. Le fond de ces quatre références est également gravé de la mention « Limited Edition ».
 
Ces garde-temps sont animées par différents mouvements de dernière génération. Le modèle Royal Oak Automatique de 37 mm bat au rythme du Calibre 5909 introduit pour la première fois en 2022. Ce mouvement épais de seulement 4 mm offre une fréquence de 4 Hz pour une réserve de marche de 60 heures.

La référence Royal Oak Chronographe Automatique de 41 mm est pour sa part animée par le dernier mouvement chronographe automatique à chronographe intégré, Calibre 4409. Dénué de l’indication de date, ce calibre est équipé d’une roue à colonne et de la fonction retour en vol.
 
Il dispose également d’un embrayage vertical qui empêche les aiguilles de sauter lorsque le chronographe est actionné ou arrêté. Un mécanisme breveté de remise à zéro s’assure pour sa part que chaque aiguille de compteurs retrouve instantanément sa position initiale. Battant à une fréquence de 4 Hz (28 000 alternances par heure), il offre en outre une réserve de marche de 70h.
 
Enfin, les deux modèles Royal Oak Offshore sont équipés du Calibre 4404, à chronographe intégré et fonction retour en vol. Il présente les mêmes qualités que le 4409 pour une épaisseur légèrement supérieure, idéale pour s’intégrer dans la large boîte Royal Oak Offshore.

Chaque modèle est équipé d’un fond saphir permettant d’admirer la masse oscillante spécialement développée pour ces éditions limitées. Conçue en or jaune ou gris 22 carats, celle-ci présente la gravure de la signature « 1017 ALYX 9SM » ainsi que l’indication du millimètre de Newton et du poids du rotor en références aux données techniques indiquées par Matthew Williams sur ses boucles.
 
Le porteur peut également admirer des finitions allant des Côtes de Genève, au perlage, au soleillage et au satinage circulaire en passant par les chanfreins polis.
 
« C’est la première fois que nous habillons simultanément la Royal Oak et la Royal Oak Offshore et ça s’est fait naturellement grâce au design épuré et contemporain de Matthew. C’est la beauté de cette collaboration : les synergies sont telles que nous nous sommes fait mutuellement progresser » remarque François-Henry Bennahmias, directeur Général Audemars Piguet.

Outre ces quatre modèles vendus dans les boutiques Audemars Piguet, le créateur et la manufacture ont imaginé une pièce unique Royal Oak Chronographe Automatique. Cette référence de 41 mm présente une boîte et un bracelet bicolore alliant or jaune et acier inoxydable.
 
Ce mariage de matériaux est contrasté par un cadran en or avec revêtement PVD noir décoré d’un satinage vertical et ponctué des signatures des deux marques ainsi que des aiguilles de chronographe en or jaune.
 
Le cadran est survolé par les trois aiguilles centrales en or jaune habillées d’un revêtement luminescent pour une lisibilité optimale dans l’obscurité. Animé par le Calibre 4409, ce garde-temps allie technique de pointe et esthétique contemporaine.
 
La vente aux enchères de cette pièce unique aura lieu lors de la soirée de lancement de la collaboration entre Audemars Piguet et 1017 ALYX 9SM qui s’est déroulée le 24 août à Tokyo. Les fonds récoltés seront reversés au profit de projets visant à soutenir l’éducation d’enfants défavorisés par le jeu, notamment à travers les actions des ONG Kids in Motion et Right to Play.

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Août 2023 | Lu 7928 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail