Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Chrono Chopard Mille Miglia Edition Limitée France : pour gentlemen drivers hexagonaux


A l’occasion du Salon Rétromobile, Chopard réinterprète son chronographe emblématique au travers d’une édition exclusive de cent exemplaires de 40,5 mm en acier « Lucent » (plus résistant et plus blanc), étanche à 50 mètres et dédiée aux « gentlemen drivers » français.



On le sait, entre l’automobile et l’horlogerie, c’est une longue histoire de passions communes. Une histoire qui a donné lieu à de très nombreux partenariats.
 
Et parmi eux, celui que la maison horlogère Chopard, encore en mains familiales, entretient avec la fameuse course d’automobiles classiques, la 1000 Miglia dont elle est le chronométreur officiel et le sponsor mondial depuis 1988 !
 
Reflétant la passion de sa famille pour la compétition, le coprésident de la maison Chopard, Karl-Friedrich Scheufele, a lui-même participé chaque année à cette course, parcourant un total de plus de 30.000 miles depuis 1989.

Dans le cadre de ce partenariat, le plus long de l'histoire entre un horloger et un événement de sport automobile, la collection Mille Miglia a ainsi vu le jour, saisissant toute l'essence et l'esprit de celle qu'Enzo Ferrari appelait « la plus belle course du monde ».
 
Le Salon Rétromobile, consacré aux voitures anciennes à Paris et qui se tient actuellement (du 31 janvier au 4 février 2024), offre à Chopard l’occasion de réinterpréter son modèle Mille Miglia Classic Chronograph dans une édition exclusive de 100 pièces numérotées, spécialement déclinée dans les couleurs nationales françaises.
 
Ce nouveau garde-temps est doté d’un boîtier de 40,5 mm de diamètre étanche à 50 mètres. Il est fabriqué en Lucent Steel, un acier exclusif à Chopard – un matériau qui a nécessité pas moins de quatre années de recherche et développement.

Baptisé ainsi d'après son aspect lumineux (plus « blanc » que l’acier normal), le Lucent Steel est non seulement d’une qualité chirurgicale, mais s’annonce aussi 50% plus dur que l'acier conventionnel -ce qui le rend particulièrement résistant aux coups, secousses et frottements subis en compétition. Le Lucent Steel est en outre certifié REACH, car produit avec au moins 80% d’éléments recyclés, et naturellement anti-allergénique, grâce à quoi il s’avère aussi dermo-compatible et agréable à porter.
 
Les lunettes, couronnes et poussoirs sont façonnés dans ce même matériau avec des finitions polies et satinées. Par ailleurs, les poussoirs ont été moletés afin d’obtenir un décor qui rappelle le pédalier des voitures tandis que la couronne crantée offre une meilleure adhérence.
 
Aux extrémités du boîtier, les cornes ont été soudées –un signe de bienfacture qu’apprécieront les amateurs d’horlogerie soignée. Enfin, la boucle ardillon reprend le jeu de finitions polies/satinées de la boîte.

Karl-Friedrich Scheufele a personnellement imaginé le design de ce modèle en s’inspirant des couleurs du drapeau français. Sur le cadran argenté à finition satinée circulaire, les décalques bleu nuit, blanches et rouges ont une fonction aussi bien esthétique que technique : tout en symbolisant les trois couleurs nationales, elles assurent une lisibilité optimale des indications.
 
Dans cet agencement, la minuterie blanche et l’échelle tachymétrique -deux éléments essentiels aux calculs de vitesse et de distance- restent proéminentes, alors que les index et les aiguilles des heures et des minutes sont recouverts de Superluminova Grade X1, pour assurer le haut degré de lisibilité nécessaire à la conduite de nuit. La trotteuse du chronographe est de couleur rouge, pour des raisons à la fois pratiques et esthétiques faisant écho au fameux logo 1000 Miglia rouge appliqué sur le cadran.
 
Ce cadran est protégé par une glace de type « glass box » fixée par une fine lunette ; cette dernière offrant un avantage esthétique évident, en donnant de la perspective au cadran. Elles permettent de maximiser l'ouverture du cadran dans la profondeur : la lumière pénètre par le haut, par les côtés et projette des reflets exquis sur le cadran. Et donne un aspect vintage à la montre.
 
Au dos de la montre, le fond à verre saphir est décoré d’un drapeau de course à damier noir et blanc et du drapeau national français entrecroisés. Il offre une vue sur le mouvement chronographe à remontage automatique, certifié chronomètre par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres et doté d’une réserve de marche de 54 heures.
 
Enfin, le garde-temps se présente sur un bracelet en cuir de veau perforé appairé aux teintes bleues du cadran, évocateur des traditionnels gants de conduite.

Montres-de-luxe.com | Publié le 31 Janvier 2024 | Lu 7822 fois





Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail