Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Barnebys : entretien avec les fondateurs


Fondé à Stockholm en 2011 par Christopher Barnekow et Pontus Silfverstolpe, Barnebys s’articule autour de six fonctions : la recherche d’objets en ventes, l’historique des ventes réalisées, un service d’estimation, la sauvegarde de recherche, la réception d’emails alertes lorsque de nouveaux objets sont ajoutés et un contenu éditorial sous forme de blog et de newsletters. Entretien avec les deux fondateurs.



La vocation de Barnebys est de réunir tous les objets d’art et d’antiquités proposés par les maisons de ventes aux enchères en un seul endroit. Comment est née l’idée ?
L’idée nous est venue d’un simple constat. Le milieu des enchères est un monde opaque et fermé au sein duquel il est très difficile de naviguer. En 2011, à l’époque où nous prenons conscience de cela, seules trois ou quatre maisons de vente aux enchères sont connues du grand public.
 
Après plusieurs heures de navigation sur internet, nous avons réalisé la difficulté de pouvoir cibler correctement un artiste, un lot, un courant artistique ou encore un objet. En tant qu’amateur d’art ou collectionneur, il était alors tout simplement impossible d’accéder à un éventail complet de ce que propose le monde des enchères.
 
C’est comme cela que Barnebys est né : pour offrir une solution évidente à un problème auquel nous avons été confronté dans notre vie quotidienne.
 
Comment vous êtes-vous rencontrés ?
C.B : nous nous sommes rencontrés grâce au frère de Pontus. J’avais besoin de quelqu’un qui connaisse le milieu des ventes aux enchères et qui comprenne son fonctionnement. Quand je lui en ai parlé, l’idée lui a tout de suite beaucoup plu. Nous avons donc on a lancé Barnebys ensemble !
 
Pourriez-vous définir le concept de Barnebys en quelques mots ?
Barnebys,fr est un moteur de recherche qui réunit en un seul endroit tous les objets d’art et d’antiquités proposés par les maisons de vente aux enchères et antiquaires : cela peut-être des bijoux, des oeuvres d’art, du mobilier ou encore du vin. Le site offre un accès facile, gratuit et complet au monde des enchères, il s’adresse à tous : du collectionneur au novice. Barnebys.fr permet à chaque potentiel acquéreur de cibler ses recherches à l’échelle internationale et d’avoir accès aux catalogues complets des maisons, en accédant d’un seul clic au site internet de ses partenaires où il pourra directement acheter l’objet en ligne.
 
Selon vous qu’est-ce qui différencie Barnebys des autres sites ?
Finalement, il n’existe pas de site qui propose exactement le même service que Barnebys. Notre site est entièrement construit dans la perspective de l’utilisateur. Nous sommes un moteur de recherche pour les maisons de vente aux enchères, un peu comme ce que fait Kayak pour le voyage. Absolument aucune transaction ne se fait directement sur notre site, nous renvoyons directement nos utilisateurs sur le site de la maison de vente aux enchères sur lequel se trouve l’article qui les intéresse. Ce qui fait également la différence de Barnebys, c’est que le site propose la plus grande base de données de prix d’adjudications consultables gratuitement.
 
Pourquoi avoir décidé de lancer la plateforme en version francophone ?
Barnebys a connu -et connait toujours- un franc succès en Scandinavie et au Royaume-Uni. Leader en Suède et déjà bien implanté dans les pays anglo-saxons, nous souhaitions également toucher le marché francophone au travers d’une plateforme spécifiquement adaptée à celui-ci. Déjà disponible en quatre langues (anglais, espagnol, suédois, allemand) nous avons lancé la version francophone en février 2015. Depuis, Barnebys a déjà été rejoint par plus de 100 maisons de ventes francophones comme Artcurial, Tajan, Sotheby’s Paris ou encore Aguttes et nous en sommes ravis !
 
Si l’une des forces de Barnebys.fr est son aspect international, son contenu éditorial s’adapte également à chaque marché, tant dans le choix de ses mises en avant que de son blog qui s’ajuste aux actualités francophones, et c’est aussi ça qui fait la force de Barnebys. Plus d’un million de visiteurs se connectent chaque mois sur la plateforme, provenant de 150 pays, dont environ 75 000 francophones, ce qui est un réel succès !
 
Quel est l’avenir pour Barnebys, quels sont vos projets ?
Nous souhaitons nous développer bien évidemment encore plus, créer des partenariats avec de nouvelles maisons de ventes aux enchères et antiquaires dans le monde. Nous voudrions devenir la référence dans les pays francophones au même titre qu’en Scandinavie et au Royaume-Uni. Nous avons aussi l’intention de lancer la plateforme Barnebys en mandarin afin d’être mondial. La prochaine étape pour nous est basée sur notre stratégie marketing, qui va se faire à beaucoup plus grande échelle que ce que nous avions l’habitude de faire.

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Avril 2016 | Lu 850 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos