Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Chopard L.U.C. Urushi Year of the Tiger : 88 exemplaires


C’est devenu une tradition, chaque année, la maison familiale Chopard présente un nouveau garde-temps dont le cadran est décoré d’un motif inspiré du calendrier du zodiaque chinois. Ainsi la collection L.U.C accueille cette année la L.U.C XP Urushi Year of the Tiger, une série limitée de 88 pièces dédiée au tigre avec calibre manufacturé L.U.C 96.17-L logé dans un boîtier extra-plat de 39,5 mm en or rose éthique.



Depuis 2013, Chopard dédie au signe de chaque année zodiacale chinoise une montre conçue sur la base du modèle extra-plat L.U.C XP, dotée d'un cadran décoré selon la technique Urushi du Maki-e – qui mêle laquage et poudre d'or. Un garde-temps toujours produit en série limitée de 88 exemplaires.
 
L'année du Tigre d’Eau a débuté le 1er février dernier et prendra fin le 21 janvier 2023. Signe de Terre, thème récurrent des représentations artistiques chinoises, le tigre a longtemps été associé à la figure de l’empereur et des dignitaires de l’Etat. Il symbolise la fortune, la sagesse, l’intelligence et la créativité. Il s’agit donc d’un signe zodiacal résolument optimiste.
 
Chopard travaille avec des artisans laqueurs japonais qui réalisent des cadrans selon la technique ancestrale de la laque Urushi. Les 88 cadrans sont produits au Japon dans les ateliers de l'entreprise centenaire Yamada Heiando et exécutés par le Maître laqueur Minori Koizumi. Ils nécessitent pas moins de 160 heures d’un travail minutieux par cadran !

Comme le veut la technique Maki-e, entre les couches de laque -tirée de la sève de l'arbre Toxicodendron vernicifluum-, des paillettes d'or illuminent un arrière-plan qui fait la part belle à un tigre posé en surplomb d’une baie entourée de falaises. Sous un ciel étoilé, ses griffes sorties, sa gueule tournée vers le côté, le tigre semble faire la démonstration de sa force et de sa majesté.
 
Le boîtier du garde-temps est entièrement taillé dans l'or rose 18 carats, issu d'une filière d'approvisionnement éthique. Il mesure 39,5 mm et sa lunette fine offre une vaste ouverture sur le cadran. Ce garde-temps extra-plat affiche 6,80 mm d'épaisseur.

Cette finesse est autorisée par le recours au mouvement manufacturé L.U.C 96.17-L qui mesure 3,30 mm d'épaisseur. En dépit de ces dimensions extrêmement réduites, ce mouvement est à remontage automatique. Il est pourvu d’un micro-rotor en or 22 carats qui est incorporée dans la hauteur du calibre.
 
Elle présente une forte inertie, qui lui permet de remonter efficacement les deux barillets. Superposés selon la technologie Chopard Twin, ils emmagasinent l'énergie nécessaire pour que le garde-temps offre une réserve de marche confortable de 65 heures. Une fois posé, il restera à l'heure précise durant plus de deux jours et demi, soit la durée d'un long weekend -montre « week-end proof » comme on dit dans le milieu.
 
Cette montre se porte sur un bracelet en alligator bleu cousu main doublure nubuck sur boucle à ardillon polie en or éthique rose.

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Février 2022 | Lu 3914 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail