Breitling Cockpit B50 Orbiter limited edition : le tour du monde en ballon


Le 21 mars 1999, les aéronautes Bertrand Piccard et Brian Jones posaient en douceur leur rozière Breitling Orbiter 3 dans une région reculée du désert égyptien. Ils accomplissaient ainsi le premier tour du monde en ballon sans escale. Vingt ans plus tard, Breitling, sponsor de l’extraordinaire voyage, célèbre cette incroyable prouesse d’ingéniosité avec le garde-temps Cockpit B50 Orbiter Limited Edition à mouvement SuperQuartz.



Fonctionnelle, cette montre SuperQuartz a été lancée fin mars 2019, vingt ans après l’atterrissage du Breitling Orbiter 3 en Egypte, marquant alors la fin d’une épopée qui a fasciné tous les aventuriers au fil des siècles. Les aéronautes Bertrand Piccard (ex-Solar Impulse partenaire avec Omega) et Brian Jones ont en effet accompli un exploit que beaucoup pensaient impossible. Ils portaient tous les deux une montre Breitling Emergency au poignet…
 
Pour Bertrand Piccard, la collaboration avec Breitling associe amitié et loyauté. « Lorsque j’ai commencé à rêver de faire le tour du monde en ballon sans escale, Breitling m’a fortement soutenu. Aujourd’hui, 20 ans plus tard, nous continuons d’unir nos efforts par le biais de la Solar Impulse Foundation, à la recherche de solutions pour une meilleure qualité de vie pour toute la planète » indique l’aventurier.
 
Rappelons que le tour du monde en montgolfière était considéré comme la dernière grande aventure du XXe siècle. En tout, dix équipes de personnes renommées avaient tenté à 21 reprises d’accomplir cette mission impossible.

Bertrand Piccard avait lui-même échoué deux fois en 1997 et en 1998 avant de se lancer dans une troisième tentative, accompagné de Brian Jones. Les deux aventuriers ont réussi à atterrir dans le désert égyptien le 21 mars 1999, après avoir parcouru 45 755 kilomètres en 19 jours, 21 heures et 55 minutes. Ils avaient accompli le plus long vol de l’histoire de l’aviation, en durée et en distance.
 
Conçue en titane noir à revêtement carbone, la Cockpit B50 Orbiter Limited Edition de Breitling est limitée à 213 exemplaires, en l’honneur de la date d’atterrissage du Breitling Orbiter 3 en Egypte, le 21 mars, 20 jours après son décollage de Château-d’Oex dans les Alpes suisses.
 
Dotée d’un bracelet en caoutchouc à boucle déployante et d’un cadran tous deux orange, elle ne passe pas inaperçue. C’est le moins qu’on puisse dire. Les chiffres, les index et les aiguilles sont rehaussés par un revêtement luminescent qui les rend lisibles quelle que soit la luminosité.
 
Son boîtier vissé de 46 mm comporte la gravure d’une montgolfière sur un globe ainsi que l’inscription « BREITLING ORBITER 3 » et le numéro de série limitée « 1 OF 213 ». Tout autour de celle-ci apparaît la légende « FIRST NON-STOP FLIGHT AROUND THE WORLD – 20TH ANNIVERSARY – ETANCHE 100 M ».

La montre renferme le Calibre manufacture Breitling B50, un mouvement COSC à quartz thermocompensé SuperQuartz (batterie avec durée de vie de 10 ans) avec affichages analogique et numérique, développé en interne et dix fois plus précis qu’un mouvement à quartz standard. Le chronographe possède les fonctions Flyback et mesure de temps intermédiaires mais offre également un second fuseau horaire, un calendrier perpétuel, deux alarmes en mode sonore et/ou vibreur, un compte-tours et un compte à rebours muni d’une alarme indépendante.
 
Elle dispose aussi d’un tachymètre électronique, d’un système CountDown-CountUp Clock et d’un chronographe « chrono flight » pour enregistrer les temps de vol tout en mémorisant les heures de départ et d’arrivée ainsi que la date. Autre particularité intéressante pour les voyageurs fréquents : la fonction heure universelle UTC permet de passer d’un fuseau horaire à l’autre en toute simplicité.

D’une simple pression de poussoir, cette fonction permet également de basculer entre l’heure indiquée par les aiguilles et celle du deuxième fuseau horaire, le système prenant automatiquement en compte un éventuel changement de date.
 
La Cockpit B50 Orbiter Limited Edition dispose de nombreuses autres fonctions et caractéristiques, mais elle se distingue par un grand confort d’utilisation et un mécanisme de commande intuitif, simple et logique, permettant de lancer les fonctions en tournant la couronne ou en activant/désactivant les deux poussoirs. Les messages qui apparaissent sur les interfaces pour guider l’utilisateur dans ses différentes opérations renforcent cette simplicité d’utilisation.

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Avril 2019 | Lu 1159 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos