Breitling SuperOcean Ironman : montre d'endurance


Breitling vient de dévoiler une nouvelle SuperOcean, l’un de ses best-sellers, dédiée à son nouveau partenariat en tant que chronométreur officiel des courses d’endurance Ironman qui intègrent la course à pied, le vélo et la natation. Une montre de 44 mm étanche à 1000 mètres dotée d’un calibre mécanique automatique COSC.



On le sait peu, mais la SuperOcean reste l’un des best-sellers de Breitling. Comme quoi, il n’y a pas que la Navitimer ! La SuperOcean est « la » montre de plongée et par extension, « la » sportive de chez Breitling. Lancée en 1957, elle a depuis, été proposée dans de nombreuses variantes et/ou éditions limitées.
 
C’est le cas de cette séries spéciales (300 exemplaires) réalisées en partenariat avec l’entreprise Wanda Sports Group (basée à Beijing) qui gère les courses d’endurance Ironman. A l’occasion de ce partenariat, Breitling sera présente lors de plusieurs évènements, notamment lors du championnat du monde Ironman 70.3 qui se tiendra à Nice en France et du championnat du monde 2019 Vega Ironman de Kailua-Kona à Hawaï.
 
Rappelons qu’une course Ironman est une course difficile réservée aux meilleurs athlètes ; elle permet de repousser leurs limites plus loin qu’ils ne le pensaient en réalisant -ou pas- des épreuves de natation (3,8 kilomètres), de cyclisme (180 kilomètres) et de course à pied (42,2 kilomètres). Depuis sa création en 1978, ce triathlon est devenu le challenge ultime pour le corps, la tête et l’esprit auquel se soumettent des athlètes professionnels et amateurs.

Cette nouvelle SuperOcean est équipée d’un boîtier en acier de 44 mm étanche à 1.000 mètres avec lunette tournante unidirectionnelle noire. Elle offre un cadran noir également, arborant le logo Ironman à 3h ; cela fait d’ailleurs un peu trop montre « publicitaire » mais bon... L’ensemble est protégé par un épais verre saphir bombé traité antireflet.
 
Les chiffres, les index et les aiguilles sont rehaussés par un revêtement en Superluminova qui les rend parfaitement lisibles quelle que soit la luminosité. Cette montre embarque un calibre mécanique automatique d’une réserve de marche standard de 38h. Certifiée COSC, il s’agit donc d’un chronomètre. Le logo Ironman et la mention « ONE OF 300 » (ce qui évite à la marque de les numéroter une par une) sont gravés sur le fond du boîtier.
 
Cette SuperOcean est présentée avec un bracelet en caoutchouc rouge Diver Pro III à boucle ardillon. Cette montre sera disponible en exclusivité sur le site Internet de Breitling (Suisse, Royaume-Uni et Etats-Unis), dans certaines boutiques Breitling et sur place lors du championnat du monde à Nice et à Kailua-Kona.


Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Juillet 2019 | Lu 2488 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos