Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Briston Clubmaster Worldtime Traveler : une bien belle voyageuse


Dans la continuité de son modèle GMT lancée en juin 2019, la marque horlogère française Briston vient de lancer une nouvelle montre dédiée à l’univers du voyage. Toujours éditée à 500 exemplaires, cette Clubmaster est dotée d’un boîtier 42mm de forme coussin et embarque un calibre suisse automatique avec fonction GMT, lunette 24h, date et réhaut tournant avec noms de villes. Compter 1.300 euros.




En sept ans, Briston est parvenu à trouver sa place sur un marché horloger saturé grâce à ses boitiers en acétate de cellulose de forme coussin associés à des calibres quartz au début, puis mécaniques par la suite…
 
Ce qui est amusant, c’est qu’à l’origine, Brice Jaunet pensait racheter une usine d’acétate pour en faire des lunettes, comme beaucoup dans l’industrie de la lunetterie. Mais ayant passé une quinzaine d’années dans l’horlogerie, cet entrepreneur a eu l’idée génial d’utiliser ce matériau pour en faire des boitiers de montres !
 
Petit à petit, la marque s’est développée de belle manière en France, en Europe mais également dans le reste du monde où les montres Briston sont présentes dans mille points de vente chez les détaillants horlogers et dans les concept-stores les plus tendances. Une réussite bien méritée.

Avec le temps les gammes et les collections se sont développées et désormais, Briston propose aussi des montres avec calibres mécaniques automatiques toujours montés dans les boitiers de forme coussin (40 ou 42 m) chers à la marque.
 
Dans la continuité du modèle GMT lancé l’année dernière, Briston poursuit dans l’univers des montres dédiées au voyage. Celle de cette année est baptisée Clubmaster Worldtime Traveler ; bon, le terme de Worldtime est quelque peu usurpé ici, mais ce n’est pas bien grave…
 
Résistant à 100 mètres, le boîtier de 42 mm est pourvu d’une couronne visée à 4h pour régler l’heure et la date ainsi que l’aiguille GMT rouge ou orange selon les versions.
 
Une autre couronne à 2h permet quant à elle de régler le réhaut interne et de lire l’heure simultanément dans les 24 fuseaux horaires pleins du globe ; attention, ce réhaut n’affiche pas l’heure simultanément dans les 24 fuseaux en permanence (ce que fait le véritable « worldtime ») mais simplement à un instant « t » quand vous régler votre réhaut interne.

La boîte conçue en acétate de cellulose écaille de tortue ou en acier poli est dotée d’un fond transparent qui laisse apparaitre le mouvement suisse automatique de chez Sellita, le SW330-1 avec 42h de réserve de marche.
 
Le cadran noir semi-brillant, bleu ou vert soleillé offre des index en acier poli avec Superluminova blanc de type C1. Tout comme les aiguilles des heures et minutes en forme de bâton. A noter la trotteuse centrale (très vintage) qui est ornée d’une pointe de forme carrée qui fait écho aux index du cadran. L’ensemble est protégé par un verre saphir et se porte sur un bracelet de type Nato.
 
Chaque version est produite à 500 exemplaires. Compter 1.300 euros, ce qui est un prix très étudié pour une montre dotée de ces fonctions et d’un design des plus originaux.


Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Avril 2020 | Lu 5022 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances