Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Christophe Claret Maestro : maitrise de haute horlogerie


Christophe Claret va présenter à l’occasion du SIHH 2017, une belle nouveauté dont il a le secret. En effet, cet horloger est passé maitre dans cette discipline où traditions s’associent avec avant-gardisme. De fait, la maison vient de dévoiler son nouveau modèle Maestro, une pièce d’exception disponible en or rose ou titane (42 mm) avec affichage de l’heure pyramidal et fonction « Memo » en 3D. Deux séries limitées de 88 exemplaires.



Christophe Claret et sa marque éponyme sont réputés sur le marché de la haute horlogerie pour leurs prouesses techniques qui permettent la création de montres totalement hors-normes affichant la plupart du temps, des fonctions et des complications particulièrement avant-gardistes. Depuis une vingtaine d’année, sa réputation fait qu’il fournit également de nombreuses marques en calibres de haut vol.
 
Pour ce SIHH 2017, auquel il participe pour la 2ème fois, dans le Carré des Horlogers, Claret vient de dévoiler un nouveau modèle Maestro. Une montre de 42 mm (or rose ou titane), ce qui reste très raisonnable compte-tenu des complications embarquées.
 
Dotée d’une réserve de marche de 7 jours, d’une grande date conique et d’une fonction MEMO en 3D, cette montre s’impose comme la pièce à hautes complications de Christophe Claret proposée à un prix de 68.000 francs suisses. Une sorte « d’entrée de gamme » dans le très haut de gamme…
 
Le boîtier de 42mm –le plus petit diamètre chez CC- en titane grade 5 ou en or rose impose son style avec sa forme curvex qui accentue la finesse de sa silhouette. Le choix d’un dôme en verre faisant office de lunette offre une perspective inédite sur le mouvement. A noter la présence d’un rehaut aux finitions mates et brillantes ainsi que des aiguilles bicolores et bi-matières caractéristiques de Christophe Claret.

Visuellement, le squelettage du pont soutenant l’échappement permet d’en apprécier toutes les subtilités. Incarnation mécanique du cœur de la montre, le balancier à vis noyées a été intégralement développé et fabriqué en interne. Dans un souci constant du détail, un rubis naturel ou un saphir naturel, selon la version, orne l’ensemble afin de dissimuler le système antichoc.
 
A noter les deux barillets montés en série pour un rendement optimal et placés à 12h. Une fois encore, les ponts ont été squelettés pour offrir une vision de la lame de ressort du premier barillet et ainsi permettre au porteur de la montre d’évaluer l’état de la réserve de marche de 7 jours.
 
La grande date est placée à 5h. Elle est constituée de deux disques coniques en aluminium, le premier pour les dizaines sur la partie supérieure, le second pour les unités. Cette grande date brevetée effectue un saut semi instantané entre minuit et minuit vingt. Pour parfaire l’ensemble, un rubis naturel - ou un saphir naturel – est serti en son sommet.
 
Comme un écho à l’effet 3D de cette date en volume, une autre forme conique également surmontée d’un saphir ou d’un rubis, attire le regard à 3h30. Mais qu’est-ce donc ?  Inspiré par l’expression « faire un nœud à son mouchoir » pour se rappeler quelque chose d’important, le MEMO est un pense-bête mécanique destiné aux étourdis comme aux hommes amateurs de gadgets techniques.
 
Faire un compliment quotidien à une personne chère, méditer 10 minutes par jour, marcher une demi-heure, manger cinq fruits et légumes, écrire un mot doux par jour à l’être aimé… Quel que soit l’objectif quotidien que le propriétaire de la Maestro s’est fixé, le MEMO est là pour lui rappeler à ses engagements. Une fois l’objectif atteint, par une simple pression sur le poussoir, le propriétaire fait tourner le MEMO qui revient en position initiale chaque nuit, en l’espace de vingt minutes, grâce à un système de saut semi instantané. Au dos de la montre, une ouverture saphir permet d’admirer les décorations soignées du mouvement.

​Spécificités techniques

Boîte en titane de grade 5 de 42 mm
Epaisseur : 16.06 mm
Aiguilles PVD gris anthracite et aluminium éloxé bleu avec Superluminova
Couronne acier inox
 
Etanchéité : 30 m (3 ATM)
 
Calibre DMC16, mécanique à remontage manuel
Diamètre : 36.25 mm
Epaisseur : 10.50 mm (sans aiguilles)
Nombre de composants : 342
Nombre de rubis : 33
Echappement à ancre suisse
Balancier à vis noyées
Fréquence d’oscillation du balancier : 3 Hz (21’600 alt/h)
Ponts étagés et squelettés Charles X
Barillet et rochet squelettés
 
Réserve de marche : 7 jours (env. 168 heures)
                              
Fonctions :
inférieur.
Fonction MEMO à 3h30 : forme conique dotée d’un saphir ou d’un rubis et d’un  diamant permettant de rappeler l’engagement.
 
Bracelet alligator noir avec couture noire
 
Série limitée : 88
Référence : MTR.DMC16.100-188
 
Prix hors taxes en francs suisses : 68.000.-
 
Existe également en or rose. 


Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Janvier 2017 | Lu 2718 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos